Que faire au jardin en Septembre : entretien, taille, plantation

Calendrier Jardin Septembre
Ce mois sera celui des récoltes et de l’apparition des premières couleurs d’automne : un aperçu des somptueuses teintes à venir. Une fraîcheur caractéristique règne dans l’air matinal et les régions les plus septentrionales peuvent voir leurs premières gelées.

Jardinage : résumé de ce qu’il faut faire en Septembre

  • Commencez à évacuer tous les débris d'automne pour empêcher les maladies et les ravageurs d'y hiverner.
  • Commencez à planter les nouveaux arbres, arbustes, grimpantes et vivaces.
  • Transplantez les arbustes à feuilles persistantes.
  • Prélevez des boutures ligneuses sur les rosiers.
  • Commencez à diviser les vivaces surchargées.
  • Tuteurez les grandes vivaces à floraison tardive.
  • Cessez de fertiliser les arbres et arbustes en contenant.
  • Plantez les bulbes à floraison printanière.
  • Plantez en extérieur les plantes à repiquer à floraison printanière.
  • Déterrez les plantes gélives et mettez-les sous abri.
  • Plantez en contenant les plantes à repiquer de printemps.
  • Semez ou posez les nouvelles pelouses.
  • Scarifiez et aérez les pelouses établies.
  • Posez un filet sur le bassin pour les protéger des feuilles mortes.
  • Récoltez les courges et les dernières courgettes, et déterrez les pommes de terre de pleine saison.
  • Replantez les choux de printemps.
  • Semez les laitues d'hiver.
  • Poursuivez la récolte des pommes et poires et cueillez les framboises sur les remontants.
  • Réduisez l'arrosage et l'aération dans la serre.

Dernier délai :

  • Forcez les jacinthes pour Noël.
  • Plantez les bulbilles d'oignons.
  • Plantez les nouveaux fraisiers.
  • Semez les choux de printemps.

Préparez l'avenir :

  • Commencez à tailler les rosiers grimpants quand les fleurs sont fanées.
  • Nettoyez la serre en prévision de l'hiver.
  • Bêchez les sols argileux lourds avant que les pluies d'hiver ne rendent cette tâche difficile.
  • Semez les annuelles rustiques qui fleuriront l'année prochaine.

La météo du jardinier de Septembre

Septembre est un mois de transition. Certaines années marquent un agréable prolongement de l'été et d'autres une arrivée précoce de l'automne. Mais en général, les nuits sont plus fraîches et les premières gelées peuvent vous prendre par surprise dans le Nord et l'Est. Savourez le temps passé au jardin car les jours diminuent. Les températures clémentes vous permettront de profiter d'une merveilleuse profusion de fleurs et de couleurs.

En septembre, vents et bourrasques se taillent la part belle, et quel soulagement après ces étouffantes journées estivales ! La fréquence des vents augmente en même temps qu'un système de basse pression arrive de l'Atlantique.

Le taux d'ensoleillement est étonnamment important à cette époque de l'année, si les nuages ne s'en mêlent pas : 170 heures dans le Nord-Est et le Nord-Ouest, 200 dans le Centre, 210 dans le Sud-Ouest et 255 dans le Sud-Est.Un ciel bleu, un soleil éclatant et une petite brise rafraîchissante : que demander de plus ?

L'été indien n'est pas de mise chaque année. Jour après jour le pluviomètre se remplit désormais un peu plus. Les régions les plus humides se situent évidemment au Nord et à l'Ouest du pays. Il tombe en moyenne 80 mm de pluie dans ces régions par rapport à l'Est (55), au Centre (70) et au Sud (45).

II neige rarement avant les mois de novembre et décembre. Mais au sommet des Alpes, il est toujours possible d'aller faire quelques bonhommes de neige.

Septembre est souvent un mois merveilleux au jardin

La chaleur étouffante du plein été s'en est allée et l'air semble plus frais. S'il y a des hautes pressions sur le pays, nous pouvons profiter d'un été indien qui dure jusqu'en octobre, mais ces claires journées ensoleillées peuvent aussi signifier des nuits plus fraîches.

