Que faire au jardin en Avril : entretien, taille, plantation

Calendrier Jardinage Avril
C’est bel et bien le printemps, et voici le mois le plus passionnant de l’année. Le jardin offre désormais un éclatant tableau de couleurs et de verdure que rehausse la chaleur des jours. De quoi réjouir le cœur de tout jardinier !

Jardinage : résumé de ce qu’il faut faire en Avril

  • Vaporisez les rosiers contre les tâches noires (marsonia).
  • Taillez les arbustes au feuillage argenté pour les étoffer.
  • Attachez les nouvelles pousses des grimpantes.
  • Taillez les arbustes à floraison précoce.
  • Taillez les arbustes cultivés pour leurs grandes feuilles colorée comme le cotinus (arbre à perruque).
  • Divisez les vivaces.
  • Tuteurez les vivaces hautes à port dressé.
  • Protégez les nouvelles cultures des limaces et des escargots.
  • Rempotez ou transplantez les jeunes plants qui se sont auto-disséminés dans les parterres et les plates-bandes.
  • Continuez de désherber. Arrachez les mauvaises herbes annuelles à la main et retournez bien la terre pour ne laisser aucune chance aux vivaces.
  • Débarrassez les jonquilles de leurs fleurs fanées.
  • Semer les grimpantes annuelles.
  • Installez les nouvelles plantes aquatiques.
  • Semez ou posez les nouvelles pelouses.
  • Apportez de l'engrais aux pelouses établies.
  • Semez les cultures en serre comme les tomates.
  • Continuez les semis et les plantations des légumes en extérieur.
  • Repiquez ou rempotez les jeunes plants avant qu'ils étouffent et donnent des plantes hautes et dégarnies.

Dernier délai :

  • Coupez toutes les tiges mortes laissées sur les vivaces pendant l'hiver, notamment celles des graminées, pour ne pas leur laisser le temps d'abîmer les nouvelles pousses.
  • Plantez les bulbes à floraison estivale.
  • Semez les pois de senteur.

Préparez l'avenir :

  • Préparez les tranchées pour les haricots à rames.
  • Si vous avez assez d'espace sous abri vitré pour les garder encore quelques semaines à l'intérieur, préparez les paniers suspendus.

La météo du jardinier d’avril

Enfin, les beaux jours s'annoncent. Mais il faut continuer à se méfier des nuits très froides et des gelées localisées qui endommagent es arbres fruitiers en fleurs. Par ces belles et douces journées de printemps, il est très tentant de sortir les jeunes plants dont certains, plus gélifs, apprécieront la protection d'une cloche. En jardinerie, vous trouverez déjà des plantes à repiquer : profitez-en si vous possédez une serre chauffée.

Les vents ont tendance à s'apaiser, mais des tempêtes violentes sont toujours possibles en Manche, Dans le Sud, le mistral et la tramontane risquent aussi de souffler avec vigueur une bonne dizaine de jours dans le mois. Pensez à tuteurer ce que vous avez récemment planté.

Les journées ensoleillées sont de plus en plus fréquentes dans tout le pays, malgré des passages nuageux toujours démoralisants ! La terre se réchauffe doucement : Paris, Nantes, Annecy bénéficient d'une moyenne de 175 heures de soleil, et Montpellier 250.

Avril marque le début des orages et des averses passagères. Ce mélange de chaleur et d'humidité permettra aux jolies fleurs de mai de sortir. Il tombe une moyenne de 50 mm de pluie sur toute la France comme à Metz ou au Puy-en-Velay. Les précipitations seront plus importantes sur la côte atlantique que sur la côte méditerranéenne. Dans ces régions, prévoyez des citernes pour recueillir l'eau de pluie qui permettra d'arroser les plantes le moment venu,

De fortes chutes de neige sont peu probables mais toujours possibles, un à deux jours dans le mois, à Thiers comme à Colmar ou Arras Le temps reste instable et tout peut arriver dans la même journée !

Le printemps et l’éclosion des fleurs

Le jardin explose enfin d'une profusion toute printanière de fleurs éclatantes. Les plantes semblent pousser à toute vitesse. Les averses de saison et le sol qui s'est réchauffé créent des conditions de croissance idéales. Les fleurs ne sont pas les seules à brosser ce tableau multicolore. Les feuilles des arbres et des arbustes viennent compléter la composition à l'heure où tout le jardin sort enfin du repos hivernal. L'éclosion des boutons offre une palette toute en nuances, des verts les plus pâles aux bronzes cuivrés les plus intenses. Le jardin se métamorphose comme pour faire le bonheur de chacun : les oiseaux font leurs nids, les petits animaux qui sortent d'hibernation sont déjà en quête des ravageurs, eux aussi de retour, prêts à envahir vos précieuses plantes.

Un grand tour du jardin tout en éclats et en senteurs par une belle journée de printemps : voilà qui vous réchauffera le cœur ! Mais restez vigilant. Cette abondance qui nous entoure est aussi synonyme d'un programme chargé. Emportez ce livre au jardin s'il le faut mais sortez. Ce n'est pas le moment de rester enfermé !

Jardin Avril
© istock

Des coups de froid inattendus

Ces dernières années, les averses d'avril ont été quelque peu diluviennes, la pluie n'en finissant pas de tomber.

