Semer les tomates : quand et comment les planter ?

Semer Tomate

Avec l’arrivée des beaux jours, il est toujours agréable de se régaler de tomates fraîches. Sans aucun doute, celles du jardin sont les plus savoureuses ! Découvrez dès maintenant quand et comment semer des tomates, et faire plaisir à ses papilles tout au long de la saison estivale.

Quand semer des tomates ?

En fonction de la variété choisie, vos tomates ne seront pas à semer à la même période de l’année. On fait le point ensemble sur quelles variétés semer à quel moment...

Si vous optez pour des variétés précoces, telles que les tomates cerises ou les tomates moskwichs, il faudra mettre en terre vos graines dès le mois de janvier. Pour éviter les grands froids imposés par l’hiver, vous pouvez bien entendu opter pour la culture en serre chauffée.

Si vous préférez plutôt planter des variétés classiques ou tardives, telles que les tomates russes ou les tomates ananas, vous pourrez commencer votre plantation directement en terre en mars ou en avril. En cette saison, le climat sera plus clément, et la luminosité plus intense.

Quel que soit votre choix, en semant à temps, vous aurez la chance de récolter de délicieuses tomates bien mures au cours de la saison estivale !

Les points à connaître avant le semis des tomates

Avant de vous lancer dans la grande aventure qu’est la culture de tomates, il y a quelques éléments importants à prendre en compte. Découvrons-les ensemble.

Sachez que vos tomates mettront 4 à 6 mois avant d’être prêtes à cueillir. Ce délai est plutôt long, et nécessite donc de s’éviter quelques incidents de parcours !

Planter vos tomates au jardin

Pour obtenir des tomates réussies, il faut avant tout trouver l’emplacement idéal. Ce dernier doit être assez lumineux et ensoleillé, et si possible privilégier les sols légers.

Afin de maintenir la terre humide, vous pouvez la pailler. Pour cela, il suffira d’étaler tout autour de vos plants de tomates un épais paillis allant de 5 à 10 centimètres. N’hésitez pas à utiliser du foin, du gazon séché ou encore des paillettes de lins ! Tout prêt, vous pouvez également planter du basilic et des œillets d’inde. Ces plantes sont connues pour faire fuir certains nuisibles !

Quelques mois avant de semer, pensez également à labourer efficacement votre espace. Cela vous permettra de vous débarrasser des mauvaises herbes, et autres intrus. N’hésitez pas à mélanger à la terre un peu de compost déshydraté ou de fumier pour la rendre plus fertile.

Planter vos tomates en serre chauffée

Si vous décidez de planter vos semis en serre, il faudra trouver un contenant adapté, et le remplir, d’une première couche de gravier ou de billes d’argile, puis d’une deuxième couche de terre. Utilisez du terreau spécial jardinage, et mettez-en environ jusqu’au 2/3 du pot. Prenez le temps de tasser le tout, avant d’en rajouter jusqu’en haut, et de tasser une nouvelle fois la totalité.

Votre serre doit, bien sûr, être placée à l’intérieur, à la lumière, et sous une température d’environ 20 degrés. Sachez que dès le mois de mai, si les températures sont douces, vous pourrez placez votre culture directement dans votre jardin, en enrichissant la terre d’un peau de terreau !

Comment semer des tomates ?

Semer ses tomates au jardin

Lorsque vous semez vos tomates, ces dernières ne doivent pas être trop proches les unes deux autres, au risque de ne pas pousser correctement. Si vous semez directement en terre, il est préférable de les placez en rang, en laissant un espace de 80 centimètres en chacun d’entre-eux. Chaque graine devra également disposer de 60 centimètres d’espace.

Tout au long de la pousse, pensez à arroser régulièrement votre potager, et à vérifier la bonne santé de votre plantation. Vous pouvez également éliminer les gourmands qui poussent très rapidement autour de vos pieds de tomates. Il sera cependant inutile de retirer les feuilles de vos légumes en été, puisque ces dernières préservent la chaleur, et permettent donc une pousse optimale.

Semer ses tomates en serre chauffée

Il en va de même si vous plantez en serre. Vos tomates ne doivent pas être les unes sur les autres. Ne surchargez pas le pot. Chaque graine devra être espacée d’au moins 4 centimètres, en longueur comme en largeur. Dans un pot, seules quelques graines au milieu suffisent amplement !

Dans ce cas de figure, il sera également nécessaire d’arroser régulièrement votre culture afin d’en maintenir la terre humide. Vous pouvez comptez une bonne semaine avant de voir apparaître les premières germes. Dès que celles-ci seront sorties, n’oubliez pas de leur offrir un bain de lumière régulier. Enfin, dès que le climat le permettra, remettez le tout en extérieur…

Planter des tomates : attention aux maladies

Comme de nombreux végétaux, les tomates ne sont pas à l’abri des maladies. Plus encore lorsque ces dernières poussent en extérieur. Il est important de prévenir ces aléas du jardinage à l’aide de quelques gestes simples… Découvrons ensemble lesquels !

L’une des maladies les plus fréquentes chez les plants de tomates est le mildiou. Le mildiou est connu pour être le plus grand cauchemar des jardiniers… Transmis par un champignon du nom de Phytophtora infestans, elle se développe principalement dans les environnements humides, sous une température située entre 17 et 20 degrés. En seulement quelques jours, ce fléau peut radicalement anéantir l’ensemble d’une plantation de tomates.

Pour s’en prémunir, il existe heureusement quelques astuces. La première consiste à installer, en extérieur, des abris pour protéger votre culture de la pluie. En effet, le mildiou a fortement tendance à se développer lorsque la terre est mouillée d’eau de pluie. Attention cependant, l’air doit absolument pouvoir circuler, au risque de rendre l’atmosphère humide !

Il est également possible de traiter les sols à l’aide de bicarbonate de soude. Contrairement à grand nombre de produits, ce dernier est pleinement naturel, et ne comporte donc aucun risques environnementaux, tout en restant efficace selon la plupart des utilisateurs.

Si vous vivez dans un lieu plutôt sec, tentez d’arracher les feuilles malades dès leur apparition. Cela ne fonctionne pas à tous les coups, mais vous aurez une chance de sauver le reste de la plantation !

Encore plus de légumes à planter :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.