Hérisson dans le jardin : que faire ?

Herisson Jardin

Malgré ses épines sur le dos, le hérisson fait partie de ces petits animaux attendrissants. Malheureusement, il s’agit d’une espèce décimée. Effectivement, le mammifère reste exposé à de nombreux dangers : voitures, machines du jardin (tondeuse, débroussailleuse…), déchets abandonnés, animaux domestiques…

Pourtant, l’animal représente un formidable allié du jardinier puisqu’il dévore les insectes nuisibles dans le potager. Si vous soupçonnez la présence d’un hérisson dans votre jardin, suivez nos recommandations. Et mettez en application nos conseils pour encourager l’animal à rester sur votre terrain.

Ce qu’il faut savoir sur le hérisson

Le hérisson est un petit mammifère omnivore. Il raffole des limaces, escargots et insectes de toutes sortes. A l’occasion, il peut aussi s’intéresser aux vipères… En effet, ce petit animal est doté d’un appétit insatiable. Il sort surtout la nuit pour combler sa faim. Mais bien que gourmand, le hérisson n’oublie pas d’être sportif. Et son armure de piquants contribue également à le rendre quasi impénétrable.

D’autre part, la vie du hérisson s’organise autour de temps forts dans l’année. L’hibernation, par exemple, dure de trois à cinq mois pendant l’hiver. Et la période de reproduction s’échelonne d’avril à octobre.

En ce qui concerne son habitat, le hérisson le préfère bien enfoui sous un tas de feuilles ou de bois, afin d’être au plus près de son terrain de chasse. Les endroits frais, à l’abri des vents et des forts ensoleillements, ont aussi sa préférence.

La période idéale pour l’apercevoir en pleine activité, c’est la nuit, entre avril et septembre. Vous l’entendrez émettre des grognements, sifflements ou petits cris s’il se sent inquiet. Et si vous l’approchez calmement, il ne s’enfuira pas.

Cependant, malgré toutes ces caractéristiques, les hérissons forment une population décimée en France. Cela s’explique en partie par la destruction des lisières de forêts, l’utilisation des pesticides en bordure des champs, la multiplication des routes où ils succombent souvent sous les pneus d’une voiture et le cloisonnement des terrains et des jardins. Ainsi, son espérance de vie, normalement de 10 ans, est aujourd’hui limitée à 2 ans.

Peut-on garder un hérisson dans son jardin ?

Le hérisson n’est pas un animal de compagnie. Vous n’en trouverez pas à vendre que ce soit sur Internet ou dans les animaleries. Et pour cause, il s’agit d’un animal protégé en France. Par conséquent, sa détention ainsi que sa sauvegarde font l’objet d’autorisations spéciales.

Néanmoins, rien ne vous interdit d’apprécier la présence d’un hérisson dans votre potager. Le mammifère aime visiter les jardins une fois la nuit tombée pour débusquer les escargots et limaces qui s’attaquent aux légumes. Sachez que si le petit mammifère trouve le terrain à son goût, il peut rester pendant plusieurs années.

Si la nourriture ne manque pas, en revanche, vous pouvez tout à fait disposer une coupelle d’eau dans un endroit frais afin qu’il puisse épancher sa soif. Et pour que l’animal reste plus longtemps sur vos terres, pensez aussi à lui aménager quelques cachettes telles qu’un tas de branchages.

Pensez aussi à lui laisser des ouvertures dans les clôtures et des passages sous les portails car le mammifère se déplace énormément.

Enfin, pour que le hérisson se sente bien dans votre jardin, il faut le laisser tranquille. Oubliez donc le débroussaillage et autres travaux de jardinage qui font du bruit.

Herisson Eau

Comment savoir s’il y a un hérisson dans votre jardin, et que faire ?

Quelques indices peuvent laisser présager de la présence d’un hérisson dans votre jardin. A commencer par ses crottes, déposées au hasard. Elles se présentent sous la forme de cylindres pouvant aller jusqu’à 10 mm de diamètre et 4 cm de long. Les déjections sont d’un noir brillant où l’on distingue des restes d’insectes.

Ensuite, ses empreintes, laissées dans un sol meuble et humide, sont facilement reconnaissables. Les traces ressemblent à de petites mains à cinq doigts de 2,5 cm de long et de large pour les pattes antérieures et de 3 cm pour les membres postérieurs.

Si la présence du mammifère est avérée, sachez que l’animal ne représente aucun danger pour vos terres. En effet, il ne s’intéresse pas aux légumes. Au contraire, il dévore les limaces, les lombrics et escargots qui mangent les pousses de haricots, les petits pois, les salades et autres légumes du jardin.

Le hérisson représente donc un formidable gardien pour votre potager !

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.