Votre pelouse fait grise mine ou tout simplement vous avez envie de profiter d’un beau gazon l’été prochain ?  Vous avez décidé de vous atteler à cette tâche, mais vous ne savez pas comment vous y prendre. Est-ce si facile qu’il n’y parait ? Pas sûr, en effet, si vous le semez n’importe quand et n’importe comment, vous risquez de vous retrouver avec un gazon jauni voire même pas le moindre petit coin d’herbe. Alors, suivez le guide et nos conseils de jardinage, nous vous livrons tous les secrets d’une belle pelouse bien verte !

Quand semer la pelouse ?

Les deux périodes pour semer du gazon sont : le printemps et l’automne, de mi-mars à mi-juin, et de fin août à mi-novembre. Cependant, il faut aussi tenir compte des conditions climatiques et donc de votre situation géographique :

  • Pour obtenir un beau gazon dans le sud de la France, il est possible de faire ses semis fin février début mars. En raison de la sécheresse et des fortes chaleurs, évitez de semer à partir de mi-mai. En automne en revanche, vous pouvez très bien le faire jusqu’à fin novembre.
  • Dans le nord ou l’est, régions plus froides, vous avez plus d’amplitude au printemps, les semis peuvent s’étaler d’avril à juin, en automne, semez avant mi-octobre en raison des températures qui sont susceptibles de baisser plus rapidement.

Notre conseil : d’une manière générale, il est préférable de semer à l’automne, car les jeunes plants résistent plus facilement aux températures un peu basses qu’à la sécheresse.

Planter son gazon au printemps

Semer sa pelouse au printemps demande une préparation en amont qui débute dès l’automne précédent. Il est nécessaire de commencer à ce moment à retourner la terre. Ensuite, vous continuez cette préparation jusqu’à ce que vous puissiez semer. En semant à cette saison, vos graines germent rapidement et votre gazon se développe mieux. Mais comme, la terre doit être constamment humide, il faut arroser fréquemment. En effet, à cette période le sol est généralement assez sec, surtout si vous vivez dans le midi.

Plante sa pelouse en automne

Semer son gazon en automne est avantageux, car la terre est plus simple à retourner. Les mauvaises herbes se faisant plus rares, vous les évitez plus facilement. Le seul impératif : engazonner avant l’hiver pour qu’il ait la possibilité de se développer correctement et rapidement sous terre. C’est une excellente période pour obtenir une pelouse esthétique, bien verte et dense.

Comment planter du gazon ?

La préparation du matériel nécessaire

Pour désherber :

  • Une débroussailleuse si l’herbe est trop haute.
  • Un désherbant systémique si votre terrain est trop grand pour être désherbé à la main.
  • Une toile de paillage est également un moyen d’enlever les herbes, mais seulement si vous le faites six mois à l’avance. Comme elle empêche la lumière de passer, c’est un procédé qui fonctionne très bien et évite l’emploi de produit.

Pour retourner la terre :

  • Avant de labourer, il vous faudra peut-être amender votre terre, dans ce cas suivant la nature du terrain, vous aurez besoin de : terreau, compost, tourbe, terre argilo-calcaire, chaux, dolomie, terreau de feuille ou fumier.
  • Pour retourner la terre : un motoculteur est plus pratique, mais si votre terrain est de petite superficie, une bêche sera suffisante.

Pour préparer le terrain :

  • De l’engrais.
  • Une griffe pour les mottes de terre.
  • Un râteau ou balai à gazon pour égaliser votre terrain.
  • Un rouleau pour tasser la terre.
  • Les semences de gazon adaptées au type de gazon que vous souhaitez.

planter une pelouse

Quel gazon choisir ?

Vous choisirez votre mélange en fonction du résultat que vous attendez et de l’utilisation que vous allez en faire. L’esthétisme, les contraintes au niveau de l’entretien et les aléas climatiques sont les principaux critères qui vous aiguillent.

Pour une pelouse ornementale

Pour une pelouse fine, dense et bien verte, sur laquelle vous ne marcherez pas, vous choisirez un mélange de graines de gazon, composé de fétuques traçantes, de pâturin des prés et d’agrostides. Sachez que l’entretien du gazon demande du temps. Il doit être tondu régulièrement, arrosé fréquemment et fertilisé.

Pour une zone détente

Si vous souhaitez plutôt un petit coin dédié à la détente, le mélange est composé en général de pâturin, de fétuques et de ray-grass. Cette pelouse est idéale pour jouer avec vos animaux domestiques, vos enfants, pique-niquer, bref, elle peut être piétinée sans problème.