Le temps est variable de part et d'autre du pays, le Nord subissant des températures plutôt froides. Il n'est pas rare non plus de voir la neige tomber même si cela ne dure jamais longtemps. Ou que vous habitiez, les nuits peuvent encore être très froides. Surveillez la météo et placez les gélives sous cloche ou sous film horticole afin de les protéger des gelées nocturnes. Une couche de papier journal suffira pour apporter quelques degrés supplémentaires contre le gel. Si vous avez la plate, rentrez les plantes pour la nuit, mais n'oubliez pas de les sortir la journée. Sans lumière, vos plantes seraient hautes et dégarnies.

Un parfum de printemps aux notes fleuries

Les plantes parfumées sont un must dans le jardin en toute saison mais tout particulièrement au printemps. De nombreux bulbes et arbustes de printemps comme la viorne épicée (Viburnum carlesii) exhalent un parfum subtil. Souvenez-vous qu'il est préférable de les cultiver près de la maison ou dans des pots que l'on pourra installer près des portes, des fenêtres et des allées pour profiter au maximum de leur fragrance. Les jacinthes et le muguet qui se cultivent bien en pot trouveront facilement leur place dans la maison qu'ils embaumeront en un rien de temps.

Petites mais impressionnantes

Certaines fleurs, parmi les plus exquises du printemps, sont portées par ces petits bijoux du jardin que sont les plantes alpines. Si vous hésitez à les acheter parce que vous ne savez vraiment pas où les planter, vous pouvez fabriquer une fausse auge pour alpines.

Une fois garnie, notamment après quelques années passées dehors, on la prendra pour une auge de pierre dénichée chez un brocanteur. Vous la remplirez avec un mélange de compost et de sable grossier acheté dans le commerce ou fait maison qui donnera à vos alpines le drainage rapide dont elles ont besoin. Vous profiterez ainsi de plantes qui ne s'adaptent pas forcément à la nature du sol.

Sortez la tondeuse

Pour la plupart des jardiniers, la tonte de la pelouse marque le début du printemps. A partir d'avril, elle entre dans la liste des travaux hebdomadaires. Pour certains, c'est une corvée dont il faut s'acquitter.

D'autres la voient comme une tache extrêmement gratifiante car une fois tondue, la pelouse met magnifiquement en valeur le reste du jardin. Une pelouse fraîchement tondue, alternant des bandes claires et foncées et s'enorgueillissant d'une tonte impeccable sur les bords, rehaussera sans aucun doute l'ensemble du jardin. Le gazon anglais si bien entretenu et admiré dans le monde entier offre un exemple encourageant à tous les jardiniers qui n'ont pas la chance de vivre sous un ciel ensoleillé.

Semez les légumes

En avril, le potager est un lieu animé du jardin. Beaucoup de légumes seront semés en pleine terre : salades, radis, oignons blancs, pois, fèves... Pensez à semer peu mais souvent pour ne pas vous retrouver avec des brouettes de légumes arrivant tous à maturité au même moment. Quelques sillons courts pour chaque culture semée à sept à dix jours d'intervalle donneront une succession de légumes qui garniront votre cuisine sans que vous soyez dépassé par la profusion de la récolte.

Les plantes sous abri

Protégés par les vitres, serres et jardins d'hiver sont pleins à craquer en cette période de l'année. Devant cette prolifération, il vous faut faire face à l'arrosage de plantes rapidement assoiffées sous des températures qui montent vite les jours de beau temps. Pendant les chaudes journées de printemps, ouvrez les aérateurs, les fenêtres et les portes pour une bonne circulation d'air. Aspergez par terre et sous les tablettes pour augmenter le taux d'humidité. Vous rafraîchirez l'atmosphère et du même coup limiterez l'invasion probable de ravageurs comme les araignées rouges qui n'apprécient pas un environnement humide et préfèrent rester au chaud et au sec.

Les jours ensoleillés, faites de l'ombre à vos plants et à vos boutures avec de vieux journaux pour leur éviter les brûlures du soleil, surtout quand ils viennent d'être arrosés. Les gouttelettes d'eau sur les feuilles agissent comme des loupes miniatures et brûlent la feuille en plein soleil.

Démasquer les coupables au plus tôt

Par ces temps plus cléments, les ravageurs sont eux aussi de retour. Un jardin propre et bien entretenu est la garantie de plantes saines. Vous réduisez ainsi les risques de ravageurs et de maladies qui font tant de dégâts. Un œil vigilant vous aidera aussi à prendre rapidement conscience des problèmes ; inspectez donc vos plantes régulièrement. Bien qu'avril ne soit pas un mois très chargé du côté des fruitiers, ne manquez pas de les passer souvent en revue. Vous prendrez alors les mesures préventives qui s'imposent avant que leur production soit affectée.

Quoi qu'il en soit, aussi prudent que l'on puisse être, les problèmes sont inévitables en cette période de croissance. Si vous n'utilisez pas de produits biologiques et pensez devoir vaporiser une solution chimique, veillez à respecter à la lettre les instructions sur l'emballage. Procédez toujours à la vaporisation le soir, un jour sans vent, quand les abeilles et les syrphes sont moins nombreux. Mais si vous préférez le jardinage biologique, vous n'aurez pas à vaporiser. Faites confiance à la nature en cultivant une grande variété de plantes.

Choisissez notamment des plantes compagnes qui attirent une faune amie. Laissez quelques recoins du jardin à l'état sauvage où viendront se réfugier les animaux utiles comme les hérissons et les crapauds. Il faut parfois plusieurs années pour atteindre un équilibre naturel entre les ravageurs et les prédateurs qui sortiront vainqueurs de cette lutte biologique mais soyez patients, c'est là un jardinage beaucoup plus sain.

En avril, chaque jour qui passe est la promesse d'une journée bien remplie. Profitons-en !

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.