Que faire au jardin en Juillet : entretien, taille, plantation

Calendrier Jardin Juillet
Le jardin est à son apothéose, les plates-bandes regorgent de couleurs et le potager fournit de délicieux légumes. C’est le meilleur mois pour savourer dans la verdure de longues soirées entre amis.

Jardinage : résumé de ce qu’il faut faire en Juillet

  • Assurez-vous que les oiseaux ont de l'eau par temps sec.
  • Arrosez bien les nouvelles plantes et les jeunes plants pendant l'été, mais ne gaspillez pas l'eau.
  • Guettez les maladies et les ravageurs.
  • Fertilisez et arrosez régulièrement les plantes en contenant.
  • Supprimez les fleurs fanées dès le flétrissement.
  • Taillez les arbustes qui ont fleuri en début d'été.
  • Prélevez des boutures semi-ligneuses sur les arbustes.
  • Pratiquez une taille d'entretien sur les haies et prélevez des boutures.
  • Pratiquez une taille d'été sur les glycines.
  • Divisez les iris barbus.
  • Marcottez et prélevez des boutures d'œillets et d'œillets mignardise.
  • Ébourgeonnez les dahlias pour obtenir de plus grosses fleurs.
  • Plantez les bulbes à floraison d'automne.
  • Transplantez les plantules de bisannuelles semées plus tôt.
  • Arrosez régulièrement les légumes.
  • Déterrez les pommes de terre, les oignons et l'ail nouveaux.
  • Pincez les haricots à rames quand ils atteignent le haut de leurs rames.
  • Pincez les tomates d'extérieur quand quatre bouquets se sont formés et supprimez les latérales.
  • Cueillez les framboises et les cassis.
  • Récoltez les herbes aromatiques à faire sécher.
  • Veillez à l'aération de la serre et humidifiez régulièrement.

Dernier délai :

  • Comblez les vides des parterres et plates-bandes avec des plantes à repiquer.
  • Semez les derniers légumes à récolter à l'automne.
  • Plantez en extérieur toutes les brassicacées d'hiver.

Préparez l'avenir :

  • Prévoyez l'entretien de vos plantes si vous prenez vos vacances en août.
  • Commandez les bulbes à floraison de printemps.
  • Préparez le sol pour établir les nouvelles pelouses à l'automne.
  • Semez les salades sous abri pour l'automne et l'hiver.
  • Préparez les nouveaux carrés de fraisiers.

La météo du jardinier de Juillet

Juillet et août sont les mois les plus chauds de l'année le sud de la France connaît généralement les températures plus élevées, mas la façade atlantique et l'intérieur des terres ne sont pas non plus en reste.

Les vents balayent la majeure partie de la France un à deux jours dans le mois, cependant ils peuvent se montrer violents en Manche. Une exception la tramontane, qui souffle 8,5 jours en juillet dans le Languedoc-Roussillon, autant que le mistral de Toulon à Montpellier.

Les régions françaises les plus ensoleillées se situent bien évidemment dans le Sud, Corse comprise. En effet, comme les cumulus se forment dans les terres, le ciel au-dessus de la mer reste dégagé. Sur la côte atlantique, la proximité d'un système de basse pression au-dessus de l'océan apporte de fréquents passages nuageux Sur l'Hexagone, on compte une moyenne de 250 heures d'ensoleillement, qui s'étend de 205 heures sur Lille à 276 heures sur Bordeaux, sans compter bien sûr quelque 366 heures à Marignane. Le record est détenu par Saint-Raphaël avec 385 heures.

II fait souvent très sec en juillet, mais le temps demeure très instable avec des orages qui sont souvent dévastateurs, comme en 1999. Malheureusement, les averses passagères estivales n'ont le temps ni d'humidifier les sols, ni de remplir les citernes, si économiques en ces périodes de sécheresse.

Pas de neige en juillet, même si les orages de grêle peuvent transformer pour quelques instants nos jardins en paysages hivernaux. Le I I juil et 1984, 19 départements ont été touchés.

Le jardin à son paroxysme

Le jardin devrait maintenant offrir le meilleur de lui-même. Au cœur de l'été, les plates-bandes sont emplies de couleurs et les parfums des fleurs comme les roses et les pois de senteur embaument l'air, surtout par les chaudes soirées estivales.

C'est un mois pour prendre le temps de profiter du jardin, savourer un repas entre amis en plein air, se délecter des fleurs et observer le foisonnement de la vie animale.

