Peinture salon : les meilleures couleurs pour votre salon

Couleurs salon

Votre salon a besoin d’être rafraichi, vous souhaiter l’égayer ou le moderniser, quelques coups de pinceau suffisent à lui redonner vie, si vous choisissez les teintes adaptées. Les couleurs se déclinant dans une variété de teintes incroyablement nombreuses, choisir celle qui vous convient est parfois un casse-tête. En revanche, la peinture est de plus en plus facile à poser et présente de jolies finitions. Il faut cependant que la teinte choisie s’harmonise parfaitement à votre mobilier et à votre déco. Il est généralement recommandé de ne peindre qu’un mur de couleur.

Nos idées de couleurs tendance pour votre salon

Sélectionner un coloris n’est pas toujours une chose facile, cependant la variété des tonalités proposées vous permet de nuancer votre choix pour apporter l’effet que vous désirez. Pour un salon tonique et gai, optez pour des couleurs franches et lumineuses. Si vous souhaitez plutôt une ambiance très cosy, orientez-vous vers les tons les plus sombres, et si c’est la douceur que vous avez envie de privilégier, alors, les tonalités pastel sont parfaites pour ce choix. N’oubliez pas non plus l’association noir et blanc, intemporelle et très contemporaine et même le total look blanc côté peinture à réveiller avec quelques meubles, tapis, accessoires colorés.

Une fois la teinte choisie, il s’agit de décider comment la poser : sur un mur seulement ou sur tous les murs. C’est une question importante. Sachez que peindre un mur donne du caractère sans pour autant enfermer la pièce dans une boite. Cependant si la couleur sélectionnée est très claire comme un vert d’eau, un lin ou un bleu pâle, vous l’appliquerez sur tous les murs sans risquer de la rétrécir. Quand vous décidez de peindre un mur, il est assez naturel d’opter pour celui qui se trouve face à la fenêtre. Cela permet d’apporter une belle lumière au coloris que vous avez mis. Si vous voulez donner de la profondeur à la pièce, votre choix peut être différent.

Osez la même teinte dans tout le salon, le total look est très séduisant, il confère un style boudoir très cosy qu’il faut aimer. Et enfin, rien n’empêche de jouer avec diverses tonalités pour une décoration salon raffinée et légèrement décalée. Enfin, si vous aimez la fantaisie, il est possible de jouer avec deux couleurs, l’essentiel étant qu’elles s’harmonisent parfaitement. Vous en verrez quelques exemples intéressants au travers des photos présentées.

Vert pomme et framboise
© Little Greene

Cette association pleine d’audace fonctionne parfaitement. C’est une question de dosage, ici le liseré framboise qui coure le long du mur permet au vert pomme de s’épanouir pleinement. Il donne du style et du caractère à la pièce sans trop en faire non plus et lui apporte une certaine gaieté bien agréable au quotidien.

Mur peint
© Caroline Morin

L’aplat de couleur chaude et assez sombre permet de créer un coin cocooning au niveau du canapé et d’apporter de la profondeur à cette pièce magnifique et très contemporaine. La belle luminosité de l'espace autorisait parfaitement cette petite fantaisie.

Salon deux teintes
© Dulux Valentine

Dans ce salon, non seulement deux couleurs ont été associées : le bleu et le marron cachemire, mais de plus, le travail du bleu s’est fait dans deux tonalités, dont une plus foncée qui souligne la niche. Le résultat est très agréable et reposant, d’autant plus que la peinture s’arrête aux trois quarts du mur pour laisser une bande blanche qui joue les prolongations du plafond.

Nuance douce au salon
© Déavita

Ce bleu est à la fois énergisant, frais et plein de douceur, il a été décliné en total look dans ce salon qui est très cosy. C’est la base idéale pour créer un décor éclectique dans un savant mélanger des genres tout en restant harmonieux. Un salon très original et personnalisé.

Salon rose
© Little Greene

C’est la couleur rose qui a été choisie dans ce salon exposé au nord, dans ce cas effectivement, il est judicieux d’opter pour une teinte chaude et une finition mate pour son effet velours. La touche de jaune apportée par le fauteuil ajoute encore chaleur et élégance à cette pièce.

