Les nuisibles et les maladies au jardin

Maladies Jardin
De nombreux ravageurs s’attaquent aux plantes cultivées dont, suivant le cas, ils compromettent la croissance, diminuent la valeur alimentaire ou décorative, ou même causent la mort. La défense des végétaux se pose donc comme une nécessité. Tout comme l’homme ou les animaux, les plantes ont besoin d’être protégées et soignées.

Les animaux, et en premier lieu les insectes : pucerons, cochenilles, mouches, chenilles, vers blancs, etc., figurent en bonne place parmi les ennemis des jardins. Il faut y ajouter certains oiseaux et les rongeurs (rats et mulots, etc.).

Beaucoup de maladies s'attaquent aux plantes. Les unes sont des champignons : mildiou, oïdium, tavelure, pourriture des racines, etc. ; les autres, des virus ou des bactéries.

Les mauvaises herbes sont également nuisibles notamment en entrant en concurrence avec les plantes cultivées, en particulier au potager mais également dans la partie ornementale.

De tous ces nuisibles, nous avons uniquement retenu ceux que l'on rencontre dans les jardins et qui imposent souvent une intervention.

Les insectes

Insectes Nuisible Jardin

Altise

Perce des trous dans les feuilles notamment des choux, des navets et des radis. Lutte par poudrage d'un insecticide naturel, lorsque vous commencez à constater les dégâts. L'arrosage en pluie éloigne aussi ce petit insecte.

Araignée rouge

Ce nom désigne divers acariens qui s'attaquent à un grand nombre de plantes et les épuisent par d'innombrables piqûres sur le feuillage. Lutte par pulvérisation d'un acaricide naturel. Les bassinages en pluie fine limitent la présence des araignées rouges.

Balanin

C'est le ver des noisettes. La lutte est difficile et donne rarement des résultats satisfaisants. Le remède consiste surtout à ramasser et à brûler les fruits parasités. Effectuez aussi un traitement insecticide naturel du sol au pied des arbustes.

Bruche des haricots

Petit charançon dont la larve parasite les graines. Utilisez des semences désinsectisées.

Carpocapse

Un des plus redoutables ennemis des poires et des pommes, mais aussi des abricots, des noix, des prunes et des pêches. C'est le ver des fruits, la larve d'un petit papillon. Lutte à l'aide d'un insecticide naturel par interventions successives, de fin mai à trois semaines de la récolte.

Chenille

Un grand nombre de chenilles s'attaquent aux plantes et causent différents dégâts. La plupart dévorent le feuillage. Lutte par ramassage des nids, traitements insecticides naturels

Cochenille

Connues sous le nom de poux collants, les cochenilles s'attaquent à des nombreuses plantes. Elles sont très difficiles à détruire car elles se dissimulent sous une carapace protectrice. Combattez-les à l'aide d'un insecticide huileux naturel. Les bassinages en pluie fine limitent leur présence.

Courtilière

Ravageur des plus redoutés, elle coupe les racines des plantes et s'attaque à tous les tubercules. La seule lutte efficace consiste en l'emploi d'appâts toxiques qui sont disposés dans les endroits fréquentés.

Doryphore

L'ennemi n°1 des pommes de terre. Les traitements insecticides naturels sont le seul moyen de lutte valable. Opérez dès que vous constatez la présence des premières larves. Nous vous recommandons de lire notre article pour savoir comment se débarrasser des doryphores.

Mouche de l'asperge

Ses larves creusent des galeries dans les turions. Lutte par traitements insecticides naturels lors de l'apparition des adultes en été.

Mouche des cerises

C'est le ver des cerises. Les variétés précoces ne sont généralement pas touchées. Lutte à l'aide d'un insecticide contre les mouches. Aucune possibilité de détruire les larves dans les fruits. Même traitement pour les autres mouches des fruits, notamment la mouche méditerranéenne.

Mouche de la carotte

Traitez le sol avec un insecticide naturel afin de détruire les larves avant qu'elles ne pénètrent dans les plantes. Même lutte en ce qui concerne la mouche du chou.

Piéride du chou

Ce sont des chenilles qui dévorent les feuilles. Mêmes méthodes de lutte que pour les autres chenilles.

Puceron

Un grand nombre d'espèces de pucerons s'attaquent aux plantes. Lutte par traitements insecticides naturels qui doivent être effectués de façon à éviter de détruire les ennemis naturels des pucerons, notamment les coccinelles.

Puceron lanigère

Un des plus redoutables pucerons. Ses attaques favorisent le développement du chancre du pommier. Lutte par traitement insecticide naturel en hiver.

Ver blanc

Il s'agit de la larve du hanneton. Autrefois les dégâts étaient très importants. Les traitements insecticides naturels du sol permettent une lutte efficace.

Ver de la grappe

Il s'agit de diverses petites chenilles qui parasitent les grains des raisins. Lutte par traitements insecticides naturels lors des vols des papillons en été.

Ver du poireau

La lutte est essentiellement insecticide naturel, soit par pulvérisation ou poudrage en cours de végétation, ou par trempage des plants avant le repiquage.

Taupin

C'est le ver fil de fer, ainsi nommé parce qu'il est dur à écraser. Lutte par traitement insecticide naturel du sol avant les semis ou plantations.

Vous aimez découvrir >> La maison à insectes

Les maladies

Maladie Legumes

Anthracnose

Plusieurs maladies de ce nom s'attaquent à diverses plantes notamment au cerisier, au haricot, au melon et à la tomate. Elles provoquent des taches arrondies sur le feuillage et s'en prennent aussi aux fruits. Traitement préventif avec un fongicide naturel.