Et la dense rosée du matin annonce le début de la saison des brouillards et d'une douce fécondité. Il y a les pommes, les poires et des masses de légumes à récolter et à entreposer pour l'hiver. Et après l'accalmie (relative !) des activités de jardinage pendant l'été, il semble soudain y avoir beaucoup à faire.

Tout le monde aux abris !

Les effets du raccourcissement des jours sont maintenant bien visibles. Les différences climatiques entre les régions du nord et du sud vont être plus évidentes.

Le Nord et l'Est vont connaître un temps plus frais et les gelées vont commencer tôt ce mois-ci. Grâce à la douceur du Sud, les gelées arrivent rarement aussi tôt. Il est donc temps de rentrer les plantes gélives à l'abri.

Août et septembre sont les mois traditionnels du prélèvement des boutures sur les vivaces gélives comme les pélargoniums, les fuchsias et les anthémis.

Plus tôt cela sera fait, mieux cela vaudra car les boutures formeront des racines beaucoup plus vite avant que le froid n'arrive. Normalement, on repique d'abord ces boutures en bordure des pots ou dans des caissettes à semis, puis on les rempote quand elles ont raciné. Mais en les prélevant à cette époque, il est préférable de les laisser dans leurs pots ou caissettes à semis pour l'hiver. Les plantes prendront un meilleur départ en étant rempotées quand les jours commencent à rallonger.

Certains préfèrent simplement mettre les vieilles plantes à l'abri pour l'hiver, par exemple dans une buanderie fraîche, et prélever les boutures quand les pousses sortent au printemps. Tout dépend de l'espace dont vous disposez pour soigner vos plantes.

Offrez-vous un plaisir

Si vous êtes sans arrêt en train de chercher de la place pour faire hiverner vos plantes et entreposer les pots et caissettes de boutures et de plantules, il est peut-être temps de vous faire plaisir et de choisir une serre.

Il peut paraitre étrange de conseiller cet achat à cette époque de l'année, juste à la fin de l'été. En réalité, il est infiniment préférable d'en choisir une maintenant, pour qu'elle soit installée et prête à fonctionner rapidement plutôt que d'attendre le printemps et se priver de tout le plaisir d'élever vos propres plantes.

Vous pourriez commencer en semant quelques laitues d'hiver. Une fois que vous aurez une serre, vous vous demanderez comment vous avez pu vivre sans.

Septembre Jardin Récoltes
© istock

Les plantes pour serre froide

Il est étonnant de voir tout ce que l'on peut cultiver dans une serre, même non chauffée. Le groupe de plantes le plus gratifiant à cultiver en serre froide est celui des alpines. Ce n'est pas tant le froid qui les perturbe, après tout elles sont couvertes de neige en montagne, mais l'humidité qui les fait pourrir.

Elles se plairont donc dans une serre dont les aérateurs et les portes sont ouverts tout l'hiver pour une bonne circulation de l'air.

Tous les bulbes à floraison de printemps fleuriront un petit peu plus tôt s'ils sont cultivés à l'intérieur en pot. Les hellébores sont superbes aussi, car sous abri, en pot, leurs merveilleuses fleurs ne sont pas abîmées par la pluie. Les cyclamens rustiques ont également leur place en serre où l'on pourra profiter pleinement de la beauté de ces délicates petites plantes.

On peut aussi cultiver les arbustes à floraison hivernale en serre froide, au moins pour leur première année. Des arbustes comme Mahonia x media 'Charity' et Viburnum x bodnantense 'Dawn' ont un parfum délicieux que vous savourerez au maximum sous abri vitré. Mettez dans un coin du jardin les plantes déjà bien avancées rapportées de la jardinerie ou de la pépinière, puis rentrez-les en fin d'automne. Leurs fleurs s’épanouiront bientôt et empliront l'air de leurs fragrances. Vous pourrez les replanter dans le jardin au printemps.