Total look blanc
© Jordane Arrivetz

Total look blanc pour ce salon baigné de lumière. Seule, la touche de bois amené par les meubles, la cheminée et le beau parquet qui ressort parfaitement, tranche avec ce blanc immaculé.

Ambiance boudoir
© Déavita

La peinture noire mate apporte un côté très élégant et raffiné à cette pièce, mais également, une ambiance boudoir et très cosy. Elle est simplement réveillée par quelques touches de rose et de violet qui la dynamise, ainsi que par des accessoires dorés qui lui confèrent un esprit sophistiqué.

Salon blanc et gris bleuté
© Vecislavas Popa

Dans ce salon au total look blanc côté peinture, les touches de couleurs sont apportées par le tapis et le canapé dans un camaïeu de gris et gris bleuté qui convient parfaitement à la pièce. Le blanc qui a été choisi ici contient une pointe de gris qui le réchauffe. C’est une bonne option aussi pour éviter que le blanc ne finisse par jaunir, ruinant votre déco assez rapidement.

Bleu et gris au salon
© Pinterest

Bleu canard et gris souris se marient parfaitement dans ce salon très contemporain et lumineux. C’est dans une ambiance très cosy que vous profitez ainsi de moments conviviaux en famille ou entre amis.

Jaune moutarde
© Tollens

Ici, un simple aplat jaune moutarde réveille ce salon qui pourrait être un peu terne. Ensuite, la couleur s’installe dans ce cas sur le canapé.

>> À lire aussi : Déco salon scandinave : 11 idées pour donner un style scandinave à son salon

Les erreurs à éviter

Ne pas choisir la bonne finition de peinture

La peinture existe en trois finitions : brillante, satinée et mate, ses utilisations diffèrent en fonction du rendu que vous souhaitez et suivant l’exposition de la pièce. Par exemple, dans un salon exposé plein sud, optez pour une peinture mate qui va adoucir l’ambiance parce qu’elle possède la propriété d’absorber la lumière. Elle permet également d’atténuer les défauts sur les murs.

>> À lire aussi : Salon marocain : 33 idées pour un salon marocain moderne & design

Les peintures satinées ont une capacité intéressante, elles réfléchissent la lumière. C’est un plus dans une pièce au nord, peu lumineuse. Le rendu est décoratif et elle est lessivable. Quant à la peinture brillante, elle offre un parti-pris très particulier et un rendu laqué. L’effet miroir est parfait pour agrandir un espace et réaliser un joli jeu de lumière. Il faut cependant avoir des murs très lisses sans aucun défaut.

Peinture mate miel ambré
© Dulux Valentine

Le coloris miel ambré en finition mate souligne le caractère chaleureux de ce salon et c’est aussi la couleur tendance de l’année 2019 !

>> À lire aussi : Peindre un mur sans trace : comment faire ?

Ne pas faire le bon choix de teintes

Bien sûr c’est avant tout une question de gout, mais il faut également tenir compte du style de la pièce et de son exposition. Au nord, on privilégie les tonalités un peu chaudes comme le rose, spectaculaire quand il est associé au gris perle ou encore un mur ou un aplat jaune moutarde. Dans une pièce au sud, on peut se permettre tous les coloris et même les plus froids.

Mur vieux rose
© Farrow & Ball

Ce mur vieux rose réchauffe un salon qui est situé au nord. C’est un compromis parfait pour apporter de la convivialité à votre séjour.

>> À lire aussi : Déco petit salon : nos idées modernes et tendances

Hésitez à peindre votre plafond

Dans certains cas, peindre le plafond permet de structurer votre pièce, c’est idéal dans un espace ouvert pour bien délimiter le coin salon. En peignant le plafond et une petite bande des murs, vous donnez de la hauteur à un espace. Et si votre salon est toute blanc et que la peinture est en très bon état, vous pouvez opter pour une couleur uniquement sur le plafond, ce qui lui confère un côté très cosy.

Plafond bleu gris
© Pinterest

Le plafond se poursuit sur une bande qui court sur tout le mur. De cette manière, le plafond parait plus haut.

