Que faire au jardin en Octobre : entretien, taille, plantation

Calendrier Jardin Octobre
Si les couleurs d’automne atteignent leur apogée ce mois-ci, elles n’en sont pas moins éphémères. N’attendez pas pour en profiter ! Les oiseaux, quant à eux, seront attirés par les baies et les fruits scintillants.

Jardinage : résumé de ce qu’il faut faire en Octobre

  • Ratissez les feuilles mortes, et entassez-les pour faire du terreau de feuilles.
  • Continuez de nettoyer le jardin et de brûler ou de jeter les débris qui semblent atteints par des maladies fongiques.
  • Bêchez les parcelles de terrain nu.
  • Finissez les plantations d'arbustes persistants.
  • Prélevez des boutures ligneuses sur les arbustes et les arbustes à petits fruits.
  • Cueillez les baies des arbres et des arbustes pour en semer les graines.
  • Retaillez une dernière fois vos haies de conifères si nécessaire.
  • Plantez les nouvelles grimpantes et vivaces.
  • Divisez les vivaces surchargées.
  • Protégez les alpines de l'humidité hivernale.
  • Déterrez et stockez les dahlias, les glaïeuls et les bulbes à floraison estivale.
  • Plantez les bulbes de lis et de tulipe.
  • Nettoyez les pièces d'eau et rentrez les pompes pour l'hiver.
  • Posez le nouveau gazon en plaque.
  • Rabattez les tiges flétries des légumes vivaces.
  • Déterrez et divisez la rhubarbe.
  • Posez des bandes de glu sur les troncs des pommiers et des poiriers pour piéger les ravageurs.
  • Isolez la serre et vérifiez le bon fonctionnement de ses radiateurs.

Dernier délai :

  • Semez le gazon.
  • Terminez les plantations des parterres de printemps.
  • Cueillez les pommes et les poires avant qu'elles soient abîmées.
  • Déterrez et stockez les vivaces gélives.
  • Déterrez les pommes de terre et les carottes pour leur conservation.

Préparez l'avenir :

  • Préparez le sol pour planter arbres et arbustes à racines nues le mois prochain.
  • Semez les fèves précoces pour l'année prochaine.
  • Semez les pois de senteur sous abri pour l'année prochaine.

La météo du jardinier de Octobre

Les températures baissent sérieusement ces jours-ci. Les premières gelées arrivent doucement par nuit claire vers la fin du mois. Un été indien est toujours possible. Malgré tout, une petite gelée nocturne suivie d'une matinée ensoleillée intensifiera sa palette de couleurs des arbres à feuilles caduques.

La fréquence des vents augmente maintenant que l'automne est bien entamé. C'est bien dommage car les fortes bourrasques emportent avec elles les magnifiques feuilles aux couleurs si chatoyantes. Il fait en moyenne 2 jours de vent sur la France, excepté en Bretagne (environ 5 jours) et en Provence (environ 7 jours).

Les journées sont de moins en moins ensoleillées, alors profitez de quelques heures un peu plus chaudes que la normale. La Lorraine profite de 100 heures de soleil en octobre, la Normandie 125, la région parisienne 133, l'Auvergne 136 et la Corse 205.

II pleut évidemment davantage sur une majeure partie du pays, tout spécialement dans le Nord et l'Ouest. 43 mm d'eau est une moyenne à Strasbourg, quand on relève 47 à Bourg-Saint-Maurice, 64 à Lille, 65 à Vichy et 88 mm à Bordeaux.

Quelques chutes de neige sont à prévoir ce mois-ci, mais rien de bien inquiétant. Elles se situeront bien évidemment sur les massifs montagneux quelque peu élevés, et là n'hésitez pas à profiter des derniers jours de beau. Autre conseil : méfiez-vous encore des grêlons.

À lire également : Jardinage en octobre : comment préparer l’hiver en douceur ?

Le jardin d'octobre

Il révèle souvent une riche palette de couleurs offertes par les infinies nuances des feuillages d'automne. Les gelées nocturnes et les journées claires et ensoleillées qui sont souvent de règle en octobre font ressortir l'intensité des couleurs des feuilles sur les arbres et les arbustes. Pourquoi ne pas profiter des derniers beaux jours pour vous inspirer de ces magnifiques tableaux colorés dans les nombreux jardins et arboretums ouverts au public ?

Jardin Octobre Tondeuse
© istock

Apprendre à partager

En cette saison, les fruits et les baies apportent d'autres plaisirs, non seulement aux gourmands mais aussi aux oiseaux. Certains arbustes, comme les cotonéasters, et des arbres, comme les sorbiers des oiseleurs et les pommiers sauvages, sont souvent couverts de fruits.

Les oiseaux en sont tellement friands qu'il n’est pas rare de voir un arbre littéralement dépouillé de ses fruits en l'espace d'une nuit. Pour ma part, je suis prêt à partager avec ces amis du jardin en cette saison, mais posez-moi la même question au printemps quand ils ont ravagé les bourgeons d'un arbre fruitier !

