Que faire au jardin en Décembre : entretien, taille, plantation

Calendrier Jardinage Decembre
Si le soleil de décembre n’est jamais très violent, une journée ensoleillée n’en reste pas moins agréable. Bien emmitouflé, vous profiterez de ce beau temps pour bêcher, nettoyer et entretenir le jardin.

Jardinage : résumé de ce qu’il faut faire en Décembre

  • Taillez les plantes ornementales ligneuses, les grands et les petits fruitiers ; si possible, broyez leurs débris de taille.
  • Nourrissez les oiseaux par temps froid, et ne laissez pas geler la surface des bassins, des pièces d'eau et des baignoires à oiseaux.
  • Poursuivez le bêchage d'hiver en incorporant de l'engrais organique.
  • Nettoyez les allées, réparez les abris et clôtures.
  • Appliquez de l'huile de goudron sur les arbres fruitiers et les rosiers.
  • Secouez la neige des arbres, des arbustes et des haies.
  • Taillez les vignes d'ornement et les vignes à raisin.
  • Prélevez des boutures ligneuses.
  • Semez les plantes alpines.
  • Réparez le gazon si les conditions climatiques le permettent.
  • Déterrez les céleris et mettez-les en jauge pour l'hiver.
  • Buttez les tiges des choux de Bruxelles pour les soutenir.
  • Arrosez modérément les plantes qui hivernent sous abri. Elles sont maintenant en dormance, un arrosage trop abondant risque de les faire pourrir.
  • Soignez vos plantes en pot pour qu'elles donnent le meilleur d'elles-mêmes pendant l'hiver.

Dernier délai :

  • Protégez les pots et les plantes sensibles au gel.
  • Isolez les robinets de jardin et les canalisations exposées.
  • Taillez les grands rosiers buissons pour qu'ils ne soient pas déstabilisés par le vent.
  • Rentrez les bulbes d'hiver pour leur floraison.

Préparez l'avenir :

  • Semez les graines de pélargoniums sous abri pour les plantes de l'année prochaine.
  • Semez sous abri les cultures hâtives qui seront les premières à repiquer à l'extérieur l'année prochaine.

La météo du jardinier de Décembre

II fait froid en décembre c'est un fait, même si ces dernières années, on a connu des records de douceur. Lors de cette transition entre automne et hiver, il arrive que les éléments se déchaînent et que les températures baissent dangereusement. De sévères gelées nocturnes et des vents violents n'aident pas le thermomètre à remonter au-dessus de 0 degrés. Cependant le froid est un mal nécessaire au jardin, car il tue ravageurs et maladies.

De tous les mois de l'année, décembre est sans doute le plus venteux. La plupart du temps, les régions situées sur la façade atlantique sont les plus touchées par l'intensité des vents qui se sont formés au-dessus de l'océan, avec des durées moyennes de 5 jours à Bordeaux, 7 à Lille et 11 à Brest. En Méditerranée aussi, 9 jours sont une moyenne mensuelle. Dans le reste du pays, le vent soufflera environ 2 à 3 jours.

Côté soleil, les régions septentrionales sont évidemment les moins bien loties ce mois-ci avec 45 petites heures d'ensoleillement. Le reste du pays profitera environ du double d'heures et le sud, du triple.

Les pluies ne seront pas que passagères en ce mois de décembre. En général, il tombera une moyenne de 50 mm d'eau sur une majeure partie du pays (40 à Strasbourg, 55 à Vichy, Paris et Marignane, 62 à Lille), pour 100 mm à Bordeaux ou Bourg-Saint-Maurice et enfin 140 à Brest. Évitez alors de marcher sur les pelouses détrempées, au risque de les endommager.

De fréquentes chutes de neige sont à prévoir ce mois-ci mais en général, elle ne tient pas. Un beau manteau neigeux transforme nos jardins en paysage féerique mais peut aussi endommager nos plantes. En effet, les branches des arbres peuvent casser sous le poids de la neige.

Décembre peut être un mois merveilleux au jardin

Les jours sont plus courts mais finalement, le temps n'est pas si mauvais. Quel plaisir de jardiner en plein soleil, par un froid sec et vivifiant ! Profitez de ces belles journées, parfois trop rares et espacées.

Couvertes de neige, les plantes offriront leur spectacle enchanteur. Quant aux tiges nues des arbres et des arbustes, elles se métamorphoseront sous la robe argentée du givre. Quoi qu'il en soit, de fortes chutes de neige endommagent les arbres et les arbustes. Mieux vaut la faire tomber avant qu'il ne soit trop tard.

Des travaux de saison

Décembre n'est pas synonyme d'un tableau sombre et monochrome. Certaines plantes comme les bruyères à floraison hivernale et les Jasminum nudilorum fleurissent généralement tout le mois.

Comptez aussi sur Hamamelis mollis et Iris unguicularis pour égayer le jardin. Quant aux arbres et arbustes, ils devraient encore porter des baies si les oiseaux ne les ont pas grignotées pour faire face aux mauvais jours.

Il y a beaucoup à faire au jardin mais votre rythme de travail sera moins soutenu. Inutile de vous presser comme pour les taches printanières et estivales.