>> À lire aussi : Déco salon gris : 10 idées de décoration moderne

Négliger la préparation du chantier

Avant même de commencer vos travaux de peinture, essayez de débarrasser votre salon de ses principaux meubles et si ce n’est pas possible, réunissez-les au centre de la pièce et couvrez-les bien. Protégez correctement votre sol avec une bâche solidement fixée. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à enduire les endroits qui en ont besoin et à poncer une fois que c'est bien sec de manière à obtenir des murs parfaitement lisses et prêts à être peints.

Oublier la sous-couche

La sous-couche permet à la peinture de très bien adhérer surtout si les murs sont anciens et poreux. C’est une solution qui vous fait économiser de la peinture et surtout d’éviter de passer plusieurs couches pour avoir le coloris voulu. Elle facilite également sa pose surtout si les murs étaient foncés au départ et que vous souhaitez les éclaircir.

Ne pas acheter assez de peinture

Il est plus prudent de calculer la quantité de peinture, dont vous aurez besoin. Vous n'avez pas à en racheter en cours de chantier. Prévoyez toujours au moins deux couches pour éviter les mauvaises surprises. Il est préférable de calculer plus large que de manquer de peinture un dimanche alors que le chantier est presque terminé. Pour calculer avec précision : prenez le périmètre de la pièce, multipliez par la hauteur sous-plafond, divisez par le rendement au m², indiqué sur le pot, et ensuite multipliez par le nombre de couches nécessaires.

Comment choisir sa peinture de salon ?

Quelques règles sont essentielles pour faire le bon choix même si c’est avant tout une question de gout :

Adapter la couleur de la peinture au style de la pièce

Chaque teinte se marie avec un univers spécifique. Vous ne mettrez pas les mêmes coloris dans une ambiance design et campagnarde. Il faut donc bien y réfléchir avant de faire votre choix. Dans un esprit plutôt classique ou scandinave, les tons pastel comme le bleu glacier, le rose poudré peuvent être associés avec un vert citrine pour un résultat très doux et chaleureux. Dans un séjour à l’atmosphère vintage, optez pour des couleurs plus dynamiques et acidulées comme l’orange sanguine, le vert pomme ou le pamplemousse. Si vous appréciez le style industriel, n’hésitez pas à choisir un gris relevé de quelques touches de rouge ou à un mix de noir et blanc. Les teintes très fortes mettent en valeur le mobilier et les objets très contemporains.

Salon bleu Majorelle
© Little Greene

Dans ce salon design, le bleu Majorelle fait parfaitement ressortir le mobilier d’une blancheur éclatante, le résultat est spectaculaire.

La règle des trois couleurs

Pour ne pas faire de fautes de gout, évitez d'utiliser plus de trois tons. Si vous avez envie de mettre en relief les boiseries, les portes et leur encadrement, optez pour une peinture brillante et prenez une nuance un peu plus foncée que votre ou vos murs. Par exemple : mixer un vert aiguille de pin avec un vert plus lumineux ou un bleu pâle ou ciel avec un bleu turquoise, donnera un bel effet. Si vous surchargez votre salon de couleurs, le volume semblera considérablement diminué et vous aurez l’impression d’étouffer. Si vous possédez un mobilier, des rideaux et objets déco très colorés, la meilleure option sera une déclinaison de gris, du gris pastel au gris bleu ou vert.

Salon deux teintes vert clair et foncé
© Dulux Valentine

Deux teintes : une foncée et l’autre claire, pour un joli camaïeu qui offre un décor superbe à ce salon.

Salon couleurs vives
© Guittet

Des couleurs dynamiques et toniques, fuchsia et orange, pour un salon très moderne et design. Le fond blanc joue un rôle apaisant sur l’ensemble. Ces coloris vont parfaitement à cet esprit très contemporain.

Essayer la peinture avant de l’acheter

Il est souvent difficile de choisir la tonalité, de savoir où placer telle et telle teinte et d'observer le rendu dans votre pièce suivant les différentes lumières du jour et avec un éclairage électrique. Les simulateurs disponibles avec nuanciers virtuels peuvent donner une idée du résultat, mais il ne tient pas compte de l’exposition de votre salon et ne peut jouer avec les demi-tons. Certaines peintures sont proposées sous forme de petits pots pour tester. Appliquez-la sur un grand carton que vous placez sur votre mur. Mettez-le aux divers endroits de votre salon que vous voulez peindre dans cette couleur à des heures différentes et le soir avec la lumière. De cette manière, vous voyez comment elle se comporte. Et si vous avez décidé d’utiliser deux ou trois coloris, cela permet de juger de l’harmonie. Grâce à cette opération, vous évitez une perte d’argent et de temps.

