Toutes les astuces pour ne pas laisser mourir vos plantes

Afficher Masquer le sommaire

Avoir des plantes ternes et fanées dans votre jardin ou dans votre espace intérieur n’est pas très esthétique. Si celles-ci demeurent dans des conditions qui ne sont pas favorables à leur éclat, ou qu’elles sont mal entretenues, elles ne risquent pas de faire long feu. Lorsque vous partez en vacances, ou que vous n’avez tout simplement pas le temps de vous en occuper, elles risquent de mourir très rapidement. Alors, découvrez dans cet article toutes les astuces à suivre pour ne pas laisser vos plantes dépérir au beau milieu de votre espace vital. 

Les différents signes que votre plante s’éteint à petit feu

Vous remarquerez des signes d’alerte si votre plante commence petit à petit à mourir. Le premier signe est le jaunissement. La cause principale du jaunissement est l’excès d’arrosage. Des taches brunes peuvent également apparaitre si vous arrosez de manière excessive vos plantes. Les racines vont alors pourrir petit à petit dans le terreau beaucoup trop humide. Si les racines sont pourries, la plante ne pourra plus s’alimenter, ce qui a pour conséquence qu’elle va naturellement faner. 

De plus, une quantité d’eau importante diminue le taux d’azote présent dans la terre. Donc, une carence en azote est aussi responsable du jaunissement. Dans la photosynthèse, l’azote joue un rôle crucial pour la bonne croissance de vos plantes. Pour remédier à ce problème, nous vous conseillons de vérifier régulièrement l’état du terreau. Dans la mesure où votre plante se porte relativement bien, vous pouvez vous contenter d’attendre que le substrat soit sec et que l’eau s’évapore. Lorsque celui-ci est sec, laissez-le respirer quelques jours avant de l’arroser à nouveau.

Par ailleurs, nous vous recommandons également d’effectuer un rempotage, dans le cas où votre plante est d’ores et déjà dans un état critique. Cela consiste à la retirer du pot et d’en faire un nouveau. Pour cela, déposez d’abord des billes d’argile dans le fond. Elles auront pour but d’absorber le plus d’eau possible. Celles-ci régularisent aussi un potentiel surplus de chaleur qui mettrait en péril l’état et la santé de votre arbuste. Les billes d’argile vont humidifier la terre, qui aura été asséchée par la chaleur. 

Ajoutez des engrais naturels dans votre nouveau pot, cela permettra d’avoir une bonne terre ferme, riche en micro éléments indispensables pour la bonne santé et la bonne croissance de votre plante. Pour éviter les carences en azote, vous pouvez ajouter de l’humus. En suivant cela, vous constaterez rapidement de nouvelles repousses. 

Vous remarquerez également une chute des feuilles si votre plante meurt petit à petit. La chute peut être provoquée par la chaleur, que ce soit en été ou en hiver lorsque nous sommes contraints d’allumer nos appareils chauffants. La diminution de la lumière et le changement de température ne sont pas favorables au bon maintien de votre plante. En hiver, nous vous conseillons un seul arrosage hebdomadaire. Toutefois, attention, car le froid peut aussi être responsable. Une pièce extrêmement froide, mal chauffée, avec un manque de lumière peut en être la cause. 

A lire aussi  Jardinage en octobre : comment préparer l’hiver en douceur ?

De quelle façon retrouver la bonne santé de ses plantes

Rassurez-vous, il est tout à fait possible de réparer les dégâts. Par exemple, si vous êtes parti en vacances et que vos plantes sont fanées, suivez ces quelques astuces afin de leur donner une seconde vie. 

Avant toute chose, il convient de vérifier la cause du problème en vérifiant si votre plante est véritablement morte ou non. En général, il y a toujours une petite part de vie au niveau des racines. Si c’est le cas, procédez de procéder à un rempotage, comme précisé précédemment. Pour ce faire, retirez les feuilles fanées et munissez-vous d’un bac d’eau à température ambiante pour y tremper la motte de terre. Cela permettra d’hydrater les racines. Pour fertiliser le sol, rajoutez de l’engrais. 

Quant à l’éclairage, soyez vigilant. Veillez à avoir une bonne luminosité, facteur important pour leur bonne tenue. À voir si celle-ci préfère la lumière partielle, la lumière du soleil ou encore le plein soleil. Il faut s’adapter à ses plantes et identifiez tous leurs besoins. Tout comme le jardinier en herbe William Davidson l’affirme : 

« Pour bichonner vos plantes, il convient de les observer et d’être à l’écoute de ce qu’elles vous disent. »

Changez vos habitudes d’arrosage, si vous avez pu constater que celles-ci n’étaient pas les bonnes. Identifiez le type d’arrosage requis, puisque certaines nécessitent un arrosage quotidien et d’autres, peu fréquent. Procurez-vous de l’engrais nourrissant pour que la terre, et donc les racines, regagne en fermeté et en richesse en termes de nutriments. 

Toutefois, si vous constatez que celle-ci est morte, vous pouvez tout de même lui offrir une seconde vie en la compostant. Un cercle de la vie, puisqu’une fois qu’elle se situe dans le bac à compost, celle-ci formera un engrais parfait pour vos futures plantes, qui grandiront en parfaite santé.

Partagez votre avis