Comment faire de l’ombre au potager ?

Ombre Potager
Les plantes, durant l’été, comme tout être vivant, peuvent souffrir de la sécheresse et des UV produits par le soleil, surtout durant les canicules. Il faut donc faire très attention à votre potager et lui offrir un peu d’ombre. Cela leur permettra de passer la période estivale dans de meilleures conditions. Voici quelques idées pour remédier au problème du soleil quand il est trop présent et trop fort.

Quels sont les plants qui exigent de l’ombre ?

Il faut commencer par faire attention à l’endroit où vous plantez, semez ou repiquez les légumes qui aiment les sols frais. Ceux qui détestent les assauts du soleil seront de préférence placés à l’ombre :

  • Certaines plantes aromatiques comme la coriandre, le cerfeuil ou le persil fleuriront rapidement au soleil.
  • Les laitues, les mâches, les salades en général et les épinards quand ils sont semés l’été aiment l’ombre, et ce, dès le début de leur cycle végétatif. Dans le cas contraire, leurs feuilles deviendraient dures et elles monteraient en graines.
  • Les radis et les navets, durant leur croissance, ont besoin d’un peu d’ombre. C’est grâce à elle qu’ils ne seront ni piquants ni filandreux.
  • Les pois en général n’aiment pas être baignés par le soleil trop brûlant, ils sèchent et les plants arrêtent de produire.
  • Les jeunes plants que vous avez repiqués ou bouturés depuis peu sont particulièrement sensibles à la déshydratation et à l’excès de soleil.

À lire aussi : Comment organiser son potager ?

L’aide apportée par les plantes compagnes

Vous pouvez parfaitement, quand vous agencez votre potager, jouer avec la hauteur des différents légumes. Les plus grands feront de cette manière de l’ombre aux plus petits. Ils leur permettent ainsi de bénéficier d’un sol plus frais.

Entre les choux par exemple, vous mettrez vos salades, il est également possible de placer les navets près des rangs de pois, de tournesols ou de fèves. Ces derniers légumes apprécieront également d’être placés à côté des haricots grimpants qui leur feront de l’ombre.

Les courges, les citrouilles et les concombres apprécient l’ombre qui leur est faite par les tournesols.

Placez vos radis près des feuilles des poirées ou des aubergines, cela vous permet de les protéger, vous pouvez d’ailleurs faire pareil avec les salades. Ces dernières offrent également un petit coin ombragé aux plants de concombres quand ils sont tout jeunes.

Les fleurs ont également leur place dans le potager pour faire de l’ombre à vos précieux légumes, c’est le cas de l’Amaranthe, de l’aneth et de la lavatère qui forment de beaux pare-soleil naturels.

Potager Ombragé
© istock

À lire également : Protéger les plantes en pot du gel

L’installation de pare-soleil

Les pare-soleil provisoires

Des abris improvisés peuvent permettre de faire de l’ombre à certains plants. Vous pouvez mettre des cagettes en bois retournées sur les navets, des pots de fleurs sur les plants de salade, des cartons ajourés en ajoutant des pierres pour qu’ils ne s’envolent pas pour les courges, un chapeau en journal que vous posez sur les tuteurs des pieds de tomates, un vieux parapluie planté en terre pour le persil…. Des moyens qui restent provisoires, mais efficaces, ils sont faciles à mettre et à enlever et faits à partir d’objets que vous avez à la maison.

Les voiles à ombrer sont également une bonne idée, vous en trouverez dans les jardineries et magasins spécialisés, mais ils ont un prix. Ils se posent directement sur les plants de la même manière que les voiles de forçage. Vous pouvez également les mettre sur des cerceaux et former un tunnel qui recouvrira les rangs de légumes.

Les pare-soleil permanents

Pour obtenir un petit coin qui sera protégé du soleil et qui présente une exposition à mi-ombre en plein été, vous pouvez parfaitement planter au sud, en bordure de potager, une haie légère au feuillage caduc. Une clôture en bois ou en grillage au pied de laquelle vous mettez des grimpantes ornementales ou potagères est également une idée qui fonctionne parfaitement. Dans ce cas, pensez aux courges, aux haricots d’Espagne, aux capucines tubéreuses, aux ipomées ou aux coloquintes.

Une autre solution consiste à poser une pergola composée de piquets en bois et couverte d’une canisse, de claies ou d’un voile d’ombrage. La hauteur de cette pergola sera choisie en fonction des plantes que vous devez abriter. Il faut simplement dans ce cas faire attention que la lumière puisse bien circuler sur les côtés. Il faut également veiller à sa solidité, car elle devra résister aux affres du vent et des orages plus ou moins violents d’été. Ce sont des installations qui généralement restent en place durant tout l’été.

Quelle que soit la solution que vous envisagez, n’oubliez pas que l’air et la lumière doivent circuler facilement autour de vos plantations. L’air est aussi important, car sans cela, vous risquez d’obtenir une accumulation de chaleur, donc le contraire de ce que vous souhaitez.

À lire aussi :

Une réaction à "Comment faire de l’ombre au potager ?"

  • bonjour, comment faire un bon compost?
    depuis 8 mois j’entrepose des déchets organiques, et il reste sec, j’ai mélangé avec de la terre avec des vers de terre, mais il se passe rien .
    je vous remercie d’avance pour vos conseils.
    bonne journée,
    Stéphane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.