Que faire au jardin en Aout : entretien, taille, plantation

Calendrier Jardin Aout
Août est traditionnellement le moment d’une pause bien méritée, mais que vous vous absentiez ou projetiez juste de vous reposer à la maison, assurez-vous que le jardin peut affronter la chaleur estivale.

Jardinage : résumé de ce qu’il faut faire en Aout

  • Veillez à ce que les oiseaux et le reste de la faune aient de l'eau fraîche, et remplissez régulièrement les bassins.
  • Arrosez régulièrement les plantes qui en ont besoin.
  • Prélevez les graines mûres sur les plantes que vous voulez multiplier.
  • Taillez les haies.
  • Taillez les rosiers grimpants après la floraison.
  • Taillez la lavande quand les fleurs ont fané.
  • Marcottez les rhododendrons, les œillets et les clématites.
  • Protégez les dahlias et les chrysanthèmes des perce-oreilles.
  • Fertilisez et arrosez toutes les plantes en contenants.
  • Prélevez des boutures sur les vivaces gélives comme les pélargoniums et les fuchsias.
  • Tondez moins souvent la pelouse si le temps est chaud et sec.
  • Arrachez et faites sécher les oignons.
  • Arrachez et faites sécher les herbes aromatiques pour les utiliser en hiver.
  • Tuteurez bien les branches chargées des arbres fruitiers.
  • Procédez à la taille d'été des groseilliers à maquereau et des groseilliers rouges.
  • Arrosez et fertilisez régulièrement les tomates, et arrachez les feuilles jaunissantes.
  • Plantez de nouveaux fraisiers, et arrosez-les abondamment.
  • Récoltez les premières pommes et poires.
  • Démarrez les cyclamens en pot et les freesias.

Dernier délai :

  • Finissez la taille d'été des pommiers, des poiriers et autres fruitiers palissés.
  • Achevez la taille d'été des glycines.
  • Plantez les colchiques pour une floraison automnale.

Préparez l'avenir :

  • Forcez les jacinthes pour Noël.
  • Démarrez les bulbes de printemps, notamment les jonquilles.
  • Préparez le terrain en prévision des nouvelles pelouses.
  • Divisez les vivaces vers la fin du mois.
  • Semez le persil et empotez les herbes aromatiques pour plus tard.

La météo du jardinier d’Aout

Les températures d'août ressemblent à celles de juillet, même si les journées raccourcissent sensiblement, aux grosses chaleurs de l'après-midi peuvent succéder de violents orages de pluie occasionnant de fortes variations de température. La moyenne minimale est de 11 à 13°C ; la maximale est de 22 à 24 °c. II fera bien sûr un peu plus frais en altitude ou sur les côtes ouest balayées par les vents, et nettement plus chaud en Méditerranée.

Le vent prend des vacances au mois d’aout, et il préfère lui aussi séjourner sur les bords de mer. A Brest, il soufflera 2 jours dans le mois et à Perpignan 6. La moyenne se situe autour d'une journée.

Le taux d'ensoleillement baisse avec a longueur des jours en août. Bien entendu, le rayonnement solaire varie énormément suivant le lieu où vous habitez, l'altitude par rapport au niveau de la mer, la proximité des côtes, la topographie locale, etc. Le soleil apparaîtra 206 heures à Calais 227 à Versailles, 237 à Moulins et 327 à Istres.

La quantité de pluie dépend elle aussi de votre lieu d'habitation. La côte méditerranéenne recevra environ 29 mm de pluie ; les régions du Centre subiront de plus importantes chutes de pluie (environ 55 mm) car les orages y sont plus fréquents et ont tendance à éclater à une altitude p us élevée. On compte une moyenne de 5 jours d'orage à l'intérieur des terres en août.

II reste quelques neiges éternelles au sommet des massifs montagneux et les tempêtes de grêle se sont enfin éloignées.

N’oubliez pas le jardin en partant en vacances !

Voici revenu le temps des vacances, mais n'oublions pas le jardin avant de partir. Nos préparatifs porteront leurs fruits au retour. C'est facile d'abandonner le jardin en pariant qu'il se débrouillera tout seul en notre absence, mais la végétation pousse vite en cette saison. Le risque est de le retrouver envahi de mauvaises herbes et de perdre une bonne partie du bénéfice du dur labeur de l'année.

Essayez de poursuivre les travaux routiniers comme la suppression des fleurs fanées, le désherbage et l'arrosage. Tondez la pelouse si de fortes pluies ont stimulé sa pousse, mais pas plus que d'habitude car cela aurait pour effet d'accélérer encore la croissance en votre absence. Les plantes cultivées en intérieur auront besoin d'une attention spéciale. Si vous en avez la possibilité, demandez à un voisin ou à un ami de venir les arroser.

Sinon, placez le plus de plantes possibles à l'extérieur, dans un endroit frais et ombragé. Mieux encore, installez les pots dans la terre, ils se dessécheront moins vite que lorsqu'ils sont exposés au soleil.

L'arrosage automatique et les systèmes d'aération des serres et des jardins d'hiver ne sont pas d'un coût excessif dans les jardineries ou les magasins spécialisés.

Certains sont contrôlés par un petit ordinateur. On peut aussi installer de tels systèmes pour arroser les plantes en contenant à l’extérieur. Ils seront précieux dans un patio, une cour, sur un toit en terrasse ou un balcon, surtout si vous comptez beaucoup sur vos plantes en pots et en paniers suspendus. Ces systèmes ne sont pas plus compliqués à programmer qu'une chaudière. Ils vous feront gagner du temps même si vous n'êtes pas en vacances et vous permettront de partir tranquille, du jour au lendemain, en étant certain que vos précieuses plantes ne manqueront pas d'eau.

