Energie

Quelles sont les aides énergétiques auxquelles les seniors ont droit après 60 ans ?

Les défis modernes liés à l’énergie sont de taille. Pourquoi les aides gouvernementales ne seraient valables que pour les personnes ayant une vie très active, c’est-à-dire, celles qui se trouvent dans l’échantillon entre 25 et 50 ans ?

Amandin QG

Publié le

Quelles sont les aides énergétiques auxquelles les seniors ont droit après 60 ans ?

Même en tant que seniors, il est vivement recommandé de se pencher sur les financements dont il est possible de bénéficier. On vous dit ce qu’il faut connaître afin de pouvoir alléger les factures d’électricité et de chauffage pour les plus de 60 ans et auprès de quelles structures adressées les demandes.

Travaux énergétiques : l’identification des rénovations à réaliser

Il existe différentes aides pour lutter face à la hausse du prix de l’électricité. Les personnes âgées ont des besoins particuliers en termes d’alimentation énergétique de leur habitation que ce soit sur le plan électrique ou de chauffage. Aujourd’hui, il est important de mêler l’utile à l’agréable. Pour un senior, c’est ce qu’il faut avant tout revendiquer. Avant de vous ruer de droite à gauche, et vice versa, afin de connaître les aides mises en place pour les personnes âgées de plus de 60 ans, il faut vous demander quels travaux sont à réaliser dans le logement.

Le lieu de résidence bénéficie-t-il d’une bonne isolation thermique ? Vivre dans un lieu convivial et bien isolé est essentiel pour un senior. Cette partie des travaux de rénovation aide à ne pas creuser davantage le fossé des coûts énergétiques sur les factures. En améliorant l’isolation du domicile, ce sont les coûts de chauffage des murs et de climatisation qui sont à déduire du total. Les murs ne sont pas les seuls concernés par cette isolation, veillez à ce que le toit et les fenêtres soient toujours étanches pour un confort optimal.

À lire Quelles sont les différentes aides pour lutter face à la hausse du prix de l’électricité ?

Après l’isolation, il faut évidemment passer par la phase de distribution du chauffage et de la climatisation. Les installations doivent être efficientes et sans complication d’utilisation. On peut privilégier l’aménagement d’équipement avec un thermostat programmable intégré et les systèmes de chauffage électrique. Cela est intéressant, d’autant plus, si les ainés n’utilisent pas facilement les systèmes communs à gaz. Au-delà de cet aspect, c’est une option moins énergivore et moins chronophage sur la facture énergétique.

Rénovations : quelles aides sont disponibles ?

Maintenant que les travaux ont été identifiés, il est temps de se demander quelles aides sont mises en place pour réduire les coûts d’aménagement de nouveaux systèmes moins consommateurs et alléger les factures reçues. 

Passer le cap de la soixantaine, vous pouvez prétendre à percevoir une des aides suivantes selon l’éligibilité de votre habitation et de votre condition (retraité, marié, etc) : 

  • L’éco-prêt à taux zéro 
  • Les appuis financiers de l’Agence Nationale de l’Habitat
  • Les appuis financiers de certaines collectivités locales 
  • Les appuis financiers des caisses de retraite

Veillez à bien vous renseigner sur votre statut et votre degré d’éligibilité auprès de l’organisme en question avant de formuler toute demande d’aide.

À lire Aides de l’état pour la rénovation énergétique : découvrez MonAccompagnateurRénov’

Les aides disponibles dans le détail

Voici les aides disponibles.

Auprès de France Rénov’

L’éco-prêt s’agit d’un emprunt à taux zéro servant de financement pour des travaux de révision énergétique et domestique. Il est octroyé sous certaines conditions. Si votre foyer doit bénéficier de travaux importants, la somme peut atteindre plusieurs milliers d’euros. Sa valeur dépend de vos revenus et du nombre de personnes inscrites comme appartenant à votre foyer fiscal. Contre les idées reçues, cette aide énergétique ponctuelle n’est pas soumise à des restrictions d’âge.

Auprès de l’Agence Nationale de l’Habitat

L’Agence Nationale de l’Habitat vous accorde des crédits en faveur de l’investissement d’une partie des travaux de rénovation énergétique. Leurs aides sont des aides relativement populaires. Vous pouvez y retrouver les apprêts MaPrimRenov’ et Ma prime Adapt. Elles sont favorables à l’entreprise de modifications logistiques dans le but d’améliorer l’efficacité énergétique de votre demeure. 

Un autre type d’aide est octroyé par l’ANAH. Le programme “Habitat facile” s’adresse aux propriétaires. Ainsi, il les aide à agencer leur habitation dans l’optique de consolider l’entretien à domicile par diverses installations comme un monte-escaliers ou en remplaçant une baignoire par une douche avec appuis, etc.

À lire Chauffage bois : tout savoir sur les aides disponibles !

Auprès des collectivités locales et des caisses de pension

Des aides exclusives sont distribuées par certaines régions, départements ou communes. Cela encourage à la rénovation énergétique des habitats. Le fait bénéficier de l’APA ne réduit pas votre droit à la prétention de réception de ces aides. Il faut vous rapprocher des services locaux, de votre mairie, pour avoir de plus amples renseignements à ce sujet. 

Par ailleurs, des caisses de retraite proposent également un accompagnement financier dans les démarches de travaux domestiques énergétiques.

Tant d’énergie est dépensée pour que tout soit bien immobile

Partagez votre avis