Ctendance

Electricite

Quelle lumière choisir pour faire pousser vos plantes d’intérieur en hiver : naturelle ou artificielle ?

Vous vous demandez peut-être quel type de lumière et de lampe précises est-il privilégié pour faire pousser les plantes intérieures en saison hivernale. Suivez cet article pour découvrir tous nos conseils.

Amandin QG

Publié le

Lu 1152

Quelle lumière choisir pour faire pousser vos plantes d'intérieur en hiver : naturelle ou artificielle ?

Alors que l’hiver est généralement synonyme de nuages, de gel, de brouillard ou bien encore, de températures froides, il a tendance à ternir nos intérieurs, que cela soit un appartement ou bien même une maison. Et, les plantes sont, elles aussi, affectées par ce fléau assez maussade. Celles-ci sont affectées, entre autres, par le manque de lumière et de soleil sur leurs feuilles, ce qui se traduit par des plantes qui ne poussent plus ou alors très peu. Ainsi, cet article vous permettra de découvrir le meilleur type de lumière à utiliser : qu’elle soit naturelle ou artificielle.

La meilleure lumière à privilégier pour une croissance parfaite de vos plantes 

En effet, la plupart des plantes, voire presque toutes, ont besoin de lumière en petite ou grande quantité. C’est une des caractéristiques qui leur permettent de grandir et de se développer. Et, également, pour qu’elles effectuent le système biologique de photosynthèse prédéfini. De ce fait, étant donné qu’en hiver, le soleil est beaucoup moins présent, ces plantes intérieures ont tendance à manquer de ce composant vital pour leur survie. Dans ce cas-ci, leurs tiges et leurs feuilles vont s’étirer vers la lumière plus que d’habitude afin de rechercher une nouvelle source de lumière suffisante à leurs besoins.

Cela va alors se traduire par des signes de ralentissement de croissance de celles-ci, ne leur permettant pas de vivre dans de bonnes conditions. Par exemple, vous pourrez notamment observer un arrêt total de la fleuraison et de nouvelles feuilles devenues ternes, voire jaunes.

Ainsi, quelle alternative choisir entre un éclairage artificiel pouvant faire ses preuves auprès de vos végétaux, ou bien un éclairage naturel, bénéfique pour vos plantes en bonne santé ? Lisez la suite pour obtenir davantage d’explications.

Opter pour une source de lumière naturelle ou artificielle pour les végétaux intérieurs ?

Comme première astuce et conseil, il est vivement conseillé de mettre ses plantes face à vos fenêtres, vitres et baies vitrées afin qu’elles obtiennent la source de lumière souhaitée à leur convenance. Mais, pensez à les éloigner un minimum de quelques centimètres lorsque vous disposez d’un logement orienté vers le sud, car cela risquerait, au contraire, de brûler leurs feuilles avec le surplus de lumière reçu. Il arrive donc que la lumière naturelle ne soit pas si avantageuse pour vos végétaux comme avec la raison précédente, mais également avec une lumière insuffisante sur l’ensemble de la journée avec peu d’heures ensoleillées ou réellement lumineuses. De ce fait, optez pour la lumière artificielle qui vous prouvera ces vertus.

A lire aussi  Comment bien entretenir vos plantes vertes ?

Ce type de lumière est, en effet, complémentaire à la lumière naturelle en fonction du manque de luminosité des végétaux en question. Il peut aussi être la seule source de lumière, mais nous ne vous assurons pas ses bienfaits entiers. Il existe trois types de lumière pouvant accroître le développement de vos plantes comme : 

  • La lumière rouge
  • La lumière bleue
  • La lumière ultraviolette

Ces trois formes de lumières artificielles distinctes représentent toutes des avantages considérables sur la pousse des feuilles, de la germination, de la floraison…

Quelle lampe peut substituer l’effet du soleil ?

Nous pensons ici à un type de lampes particulier pour faire pousser vos plantes. Il s’agit des lampes fluorescentes qui sont à la fois : 

  • Rentables niveau prix
  • Efficaces et performantes sur la croissance de vos végétaux

Elles doivent être sélectionnées selon les besoins de vos plantes d’intérieur. Elles sont, par ailleurs, constituées de néons ajustés sous forme d’ampoules permettant de consommer peu d’énergie et d’électricité en globalité. Ces lampes fluorescentes se trouvent, en général, dans des jardineries, dans le rayon des lampes de croissance spécifiques utilisant un spectre lumineux ajusté. Ou bien, dans des boutiques spécialisées, disponibles en ville.

Le réflecteur, présent dans le système, contribuera à éclairer l’ensemble de la superficie des feuilles et de centrer la source de lumière sur le végétal.

Il est également possible de retrouver des lampes LED, très courantes en intérieur. Ces lampes permettent de donner une lumière représentant quelque peu une lumière naturelle, du soleil, par exemple. Elles sont économes et durables dans le temps. Et, c’est pour cette raison que nous vous les conseillons vivement. De plus, ces lampes LED sont quatre fois plus performantes pour la croissance des plantes que les lampes fluorescentes, déjà très efficaces.

A lire aussi  Départ en vacances ? Voici comment maintenir vos plantes en vie 

Voici, donc, nos conseils pour sélectionner la meilleure lampe. À vous désormais de faire votre choix ! 

Partagez votre avis