Arroser Jardin
© istock

À lire également : Comment arroser le jardin pendant les vacances ?

Il fait chaud

Si vous ne partez pas à l'autre bout de la planète, prenez le temps de vous reposer et de profiter des fruits de votre labeur de l'année. Gardez tout de même un peu de temps pour un léger entretien estival qui assurera à votre jardin un bel aspect. Comme en juillet, les moments les plus pratiques et les plus agréables pour travailler sont généralement tôt le matin et en début de soirée.

En août, le temps est souvent chaud et lourd. En cas de sécheresse prolongée, faites des réserves d'eau car, dans certaines régions, l'arrosage est parfois réglementé dès que le soleil se met à briller plusieurs jours d'affilée. On peut économiser l'eau courante, par exemple, en versant l'eau de vaisselle autour des plantes. Cela ne leur fera aucun mal. On peut aussi siphonner l'eau du bain, à condition de ne pas avoir utilisé d'huile de bain en grande quantité, pour la verser directement sur les plates-bandes ou dans des seaux. On ne le répétera jamais assez, les plantes qui en ont le plus besoin sont les plantes en pots et en paniers suspendus mais aussi les arbres et les arbustes plantés en hiver qui continuent à établir leurs racines dans la terre.

Les légumes-fruits, comme les tomates, sont assoiffés eux aussi ; ils ont besoin d'un arrosage régulier qui favorisera la croissance de leurs fruits.

Des pièces d'eau à niveau

Surveillez le niveau de l'eau dans les bassins en période de sécheresse, car elle peut alors s'évaporer à une vitesse impressionnante. Le taux d’oxygène diminuera lui aussi dans une eau stagnante et chaude. Remplissez donc régulièrement le bassin avec de l'eau fraîche et, si vous le pouvez, vaporisez en surface pour augmenter le taux d'oxygène. Cette oxygénation est particulièrement importante pour les poissons. Quoi qu'il en soit, toute la faune aquatique en bénéficiera. Les plantes oxygénantes gardent également l'eau propre et aérée.

En cette saison cependant, vous trouverez probablement que vous avez plutôt trop de plantes que pas assez et qu'elles ont besoin d'être éclaircies.

Une petite fontaine, qui fera circuler l'eau et la rafraîchira, est un joli moyen d'assurer une bonne oxygénation des bassins pour les poissons. Les fontaines basses bouillonnantes, si courantes de nos jours, sont de loin le meilleur système.

Les jets trop fins s'évaporent rapidement et accroissent la perte en eau. Il faudra amener l'électricité à l'extérieur, en général avec un transformateur basse tension qui alimentera la pompe. N'hésitez pas à consulter un professionnel si vous n'êtes pas totalement sûr de pouvoir installer un équipement électrique à l'extérieur, surtout dans l'eau. Vous pouvez également opter pour une fontaine solaire autonome. Assez chères il y a quelques années, elles sont maintenant plus abordables.

Un désherbage rationnel

Continuez à désherber dans tout le jardin. Les mauvaises herbes empiètent non seulement sur les plates-bandes mais puisent aussi la précieuse humidité du sol. Le meilleur outil de désherbage est la binette, que l'on utilise dans un mouvement de va-et-vient. La technique consiste à sectionner les mauvaises herbes juste sous la surface du sol et à les laisser sécher au soleil en surface. Une journée sèche et ensoleillée convient parfaitement à ce travail utile à l'esthétique du jardin.

Il permet également de maintenir une couche de terre meuble en surface et d'empêcher le sol de se craqueler par temps chaud, tout en préservant l'humidité des couches profondes du sol.

La collecte des graines

Le moment est venu de surveiller la maturité des graines. Cultiver des plantes à partir de graines collectées dans son propre jardin est un des aspects les plus gratifiants du jardinage. Toutefois soyez vigilant : les gousses ou les têtes n'ont peut-être pas l'air prêtes, mais soyez sûr que dès que vous aurez le dos tourné, les graines vont éclater et s'éparpiller dans les plates-bandes. Ceci n'est pas une mauvaise chose, bien sûr, car de nombreuses plantes vont se ressemer à leur gré.

Surveillez cependant tout particulièrement les plantes dont vous souhaitez recueillir les graines. Les têtes sont généralement mûres quand elles commencent à brunir ; c'est le moment de les collecter et de les mettre en sachets pour les trier et les stocker.

Savourez la fin de l'été

Août est le dernier mois de l'été. Même si c'est difficile à croire en raison de l'abondance des fleurs, des fruits et du feuillage, la croissance des plantes commence vraiment à ralentir dès la fin du mois. Vous pouvez donc achever la taille d'été des arbres fruitiers et des glycines, et tailler les haies sans craindre la repousse, même si les conifères à croissance rapide ont besoin d'un dernier élagage en automne pour que leur développement soit maîtrisé. Le bon côté des choses est que vous consacrerez moins de temps au désherbage à partir de la fin du mois, la germination ralentissant elle aussi.

Et si vous n'êtes pas encore convaincu que le temps va bientôt changer, rappelez-vous que même s'il fait encore chaud et lourd, le moment est venu de commencer à forcer les bulbes en pots qui fleuriront à Noël !

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.