Les plates-bandes étant dégarnies, le moment est idéal pour protéger des gelées les rustiques de bordure comme les penstémons. Les hivers sont de plus en plus doux et les cultivars sélectionnés et produits en pépinière plus résistants. Désormais, de nombreuses plantes, dont les penstémons, qu'il fallait autrefois déplanter pour protéger du froid, peuvent sans danger rester en terre toute l'année.

Elles ne sont cependant pas à l'abri des températures les plus rigoureuses, il est donc préférable de les couvrir pendant les périodes de grand froid. Le plus simple sera de les hiverner sous cloche. Il existe aujourd'hui une grande variété de cloches ornementales en plastique ou en verre.

Pour répondre à des fins purement utilitaires, on pourra tendre une bâche en plastique sur des cadres métalliques ou encore couvrir les plantes d'un film horticole ou d'un paillis maintenu en place par un filet.

La taille d'hiver des arbres fruitiers est une tâche agréable qu'il est temps d'entreprendre. On élaguera aussi les arbres et les arbustes d'ornement à feuilles caduques non seulement parce qu'ils sont en dormance mais parce qu'on travaille mieux quand les feuilles sont tombées. Il est alors plus facile de repérer le bois mort ou malade à rabattre. Bien entendu, on attendra le printemps pour élaguer les arbustes comme les cornouillers (Connus) et les saules, cultivés pour leur écorce décorative. Les tailler maintenant reviendrait à vous priver des belles couleurs de leurs tiges, raison même de leur présence au jardin.

Un compagnon attentif

Chaque fois que le temps le permet, reprenez les travaux de bêchage, à condition que le sol ne soit ni trop humide ni gelé. Nul doute que vous ne soyez accompagné dans votre tâche par un rouge-gorge, guettant avidement la sortie d'un ver de terre ou autre insecte. Certains sont si peu sauvages qu'ils s'approchent au plus près, au risque de se faire piétiner.

Quoi qu'il en soit, ils vous rappelleront qu'il ne faut pas oublier les oiseaux du jardin par ces temps rigoureux. Dès maintenant, pensez à garnir régulièrement leur mangeoire. Ils n'iront pas tenter leur chance ailleurs et vous profiterez de leur présence tout l'hiver.

Si vous avez décidé de renouveler une partie de vos plantations, vous favoriserez la présence des oiseaux en choisissant certaines de leurs espèces favorites. Ils se laisseront tenter par tous les arbres et arbustes à baies.

Si la taille du jardin le permet, une haie champêtre d'arbustes et d'arbres fruitiers leur offrira pitance et abri. Les plantes de haie à racines nues sont disponibles tout l'hiver en jardinerie. Attendez pour planter que le temps permette de bêcher. En outre, si vous voulez faire des économies, c'est le moment de prélever aussi des boutures ligneuses sur les arbres et arbustes. Les oiseaux seront aussi attirés par un petit point d'eau.

Ils viendront y boire et se baigneront en été dans ce bassin peu profond. Vous pourrez vous en occuper au printemps.

Jardin Decembre Neige
© istock

Conserver la chaleur

En décembre, il restera beaucoup à faire à l'intérieur si vous n'avez pas encore nettoyé la serre ou le jardin d'hiver. Ceci fait, vous réduirez considérablement les coûts de chauffage en les isolant avec du plastique à bulles. Cette isolation permettra en outre à vos plantes de prendre un excellent départ au plus tôt l'année suivante.

Si vous ne disposez pas d'une serre et de la place nécessaire à son installation, il vous faut au moins un châssis. Vous serez étonné de constater à quel point ils élargissent les possibilités de multiplication et de protection des plantes.

Un tableau hivernal

Les jardineries regorgent désormais de plantes en pot à floraison hivernale. Vous n'aurez que l'embarras du choix. Au plus fort de l'hiver, veillez à ce que les plantes soient bien emballées au moment de l'achat. Une exposition au froid, si courte soit-elle, risquerait d'affecter leur croissance et leur floraison.

Azalées, poinsettias, cyclamens rustiques et Solanum capsicastrum constitueront un bel assortiment qui rehaussera votre intérieur de ses couleurs pendant les vacances d'hiver. N'oubliez pas : votre décor est vivant. Un peu de soins et d'attention suffiront pour le garder longtemps.

Quelques branches d'arbustes à floraison hivernale apporteront elles aussi une touche de couleur dans la maison. Les fleurs s'ouvriront à la chaleur de la serre, du jardin d'hiver ou de la maison. Mettez-les en vase dès le début de décembre, leurs fleurs seront ouvertes pour Noël.

Jardiner dans un fauteuil

Quand le temps est trop mauvais pour travailler dehors, pourquoi ne pas en profiter et penser aux futures plantations et aux aménagements du jardin pour l'année qui vient ? Feuilleter les catalogues de graines et de plantes au coin du feu : voilà un passe-temps agréable ! En passant vos commandes de bonne heure, vous serez assuré de recevoir vos plantes préférées avant la rupture de stock.

La plupart des pépiniéristes éditent aujourd'hui leurs catalogues, véritables mines d'informations recelant parfois d'inestimables trésors. Les catalogues de graines de légumes sont aussi une bonne source d'inspiration. Vous aurez encore à l'esprit les cultures qui ont bien donné l'an passé. Ajoutez à cela les renseignements précieux que fournit tout bon catalogue sur les atouts et les faiblesses des différents cultivars, et vous pourrez d'ores et déjà préparer les menus de l'année à venir, indépendamment des problèmes de plantation.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.