Plantes d’intérieur

A voir : plantes d interieur illustration

Vivre entourés de plantes sans avoir la chance de disposer d’un vrai jardin ou d’une simple terrasse est, pour bon nombre de personnes, d’une nécessité vitale. « Jardiner » entre les quatre murs d’une maison reste, en effet, très souvent le seul moyen d’être en contact avec la nature et de retrouver l’équilibre et la tranquillité perdus en ville.

Plante Interieur Soigner
© istock

Les plantes que nous choisissons pour décorer nos maisons n’ont pas les mêmes exigences que nous, et il ne suffit donc pas de remplir les pièces de verdure sans le moindre jugement. La première question que nous devons nous poser est de nous demander si nous faisons vraiment tout ce qu’il faut pour rendre nos plantes « heureuses de vivre ». Le secret de la réussite consiste simplement à chercher à comprendre leurs besoins et à se rappeler que les plantes, outre les exigences propres à chaque espèce, peuvent se comporter différemment selon l’appartement et, parfois aussi, suivant le propriétaire.

Apprendre à s’en occuper est important mais il est essentiel de savoir bien en prendre soin, sans en faire trop ni trop peu. Nous ne devons pas oublier que les plantes vivent et grandissent suivant leur propre rythme biologique, lié aux conditions ambiantes de leur zone d’origine. Des modifications de leur cycle végétatif normal ne sont possibles qu’avec des structures et des moyens particuliers, aptes à garantir les conditions optimales pour leur développement et leur floraison, tels les serres et les châssis vitrés qui permettent de les forcer pour jouir de leur beauté à diverses périodes de l’année.

Les serres sont indispensables non seulement pour le forçage, mais aussi pour la simple culture de la majorité des plantes d’appartement, du fait que celles-ci, venant de pays tropicaux et subtropicaux, ont, quant à la lumière, la température, l’eau, l’humidité du sol et de l’air, les apports nutritifs, des exigences particulières.

Dans les appartements normaux de nos villes, il n’est pas possible de répondre à de tels impératifs, mais ce n’est cependant pas une raison pour renoncer à avoir de belles plantes.

Il faut avant tout choisir correctement les espèces et les variétés susceptibles de se développer et de fleurir en abondance dans le milieu qui leur est offert. Cette sélection est délicate car les pièces ne sont pas toutes chauffées ou éclairées de la même manière, et l’humidité y est très variable. Pour la seule luminosité, par exemple, les fenêtres exposées au nord ou à l’ouest reçoivent moins de lumière que celles orientées au sud et à l’est. Les plantes que l’on y mettra devront donc être différentes et, dans les pièces les plus lumineuses, il faudra, l’été, les éloigner des baies vitrées pour qu’elles ne se flétrissent pas et ne brûlent pas.

Une très forte luminosité permettra de cultiver en intérieur des plantes au feuillage multicolore, mais très exigeantes, comme les Cordyline qui ont besoin de beaucoup de lumière contrairement aux Dracaena qui, bien qu’appartenant à la même famille, se contentent d’une plus faible intensité lumineuse. Il faudra donc faire attention de ne pas les confondre. On vous explique tout ce que vous devez savoir dans cette section.

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.