Quantcast

Comment bien aérer vos plantes d’intérieur ?

Aerer Plantes Intérieur
Le renouvellement régulier de l’air de la maison est indispensable à la bonne santé de ses occupants, humains, animaux et plantes. L’aération est un excellent régulateur de la température intérieure. Elle doit être réalisée en douceur, sans provoquer de courants d’air frais qui agressent les végétaux.

Les plantes respirent aussi !

Comme tous les êtres vivants, les plantes respirent, utilisant l'oxygène comme « carburant » pour leurs tissus. Chez les végétaux, la respiration est liée à la consommation de glucides, sucres élaborés par la plante lors de la photosynthèse. Si, en raison d'une température excessive et d'un manque de lumière, l'activité respiratoire prend le pas sur la photosynthèse, la plante dépérit. Il est donc important de renouveler l'air régulièrement dans une pièce.

Les maisons contemporaines sont munies de systèmes de ventilation statiques (de discrètes petites persiennes) qui permettent à l'air frais de pénétrer dans les pièces au niveau du sol et à l'air chaud (qui se détend et devient plus léger) de s'échapper par l'évacuation haute, près du plafond. Un tel système permet un renouvellement total de l'air de la pièce environ une fois par heure. C'est généralement suffisant pour entretenir une bonne impression de confort dans la maison sans ressentir le moindre mouvement de l'air en circulation. Cet aspect est très important, car une masse d'air en déplacement génère toujours une sensation de fraîcheur. On peut obtenir une aération plus efficace de la maison avec les systèmes de ventilation mécanique contrôlée, dans lesquels un extracteur muni d'un régulateur fait varier la quantité d'air renouvelé, en fonction de la température ambiante. Par temps chaud, on parvient à quatre remplacements complets de l'air des pièces par heure, sans que cela reste perceptible.

Notre conseil : La présence d'un extracteur de fumées est très utile dans les pièces fréquentées par les fumeurs. En effet, les plantes ne supportent guère les émanations de tabac, même si elles ont un effet insecticide. La mise en place d'une ventilation mécanique contrôlée est aussi un élément de bien-être.

Pourquoi aérer ?

Outre qu'elle renouvelle l'oxygène que respirent les êtres vivants occupant la maison, l'aération évite la formation d'humidité sur les murs et sur le sol, car l'air qui traverse les pièces se charge d'humidité. L'aération assainit la maison, en éliminant naturellement des poussières et surtout une quantité impressionnante d'acariens.

L'aération régule aussi la température, de qui permet aux plantes de mieux supporter les conditions parfois difficiles qu'elles rencontrent dans la maison.

En évitant la formation d'une atmosphère confinée, propice au développement des maladies cryptogamiques, l'aération contribue indirectement à la bonne santé des plantes.

Plantes Intérieur Aérer
© istock

Gare aux courants d'air

Pour être bénéfique, le mouvement d'air doit être quasi imperceptible. Vérifiez par exemple que les feuilles ne bougent pas. Si elles frémissent, la plante risque de manifester tôt ou tard les symptômes d'un coup de froid décoloration et chute du feuillage ou flétrissement anormal des boutons floraux, avant même leur ouverture.

Une des causes d'échec les plus fréquentes avec les plantes d'intérieur est l'exposition aux courants d'air. Tant que la température du dehors est au moins égale à celle de la maison, il n'y a rien à craindre. Au contraire, le courant d'air est même souvent la seule solution pour améliorer l'atmosphère de la maison par temps de canicule. En revanche, il suffit d'un écart de 3 degrés entre l'intérieur et l'extérieur pour qu'un vif mouvement d'air entraîne une sensation de froid que les plantes ne supportent vraiment pas. Veillez donc à toujours ouvrir les fenêtres une par une pour éviter tout problème.

Dans le même esprit, il importe de ne pas installer de plantes dans une entrée durant la période hivernale ; l'arrivée brutale et fréquente de l'air frais du dehors leur serait fatale. Pensez aussi à prendre quelques précautions lors du ménage. Si « faire de l'air » dans les pièces semble ragaillardir les occupants humains, l'abaissement quasi instantané de plusieurs degrés de la température ambiante peut être fatal à bon nombre de plantes.

Tenez compte également de ce phénomène lors de vos achats en hiver. Ne choisissez jamais de plantes qui ont été exposées en plein air dans les marchés (c'est même déconseillé en toute saison, hormis en plein été). Il est certain qu'elles seront fragilisées par les mauvaises conditions de stockage qu'elles ont subies. Dans les jardineries, les plantes sont bien à l'abri dans des serres chauffées. Inutile de leur faire subir une « douche écossaise » en les exposant au froid à la sortie. Exigez que chaque plante soit soigneusement emballée, complètement enveloppée dans au moins deux épaisseurs de papier.

L'utilité du ventilateur

Beaucoup d'espèces délicates comme les orchidées, les plantes carnivores, et la plupart des formes à feuilles duveteuses ou gaufrées, apprécient la présence proche d'un ventilateur tournant à petite vitesse. Le brassage de l'air évite la stagnation de l'humidité, ce qui réduit très sensiblement les risques de maladies et de pourriture.

La climatisation

Les climatiseurs font leur entrée en force dans nos maisons, avec des modèles transportables, faciles à installer et d'une grande efficacité. Ils assurent à la fois une ventilation et une réfrigération, en pulsant de l'air frais. Le climatiseur est muni d'un tuyau annelé qui doit être orienté vers l'extérieur afin d'évacuer l'air chaud.

Il ne faut surtout pas diriger le flux de fraîcheur vers les plantes, sous peine de provoquer une réaction proche des brûlures, les feuilles montrant des décolorations qui se nécrosent. Les climatiseurs soufflant de l'air sec (ils disposent d'un bac récupérateur d'eau dont vous pouvez utiliser le contenu pour l'arrosage des orchidées et des plantes délicates, car elle est pure), il convient de relever l'hygrométrie par des vaporisations sur et sous le feuillage, matin et soir.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.