Protéger les plantes en pot du gel

protéger du Gel les Plantes en Pot
Il y a deux grandes familles de plantes, celles qui perdent leurs feuilles (caduques) et celles qui les gardent (persistantes). Ces plantes ne réagissent pas de la même manière face au froid et en particulier au gel. Nous avons recueilli quelques astuces pour protéger vos plantes du froid, les voici.

Les plantes à feuillage caduc

La particularité des plantes à feuillage caduc, appelées aussi plantes décidues, est de vivre au ralenti l'hiver lorsque la froidure arrive. Elles sont comme en hibernation, la sève monte très doucement pour garder les branches en vie, mais les feuilles tombent pour économiser l'énergie. C'est la feuille qui est la plus exposée au gel car c'est une extrémité composée à plus de 90 % d'eau. Moins il y a de sève en circulation et moins il y a de risques de cassure des branches.

Si les branches sont nues et donc, un tant soit peu protégées du froid, il n'en va pas de même pour les racines. C'est à ce niveau que nous allons vous donner quelques astuces de jardiniers.

Surélever le pot

Posez le pot sur un roule-pot, un petit banc, une palette ou sur du polystyrène. Il ne doit plus être en contact avec le sol. Bien évidemment, vous devez enlever la coupelle qui se trouve au-dessous, pour qu'il n'y ait pas d'eau stagnante. Le principal est d'éliminer tout contact d'eau ou de gel avec les racines.

À l'abri du vent

Poussez le pot contre un mur ou dans un coin peu venteux, sous un appentis, c'est encore mieux. S'il y a un peu de pluie, de neige ou d'humidité dans l'air, le vent n'accentuera pas l'effet du froid ambiant.

Recouvrir la plante

À l'aide de papier bulle ou de toile géotextile, appelée aussi feutre géotextile, entourez le pot pour ne laisser passer ni l'air, ni l'eau. Recouvrez ensuite le feuillage ou branchage avec une autre toile d'hivernage que vous resserrerez au haut du pot et au-dessus du branchage. Cette technique permet de laisser respirer la plante tout en la protégeant du froid et des intempéries. Ouvrez sur le dessus lorsque le temps le permet, pour qu'elle puisse prendre le soleil.

Il existe des housses d'hivernage de plusieurs tailles, que l'on peut utiliser d'une année sur l'autre pour une plante ou même plusieurs en même temps. Elles sont dotées de liens de serrage et de fermetures à zip.

S'il n'y a pas de gel annoncé, vous pouvez arroser un peu la plante.

Les plantes à feuillage persistant

Pour la raison citée plus haut, le fait que les feuilles ne tombent pas l'hiver, la plante à feuillage persistant est beaucoup plus fragile surtout si c'est une plante fleurie. Hormis les plantes dites de Noël comme l'hellébore, celles qui sont fleuries ne résistent pas au gel. Dès que les températures atteignent les 5° C, il faut les rentrer. En attendant, on peut les aider à surmonter un peu le froid.

Le paillage

Comme son nom l'indique, à l'origine, on mettait de la paille au fond et sur le dessus du pot pour maintenir un peu de chaleur à la plante. Comme elle garde son feuillage, la sève est active et procure une certaine énergie, comme les arbres à feuillages persistants. Autour du tronc pour l'arbre et de la tige pour la plante, la terre est un peu plus chaude, en hiver, on voit bien le cercle de neige fondue sur le pourtour. En paillant le pot, la chaleur ne se disperse pas, on évite le pont thermique ou la déperdition de chaleur comme dans une maison.

On trouve dans les jardineries et magasins de bricolage, des disques de paillage, de la paille en vrac, du chanvre, mais aussi des copeaux à verser sur la terre des pots.

Le voile d'hivernage

Il est nécessaire d'entourer les plantes d'un voile d'hivernage, même si l'on sait qu'on les rentrera aux grands froids. Comme pour les plantes caduques, il faut les surélever, enlever les coupelles et protéger le pot d'une part, et la plante séparément. Après avoir fait un ou deux tours de voile autour de la plante, attachez une ficelle au niveau du haut du pot ainsi qu'au-dessus du feuillage, ne serrez pas trop le tissu sur la plante, elle doit être à l'aise pour profiter de la chaleur qu'elle dégage.

Rentrer les plantes fragiles

Dès que la température extérieure baisse en dessous de 10° C, préparez l'espace des plantes à l'intérieur. Le mieux est de les placer vers une fenêtre, qu'elles puissent profiter de la lumière et des rayons tièdes du soleil. Vous pouvez aussi les installer dans une serre que vous achèterez ou que vous fabriquerez en DIY, en suivant des tutos sur Internet ou dans des magazines de bricolage. Vous en trouvez aussi en Kit ou même en tissu plastifié avec étagères spécialement conçues pour les balcons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.