Une serre à vos mesures

Le choix de la serre et de ses dimensions sera fonction de votre budget et de la taille de votre jardin. Tous les spécialistes pourront vous conseiller sur la taille qui convient, comme sur le meilleur emplacement et la meilleure orientation. Mais essayez de prendre la plus grande possible, car l'espace sera rempli à une vitesse stupéfiante. Vérifiez que l'aération est efficace, avec au moins un aérateur dans le toit et de préférence un sur le côté. La plupart des fabricants de serres en verre ajouteront les aérateurs que vous demanderez. Il est aussi recommandé d'installer toutes les commodités lors de la construction : une source d'électricité, un robinet extérieur.

Le fabricant peut, bien entendu, installer votre serre, mais certaines ne sont pas si difficiles à monter soi-même. Si vous choisissez cette option, une serre comportant une base sera plus facile à édifier.

L'automne est une bonne période pour toutes sortes de constructions dans le jardin. Le temps n'est pas trop chaud pour fournir un effort physique et pas assez froid pour que vous preniez mal après avoir durement travaillé.

Les patios et les terrasses font fureur ces temps-ci. C'est le bon moment pour les construire, avant que l'hiver n'arrive et qu'ensuite tous les travaux de printemps ne vous en laissent plus le loisir. L'automne est aussi la saison du nettoyage du jardin. Sur cette page, nous vous donnons toutes les indications pour fabriquer un silo à compost, facile et peu onéreux. En utilisant du carton pour l'isolation, ce sera pour vous l'occasion de recycler tous les vieux emballages que vous avez accumulés, et bien sûr tous les précieux déchets du jardin.

Confectionnez ce silo le plus tôt possible, il sera ainsi en place quand vous en aurez besoin.

N'oubliez pas les plantes

Les ravageurs et les maladies peuvent encore poser problème à cette époque, et il est maintenant temps de se débarrasser de tous les matériaux malades du jardin.

Si vous les laissez traîner, vous donnerez aux spores de maladies fongiques et autres organismes nuisibles une chance d'hiberner dans le sol et de créer ainsi plus de problèmes l'année suivante. Paradoxalement, il serait bon, si possible, de laisser un petit coin du jardin sans soins pour l'hibernation des animaux utiles comme le hérisson et certains insectes. Un petit amas de feuilles constitue un foyer parfait pour ces êtres amicaux.

Nous devons tout faire pour favoriser leur présence, tant ils sont une aide dans le combat contre les ravageurs. Certaines personnes vont jusqu'à attirer les hérissons avec de la nourriture.

Sous abri vitré, beaucoup de méthodes biologiques sont moins efficaces en cette période, principalement à cause du rafraîchissement de la température : la plupart demandent un minimum d'environ 10 °c.

La meilleure solution pour empêcher les ravageurs de s'installer confortablement dans la chaleur de la serre ou du jardin d'hiver est un bon nettoyage avant l'hiver.

Le spectacle continue

Il y encore beaucoup d'entretien courant à faire dans les parterres et les plates-bandes, comme la suppression des fleurs fanées. A cette époque, il est peu vraisemblable que cette opération allonge la durée de floraison, mais le jardin aura une allure bien plus soignée et cela mettra en valeur des plantes comme les dahlias et les chrysanthèmes. De nombreux asters, vaillants sujets des plates-bandes d'automne, vont s'épanouir. Ils sont d'un effet saisissant, mais certains sont assez sensibles au mildiou. Gardez donc un œil sur eux et vaporisez-les préventivement avec un fongicide. Déterrez et divisez les plantes tous les deux ans pour les garder jeunes et vigoureuses.

En septembre, la plupart des plantes de parterre estivales sont sur leur déclin et vous pouvez les remplacer par les plantes et bulbes à floraison printanière. Si vous n'avez pas semé de plantes à repiquer précédemment, vous trouverez un vaste choix en jardinerie.

Les petits matins de septembre peuvent être merveilleux avec leur ciel bleu clair et cette fraîcheur de l'air. Ajoutez à cela la beauté des plantes à floraison d'automne, la multitude des fruits et légumes à récolter. Que demander de plus ?

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.