Pour pratiquer une activité sportive

Si vous souhaitez que votre pelouse vous permette de faire du sport, jouer au foot, au volley ou autre, le mélange comprend ray-grass et pâturin. Il devra être entretenu régulièrement, mais il est très résistant et peut être piétiné de manière intense. La seule contrainte : le regarnissage quand certaines parties sont très abimées et une fertilisation assez intense.

Pour un gazon fleuri

Vous avez envie d’une jolie pelouse fleurie, c’est également la plus naturelle et elle participe amplement à la biodiversité de votre jardin. Elle demande peu d’entretien et elle se compose d’un mélange de plantes vivaces, bisannuelles ou annuelles suivant l’époque de floraison souhaitée.

Pour une pelouse naturelle

La pelouse de couverture est une pelouse naturelle qui pousse facilement dans toutes les régions. Elle supporte mieux la sécheresse et elle ne demande que peu d’entretien. Elle est composée de graminées indigènes comme le chiendent et de trèfle ou de cynodon ou de fétuques. Elle est moins esthétique que les autres.

La préparation du terrain

Avant de semer, vous devez préparer votre terrain correctement afin d’obtenir un résultat à la hauteur de vos espérances. Cela passe par plusieurs étapes.

Travailler votre sol

La première chose à faire est de délimiter la partie du terrain que vous allez planter, faites-le à la bêche. Avec une bêche ou un motoculteur, labourez le terrain sur 20 cm de profondeur.

Enlevez les mauvaises herbes en prenant soin d’ôter les racines, et enlevez les pierres si nécessaire. Si vous avez prévu un système d’arrosage automatique enterré, c’est le moment de l’installer.

Ameublir votre sol

Griffez le sol et incorporez l’amendement organique nécessaire, plus la terre est aérée et légère, plus elle retient l’eau.

Notre conseil :

  • Si votre sol et lourd, ajoutez-lui du sable de rivière, du compost et du terreau.
  • Si votre sol est trop sableux, amendez avec du terreau, de la terre argilo-calcaire, du compost et de la tourbe.
  • Si votre sol est trop calcaire, ajoutez du terreau de feuilles et du fumier.
  • Si votre sol est trop acide, ajoutez chaux et dolomie.
  • Laissez votre sol reposer, c’est ce que l’on appelle le faux semis, au bout de trois semaines, les graines d’avendices germent et font de jeunes pousses qu’il faut ôter en binant.

Niveler votre sol

Avec une griffe, attaquez-vous aux mottes de terre et nivelez.

Ratissez au râteau ou avec un balai à gazon pour ôter les derniers petits cailloux, travaillez par un mouvement en croix.

Tassez le sol avec un rouleau ou au pied, ainsi les graines peuvent prendre place dans un sol bien ferme. Ne laissez pas de traces. Cette opération se fait plutôt quand le temps est bien sec.

Semer le gazon

Comment réussir parfaitement la semence ?

  • Avant de commencer, repassez le balai à gazon pour gratter la terre en surface.
  • Brassez les graines pour bien les mélanger.
  • Semez-les avec un semoir, de façon à ce que ça soit parfaitement homogène. Croisez vos passages deux fois, la règle veut que vous comptiez 30 à 40 grammes/m².
  • Grattez à nouveau le terrain en surface pour que les graines pénètrent dans la terre.
  • Notre conseil : pour les mélanges très fin, ajoutez du sable.

Les étapes après avoir semé

Arrosage

L’arrosage doit être fait avec soin, il faut qu’il soit doux pour ne pas avoir de flaques. Il est recommandé d’arroser régulièrement plutôt que beaucoup d’un coup.

Désherbage

Arrachez les plantes à feuilles larges à la main ou avec un couteau désherbeur.

Roulage

Une fois que le gazon atteint une hauteur de 5 cm, roulez-le ! De cette manière son implantation est meilleure et vous aurez de nouvelles racines. Il est préférable que le sol soit sec durant l’opération.

La première tonte

Vous commencez à tondre quand l’herbe atteint 8 à 10 cm en réglant la hauteur de coupe sur 4 ou 5 cm, ainsi vous encouragez l’enracinement des graminées. Aussitôt après, relevez les brins avec le rouleau.

 

Semer du gazon : les étapes pour une pelouse de qualité
4.3 (86.29%) 35 votes