Ctendance

Energie

Vos factures d’énergie s’envolent : quelles aides vous attendent en 2023 ?

Voici les différentes aides dont vous allez pouvoir bénéficier en 2023 pour payer vos factures d'énergie !

Amandin QG

Publié le

Lu 2866

Comme vous le savez certainement, le contexte que nous connaissons actuellement sur la scène continentale va faire que les prix de l’énergie ne vont cesser d’augmenter dans les semaines, voire dans les mois à venir. Suite à la hausse des prix de l’énergie qui est à prévoir, il est possible que de nombreux ménages se retrouvent en grande difficulté pour régler leurs factures d’énergie. Heureusement, l’État français est au courant de cette situation et a décidé de mettre en place plusieurs aides pour aider les ménages français à faire face à cette hausse des prix de l’énergie. Les chèques fioul et bois versé par l’État français Tout d’abord, pour aider les citoyens français à faire face à la hausse des prix de leur facture d’énergie, l’État français a décidé de mettre en plus des chèques fioul et bois qui seront distribués aux ménages qui sont le plus dans le besoin. En effet, ces chèques seront compris entre 50 € et 200 € pour aider les ménages à se chauffer au cours de la période hivernale à venir. En effet, tous les différents chèques vont être versés au moment de la venue du printemps pour rembourser les dépenses que les ménages auront effectuées cet hiver pour se chauffer. Si vous souhaitez bénéficier de ces différents chèques pour payer vos factures d’énergie, vous pouvez vous rendre sur le site chequeenergies.gouv.fr pour savoir si vous êtes éligible à cette aide de l’État. Selon les estimations, ces différents chèques devraient être attribués à environ 1,6 et 2,6 millions de logements en France. Les chèques énergie classique En complément du chèque énergie bois et du chèque énergie fioul, l’État français va également verser un chèque énergie classique dont le montant sera compris entre 48 € et 277 € en fonction de la précarité dans laquelle se trouve votre ménage. En effet, ce chèque a pour but d’aider les ménages en situation précaire à payer leurs factures de gaz ou d’électricité. Pour bénéficier de ce chèque énergie qui est versé en avril, vos revenus annuels que vous devez percevoir ne doivent pas excéder 10 800 € si vous êtes une personne seule. Si vous souhaitez connaître le montant exact de ce chèque énergie qui va vous être versé, vous pouvez encore une fois vous rendre sur le site chequeenergie.gouv.fr. L’indemnité carburant Si lorsque l’on parle de la crise énergétique, on pense sur le champ à l’électricité et au chauffage. Il est par ailleurs important de ne pas oublier le carburant qui est nécessaire au bon fonctionnement de nos différents véhicules. En effet, si nous nous intéressons de plus près au cas du carburant, nous nous rendons compte que plusieurs millions d’automobilistes risquent de ne pas pouvoir se rendre sur leur lieu de travail dans les semaines à venir. C’est donc pour cette raison que l’État a décidé de verser une indemnité carburant pour tous les individus éligible à cette dernière. Cette aide est évaluée à la hauteur de 100 € pour aider les français à faire le plein de carburant pour que ces derniers puissent aller travailler. Les français qui pourront bénéficier de cette aide sont les 50 % des français qui sont considérés comme étant les moins riches. Pour effectuer votre demande pour être éligible à cette aide, vous devez vous rendre sur le site du gouvernement à compter de ce 16 janvier 2023 dans le but de formuler votre demande d’accès à cette aide. Une fois que vous aurez effectué cette démarche, vous allez potentiellement recevoir ces 100 € directement sur votre compte en banque pour que vous puissiez faire le plein. Le bouclier tarifaire va être reconduit pour 2023 Le bouclier tarifaire est une mesure qui a été prise par le gouvernement l’an dernier pour limiter à hauteur de 15 % les prix de l’énergie pour les ménages ainsi que pour les petites entreprises. Toutefois, même si ce bouclier tarifaire limite grandement la hausse des prix de l’énergie pour les ménages, ces derniers vont tout de même constater une hausse des prix de leur facture à hauteur de 25 €. Néanmoins, cette hausse serait bien plus importante si le bouclier tarifaire n’avait pas été mis en place par l’État.