Salon gris
© Déavita

Dans le cas de l’utilisation de cette couleur ou d’autres teintes fortes ou foncées, il est préférable de les tester pour voir comment elle se comporte à la lumière naturelle ou artificielle.

Les couleurs fortes ou pimpantes

Dans le salon comme dans toutes les pièces, l’œil est toujours attiré par les points les plus forts. C’est pourquoi dans un espace de vie comme le salon il est assez difficile de mélanger plusieurs teintes très audacieuses. D’autant plus que l’une tue l’autre. Dans cette pièce qui est celle où l’on se repose, ces mariages sont très compliqués, et à éviter si vous avez peur de faire une erreur. L’impression qui en ressortirait serait plutôt négative. Réfléchissez bien avant d’opter pour une couleur affirmée et posez-la uniquement sur un mur avec des teintes plus apaisantes pour les autres murs.

Cloison rouge
© Poliquin Décor

Ce bout de mur bénéficie d’un aplat rouge framboise qui rythme cet espace sans pour autant en faire trop. Ici, la couleur a été travaillée avec gout et audace.

Le budget nécessaire pour repeindre son salon

Quand vous peignez vous-même votre salon, vous faites des économies de main-d’œuvre puisque celle-ci sera gratuite. Il faut cependant acheter certains outils et matériaux. Le prix tient compte de quatre facteurs : la surface du salon, le nombre de couches nécessaire, le type de peinture, les supports à peindre : murs ou plafond et murs.

>> À lire aussi : Déco shabby chic : nos idées pour votre intérieur

Le prix de la peinture varie avec sa nature et les finitions choisies. Quant aux accessoires indispensables comprenant pinceaux, rouleaux, protection, ruban de masquage… Comptez environ 100 euros. La peinture vous revient environ entre 1 et 10 euros du m², selon la marque choisie, la qualité et la finition et l’enduit est vendu suivant sa présentation entre 1 et 16 euros le kilo.

Pour un salon de 65 m², le prix s’élèvera à un peu plus de 400 euros.

Comment repeindre son salon ?

Peinture © Boris Rabtsevich

Si vous devez repeindre votre plafond, munissez-vous d’un rouleau télescopique anti gouttes, plus confortable qu’un escabeau. Voici les premières étapes de préparation à respecter :

  • Protégez bien votre pièce en commençant par disposer les bâches sur le sol et les meubles restants.
  • Préparez ensuite les surfaces à peindre : nettoyer, reboucher, lisser et sécher.

Cette préparation permet d’obtenir un résultat final optimal. Si vous faites votre plafond, vous devez effectuer ce travail sur les murs et le plafond.

  • Posez l’adhésif de protection sur le haut des murs si vous peignez le plafond et sur les plinthes et le plafond quand vous faites les murs.
  • Dégagez les angles et les bords avec un pinceau à bout rond en mettant peu de peinture pour un résultat bien lisse et propre. Vous pouvez aussi utiliser un rouleau à rechampir.
  • Passez la première couche de peinture. Procédez tout d’abord par un mouvement vertical et n’oubliez pas de bien essorer votre rouleau. Commencez par des petites surfaces et égalisez en lissant bien la peinture dans un mouvement horizontal sans rajouter de peinture.
  • Une fois que la première couche est très sèche, passez la seconde couche avec la même méthode en veillant à ce que le résultat soit parfaitement bien uniforme.
  • Décollez les adhésifs de protection avant que la peinture ne soit totalement sèche.

Nos conseils

Gardez près de vous un chiffon avec du solvant ou de l’eau pour la peinture à l’eau afin de nettoyer tout de suite les petites taches de peinture. Peignez les surfaces en une seule fois afin d’éviter les marques éventuelles de reprise. Nettoyez vos outils au fur et à mesure pour qu’ils se conservent en bon état.

> À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.