Chlorose

Ce n'est pas tout à fait une maladie mais plutôt une carence due très souvent à un excès de calcaire dans le sol. La manifestation la plus visible est le jaunissement du feuillage. Le véritable remède consiste soit à modifier le sol ou à utiliser des végétaux qui ne craignent pas le calcaire. L'emploi d'un anti chlorose permet d'obtenir la guérison des plantes peu touchées.

Cloque

La plus redoutable maladie des pêchers. Les feuilles se déforment et se recroquevillent. Lutte avec un fongicide naturel en automne au moment de la chute des feuilles et juste avant la floraison.

Fusariose

Maladie cryptogamique qui provoque la pourriture des plantes. Elle est très difficile à combattre. La désinfection du sol avec un fongicide naturel avant la plantation donne quelques résultats mais la lutte consiste surtout à détruire tout végétal atteint et à pratiquer une longue rotation des cultures.

Graisse

C'est une bactérie qui provoque des taches huileuses sur les feuilles et les gousses des haricots. Il n'y a aucun remède. Utilisez des semences saines et pratiquez une longue rotation des cultures.

Hernie du chou

Connue sous le nom de gros pied, cette maladie provoque une hypertrophie des racines qui pourrissent. II n'existe aucun remède curatif. Éliminez les plantes malades. Pratiquez une longue rotation des cultures. L'humidité du sol et son acidité favorisent cette affection.

Mildiou

Maladie qui causa d'énormes dégâts à la vigne à la fin du siècle dernier, alors qu'on ne savait pas la combattre. Elle provoque des taches huileuses sur les feuilles puis s'en prend aux fruits. En sont victimes outre la vigne, notamment les tomates et les pommes de terre.

Le traitement doit être préventif à l'aide d'un fongicide. Nous vous recommandons d'opter pour un traitement naturel à la bouillie bordelaise.

Moniliore

C'est la pourriture de nombreux fruits. Elle se manifeste souvent à partir de blessures, notamment piqures d'insectes et d'oiseaux. La lutte consiste à détruire les fruits atteints en particulier ceux qui se momifient sur les arbres et en des traitements fongicides naturels à partir du gonflement des bourgeons au printemps et à plusieurs autres reprises jusqu'à trois semaines de la récolte.

Oidium

Connue sous le nom de blanc, cette maladie s'en prend à un grand nombre de plantes qu'elle recouvre d'un feutrage blanc grisâtre.

Lutte préventive à l'aide d'un fongicide naturel.

Pourriture grise

Surtout dangereuse au jardin sur les fraisiers dont elle fait pourrir les fruits qui sont recouverts d'un duvet grisâtre. Évitez une trop forte humidité. Un traitement fongicide naturel dès que les fruits commencent à grossir a une bonne efficacité.

Rhizoctone

Champignon qui provoque la pourriture des racines de diverses plantes dont les asperges et les carottes. La lutte consiste surtout en la destruction des végétaux atteints et une longue rotation des cultures. Ajoutez-y-une désinfection fongicide naturel du sol.

Rouille

Il existe de nombreuses maladies connues sous ce nom. Elles s'en prennent à beaucoup de plantes sur lesquelles elles provoquent des taches brun rougeâtre, puis la chute des feuilles. Les traitements fongicides préventifs naturels ont généralement une bonne efficacité. II ne faut pas hésiter à éliminer les plantes fortement atteintes dont la guérison s'avère impossible.

Tavelure

Elle s'en prend surtout aux poiriers et aux pommiers. Elle provoque des taches brun foncé sur les feuilles, puis s'attaque aux fruits qui se craquèlent. Traitez préventivement à de nombreuses reprises, en cours de végétation, avec un fongicide. Complétez par un traitement d'automne et un d'hiver. Éliminez les feuilles mortes qui conservent les germes de la maladie.

Virus

De nombreuses affections dont souffrent les végétaux sont causées par des virus. Plus de 500 ont été détectés dont les manifestations les plus visibles sont des panachures du feuillage, des déformations, ainsi que le rabougrissement des plantes. Il n'existe aucun moyen direct de lutte. II faut supprimer les plantes malades et sur- tout ne pas les utiliser pour la multiplication.

Donnez la préférence, lors de l'achat, aux végétaux garantis sans virus ou aux espèces résistantes.

Les autres ravageurs

Limace Jardin

Guêpe

Extrêmement nuisibles dans les jardins, les guêpes dévorent les fruits proches de la maturité. Elles sont également redoutables par leurs piqures. Il est possible de protéger certains fruits, notamment les raisins, en les ensachant.

Limace

Ennemis parmi les plus redoutables des jardins, les limaces sont capables de dévorer en quelques heures ce qui a mis des semaines à pousser. Les limaces et leurs cousins les escargots s'attaquent pratiquement à toutes les plantes.

Les oiseaux

Si certains oiseaux rendent des services en détruisant des insectes nuisibles, d'autres sont de redoutables ravageurs. Ils dévorent les fruits, les bourgeons des arbres fruitiers et des arbustes à fleurs en hiver, et au début du printemps, les graines et les jeunes plantes. Seuls les filets assurent une protection efficace, ainsi que l'ensachage des fruits.

Rongeurs

Les campagnols, les mulots, les lérots et quelques autres rongeurs causent d'importants dégâts dans les jardins. Ils dévorent surtout les tubercules, les racines et les fruits.

Vous aimerez aussi >> Comment se débarrasser des rats ?

Taupe

Utile ou nuisible, c'est une controverse qui dure depuis longtemps. Force est cependant de reconnaître que la taupe est gênante sinon nuisible, lorsqu'elle parsème les pelouses de tas de terre bien caractéristiques, qu'elle bouleverse semis et coupe les racines des plantes.

A lire aussi 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.