Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Pelouse en automne : le moment idéal pour la dernière tonte

Vous avez fini de prendre soin de votre terrasse, il est important de ne pas négliger votre pelouse. Voici ce qu’il faut savoir sur la dernière tonte de l’année.

Dorine Alanoix

Publié le

L’entretien du jardin est une tâche rigoureuse qui nécessite de la patience. Cela est d’autant plus vrai pour les autres espaces extérieurs. Si vous vous demandez quelle est la période idéale pour arrêter de tondre la pelouse, vous êtes au bon endroit !

L’automne : le signal pour arrêter de tondre votre pelouse ?

C’est à l’approche de l’automne que certains commencent à préparer la pelouse pour les mois d’hiver à venir. Les experts s’accordent sur le fait que cette décision dépend de votre géolocalisation, ainsi que du type d’herbes que vous possédez.

À lire Offre Exclusive : Amazon brade sa tondeuse thermique à -20 % pour le Black Friday !

Dans le doute, le choix le plus judicieux est d’arrêter de tondre après le premier gel, si vous avez encore des croissances, ne coupez jamais plus d’un tiers du brin.

D’autres signes qui indiquent qu’il est temps d’arrêter de tondre

Si vous êtes plutôt du type observateur, voici quelques signes qui indiquent qu’il est temps de procéder à la dernière tonte :

  • La chute des températures : sachez que c’est un excellent indicateur. Durant le jour, elles se situent entre 8° et 12 °C, tandis qu’elles varient entre 4° et 7 °C la nuit. À ce stade, la pelouse est sans nul doute dans sa phase de dormance. Gardez donc un œil sur la météo, car vous devez peut-être tondre davantage avant qu’il ne fasse froid.
  • La chute des feuilles : cette métrique indique non seulement le passage saisonnier, mais marque aussi la fin des tâches extérieures. Sachez que ce phénomène peut aussi contribuer à l’entretien global de votre pelouse, car vous n’aurez pas recours à votre tondeuse pour pailler vos feuilles.
  • La première gelée : sachez qu’environ un mois après la première gelée, vous pouvez tondre votre gazon. À cette période, les températures basses s’assureront que l’herbe ne repousse pas.

Comment gérer avec brio cette dernière tonte

Si vous devez apporter quelques ajustements à votre opération de tonte, il faut prendre en considération l’herbe que vous avez. Couper court peut nuire à cette dernière, car elle peut développer de la moisissure.

Pour le gazon de saison froide

La plupart des gazons commencent à ralentir le régime de croissance une fois que la température de l’air diurne diminue. Lors des dernières tontes de la saison, réduisez les coupes à approximativement 5 cm de hauteur.

À lire Une allée de gravier dans le jardin ? Modernisez votre extérieur en remplaçant votre pelouse !

Dans les régions où l’hiver est un peu plus sévère, coupez à environ 3 cm, afin de protéger l’herbe des moisissures et des rongeurs.

Pour le gazon de saison chaude

La dernière tonte du gazon en saison chaude a lieu lorsque les températures diurnes oscillent entre 8° et 12 °C. Ces herbes entrent ainsi en période de dormance, ne nécessitant ainsi aucun entretien. Gardez à l’esprit que le moment idéal peut varier en fonction du climat et du type de votre pelouse.

Comme lors des saisons froides, coupez un peu plus que d’habitude afin de ne pas laisser les maladies proliférer. Vous pouvez aussi fertiliser votre gazon en guise d’entretien.

Désormais, la tonte du gazon n’a plus aucun secret pour vous. Si les premières gelées ont fait leur apparition, n’attendez plus !

À lire La scarification de pelouse ? Le secret d’un gazon sain avant l’arrivée de l’hiver !

  • Save

Partagez votre avis