Comme vous le savez certainement, le contexte que nous connaissons actuellement sur la scène continentale va faire que les prix de l’énergie ne vont cesser d’augmenter dans les semaines, voire dans les mois à venir. Suite à la hausse des prix de l’énergie qui est à prévoir, il est possible que de nombreux ménages se retrouvent en grande difficulté pour régler leurs factures d’énergie. Heureusement, l’État français est au courant de cette situation et a décidé de mettre en place plusieurs aides pour aider les ménages français à faire face à cette hausse des prix de l’énergie. 

Les chèques fioul et bois versé par l’État français 

Tout d’abord, pour aider les citoyens français à faire face à la hausse des prix de leur facture d’énergie, l’État français a décidé de mettre en plus des chèques fioul et bois qui seront distribués aux ménages qui sont le plus dans le besoin. En effet, ces chèques seront compris entre 50 € et 200 € pour aider les ménages à se chauffer au cours de la période hivernale à venir. 

En effet, tous les différents chèques vont être versés au moment de la venue du printemps pour rembourser les dépenses que les ménages auront effectuées cet hiver pour se chauffer. Si vous souhaitez bénéficier de ces différents chèques pour payer vos factures d’énergie, vous pouvez vous rendre sur le site chequeenergies.gouv.fr pour savoir si vous êtes éligible à cette aide de l’État. Selon les estimations, ces différents chèques devraient être attribués à environ 1,6 et 2,6 millions de logements en France. 

A lire aussi  RT 2020 : zoom sur l'audit énergétique

Les chèques énergie classique 

En complément du chèque énergie bois et du chèque énergie fioul, l’État français va également verser un chèque énergie classique dont le montant sera compris entre 48 € et 277 € en fonction de la précarité dans laquelle se trouve votre ménage. En effet, ce chèque a pour but d’aider les ménages en situation précaire à payer leurs factures de gaz ou d’électricité. 

Pour bénéficier de ce chèque énergie qui est versé en avril, vos revenus annuels que vous devez percevoir ne doivent pas excéder 10 800 € si vous êtes une personne seule. Si vous souhaitez connaître le montant exact de ce chèque énergie qui va vous être versé, vous pouvez encore une fois vous rendre sur le site chequeenergie.gouv.fr. 

L’indemnité carburant 

Si lorsque l’on parle de la crise énergétique, on pense sur le champ à l’électricité et au chauffage. Il est par ailleurs important de ne pas oublier le carburant qui est nécessaire au bon fonctionnement de nos différents véhicules. En effet, si nous nous intéressons de plus près au cas du carburant, nous nous rendons compte que plusieurs millions d’automobilistes risquent de ne pas pouvoir se rendre sur leur lieu de travail dans les semaines à venir. 

C’est donc pour cette raison que l’État a décidé de verser une indemnité carburant pour tous les individus éligible à cette dernière. Cette aide est évaluée à la hauteur de 100 € pour aider les français à faire le plein de carburant pour que ces derniers puissent aller travailler. Les français qui pourront bénéficier de cette aide sont les 50 % des français qui sont considérés comme étant les moins riches. 

A lire aussi  Il existe des applications pour réduire sa consommation d'électricité si vous avez un compteur Linky ! Découvrez lesquelles !

Pour effectuer votre demande pour être éligible à cette aide, vous devez vous rendre sur le site du gouvernement à compter de ce 16 janvier 2023 dans le but de formuler votre demande d’accès à cette aide. Une fois que vous aurez effectué cette démarche, vous allez potentiellement recevoir ces 100 € directement sur votre compte en banque pour que vous puissiez faire le plein. 

Le bouclier tarifaire va être reconduit pour 2023

Le bouclier tarifaire est une mesure qui a été prise par le gouvernement l’an dernier pour limiter à hauteur de 15 % les prix de l’énergie pour les ménages ainsi que pour les petites entreprises. Toutefois, même si ce bouclier tarifaire limite grandement la hausse des prix de l’énergie pour les ménages, ces derniers vont tout de même constater une hausse des prix de leur facture à hauteur de 25 €. Néanmoins, cette hausse serait bien plus importante si le bouclier tarifaire n’avait pas été mis en place par l’État.

Partagez votre avis