Quoi qu'il en soit, les oiseaux restent avant tout un plaisir, non seulement quand ils dévorent pour nous les ravageurs mais aussi quand ils offrent le spectacle de leurs pitreries à l'heure de la pitance ou de la baignade, ou honorent notre paradis de verdure en y élevant leurs petits.

Les gelées étant de plus en plus fréquentes, il est temps de mettre en pot les plantes gélives des plates-bandes que vous voulez conserver cet hiver à l'abri du gel dans la serre ou le jardin d'hiver.

Des jours qui raccourcissent

Les soirées sont désormais plus courtes pour travailler au jardin. Beaucoup de travaux en extérieur doivent donc être réalisés le week-end, ce qui laisse peu de temps pour tout faire, en fonction de la taille du jardin bien sûr. Dans certains cas, plus tôt la tâche sera effectuée, mieux ce sera. Je pense en particulier au bêchage d'hiver, notamment dans un sol lourd et argileux.

Plus ce type de sol aura le temps de s'ameublir sous les intempéries hivernales, mieux cela vaudra. Attelez-vous donc à cette tâche rapidement. Ne sous-estimez pas l'effet que le vent, la pluie, le gel et la neige auront sur l'amélioration de ce type de sol. Après un hiver à la merci de ces éléments, il sera beaucoup plus facile au printemps de casser les mottes pour préparer de bons lits de semences. Incorporez le plus possible de matière organique dans le sol pour améliorer la structure de la terre. SI vous ne possédez pas votre propre tas de compost, cherchez dans l'annuaire les clubs hippiques les plus proches, vous bénéficierez alors d'un excellent fumier de cheval. Les manèges le vendent généralement pour trois fois rien.

Contrairement à ce que la plupart des gens pensent, il est assez facile de s'en procurer quand on vit en ville.

Le temps des plantations

Octobre est un mois idéal pour planter arbres, arbustes et plantes herbacées, le sol étant encore assez chaud pour que les racines s'ancrent avant que l'hiver s'installe. Mieux vaut attendre le printemps pour acheter les plantes qui sont presque rustiques. Elles auront alors de bien meilleures chances de survie.

Le temps des récoltes

Voici le temps de récolter les fruits comme les pommes et les poires, avant de les voir abîmés par le gel. Pour savoir si un fruit est mûr pour la cueillette, prenez délicatement le fruit dans la paume. En le soulevant légèrement, celui-ci doit se détacher facilement de l'arbre. S'il n'est pas mur, attendez quelques jours avant de recommencer. Ne stockez que les fruits parfaitement sains. En gardant des fruits abîmés ou malades, vous ne ferez qu'accélérer la propagation de la maladie aux autres fruits qui se conserveront alors moins longtemps.

De l'huile de coude pour la serre

Le moment est bien choisi pour nettoyer à fond la serre et le jardin d'hiver, avant l'arrivée du froid. La plupart des plantes supporteront encore de passer la journée dehors, ce qui vous facilitera grandement le nettoyage. Nettoyez soigneusement les vitres à l'intérieur comme à l'extérieur pour laisser passer le plus de lumière possible pendant les courtes journées d'hiver. Frottez les tablettes avec un désinfectant.

Et pour finir, passez toute la pièce au jet en insistant bien sur les recoins où les ravageurs seraient tentés de se tapir pour passer l'hiver au chaud.

Certaines plantes gélives auront peut-être besoin de chaleur pendant la nuit. N'attendez pas pour vérifier le bon fonctionnement de tous vos radiateurs, et particulièrement vos radiateurs électriques. Si vous décelez la moindre anomalie, contactez un professionnel.

Branchez toujours vos appareils à la terre, et installez un disjoncteur. En cas d'incident, le courant sera coupé en une fraction de seconde, bien plus vite qu'avec un fusible.

Des têtes à sauver

Continuez de surveiller les graines qui mûrissent pour la multiplication afin de les recueillir avant qu'elles ne tombent. Faites-les sécher et classez-les dans des enveloppes en papier. Rangez ces enveloppes dans une boîte étanche à l'air que vous placerez en bas du réfrigérateur.

Si vous n’êtes pas sûr de la période des semis de vos graines, semez-en une moitié maintenant et gardez l'autre moitié pour les semer au printemps.

Quand bien même vous n'êtes pas particulièrement à l'affût de graines, pensez que beaucoup de plantes ont des têtes fructifères et des gousses aussi belles que leurs fleurs. Bien que l'automne soit la bonne saison pour nettoyer les plates-bandes, il est aussi tout à fait possible de dégager le terrain sans rabattre au sol les grandes tiges de plantes comme les achillées ou les acanthes.

Si le mauvais temps menace de les coucher au sol, il sera toujours assez tôt pour les faire sécher et agrémenter votre intérieur de leurs bouquets. Mais si le temps se maintient, octobre est un mois très agréable au jardin, à savourer sans modération avant les frimas de l'hiver.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.