Jardiner En Juillet
© istock

Evitez la chaleur

Il y a encore beaucoup d'entretien courant à assurer, mais vous pouvez maintenant adopter un rythme plus décontracté que lors de la fièvre printanière. Prenez quelques précautions lorsque vous travaillez longtemps au soleil, même si vous y allez doucement. Portez un chapeau, protégez votre peau des effets néfastes du soleil avec une crème solaire, faites des pauses. Il vaut mieux éviter de travailler pendant les heures les plus chaudes de la journée. Attendez le soir pour attaquer les tâches les plus éreintantes, à moins que vous ne soyez trop absorbé par la préparation d'un barbecue.

Les journées caniculaires sont souvent suivies d'orages, et c'est alors un soulagement de jardiner dans la fraîcheur retrouvée.

Si le temps est très chaud, vous devrez être très attentif à l'arrosage, surtout celui des arbres et arbustes plantés à l'automne et à l'hiver derniers. C'est également matin et soir, lorsqu'il fait plus frais, que l'arrosage est le plus bénéfique : l'évaporation à la surface du sol est loin d'être aussi rapide que dans la chaleur de la journée.

Gardez cependant à l'esprit que lors des périodes exceptionnellement sèches, il peut y avoir des restrictions d'eau dans votre région et l'utilisation des tuyaux d'arrosage, même des microperforés, peut être interdite. Dans ce cas, vérifiez auprès de votre mairie.

Gérez l'eau avec discernement

Pendant les périodes de sécheresse, la pelouse a parfois une allure jaune et râpée. Il est alors tentant de l'arroser, mais ce n'est pas vraiment nécessaire. A la première pluie, elle va se transformer comme par enchantement en un luxuriant gazon bien vert. Mieux vaut utiliser l'eau pour les plantes qui en ont réellement besoin les arbres et arbustes récemment plantés, les légumes assoiffés et autres précieuses plantes dans les plates-bandes et contenants, surtout les suspensions, nécessitent un arrosage quotidien au plus fort de l'été.

Perfectionnez vos plantations

Au cours de vos promenades dans votre jardin, munissez-vous d'un petit carnet et observez attentivement vos schémas de plantations. Notez quelles associations de plantes sont réussies et lesquelles sont décevantes.

Vous pourrez alors prévoir les modifications à apporter à l'automne ou au printemps.

Si vous avez l'impression qu'il manque un peu d'éclat, nous vous suggérons une combinaison de plantes que vous pouvez acheter maintenant, soit en fleurs, soit sur le point d'éclore. L'effet sera immédiat.

Rappelez-vous que les plantes nouvellement plantées demandent beaucoup d' eau. Paillez-les donc avec une épaisse couche de matière organique.

Il faut supprimer maintenant les fleurs fanées sur les plantes à floraison précoce, à moins que vous ne vouliez récolter leurs graines. Beaucoup de vivaces débarrassées régulièrement des fleurs fanées produisent une autre vague de fleurs. C'est une activité relaxante par une chaude soirée d'été.

Les symptômes de l'été

Par le temps chaud et humide qui caractérise ce mois, les ravageurs et les maladies se propagent rapidement.

Gardez un œil attentif sur eux, car en les supprimant à temps vous pourrez garder le contrôle de la situation.

Par exemple, les pucerons sont faciles à tuer, simplement en les écrasant, s'ils ne sont pas trop nombreux. En cas d'infestation grave d'un type de ravageurs, si vous estimez nécessaire l'emploi d'un insecticide, utilisez alors un produit spécifique à ce ravageur lorsque c’est possible, afin de ne pas nuire aux insectes utiles. Ne vaporisez que le soir quand les abeilles sont rentrées à la ruche. En ce qui concerne les maladies, toute partie d'une plante présentant des signes de maladie doit être supprimée, puis elle sera soit brûlée soit jetée dans une poubelle. Ne déposez jamais d'éléments malades sur le compost ou à proximité, sous peine de voir la maladie se propager aux autres plantes du jardin.

Sous abri vitré, la brulure et le stress dû à la chaleur sont d'autres dangers qui menacent vos plantes. Portez une attention particulière à l'arrosage et à l'aération. Une autre méthode pour rafraîchir l'atmosphère consiste à humidifier plusieurs fois dans la journée, en aspergeant le sol d'eau pour augmenter le taux d'humidité.

Parfums à savourer

Vous avez encore le temps de faire des semis réguliers de légumes-feuilles, à déguster à l'automne. Il faut encore biner et désherber régulièrement dans le potager. Les cultures tireront aussi profit d'un paillis de matière organique pour retenir l'humidité du sol.

Mais avant tout, le potager va vous fournir de délicieuses provisions, sans oublier les parfums subtils des herbes aromatiques fraîchement cueillies.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.