Comment faire pour bien arroser une serre de jardin ?

Arrosage De Serre
Dans votre serre comme dans votre jardin, l’arrosage est primordial. Il faut donc y penser en amont si vous souhaitez installer un système d’arrosage automatique par exemple. Il faut penser à votre confort et choisir avec soin ce dispositif. Comme il en existe de nombreux, c’est vous qui le sélectionnez en fonction de vos besoins et de vos attentes. Vos légumes et vos végétaux vous récompenseront de tous vos efforts.

L’arrosage manuel : la méthode la plus simple !

Cette solution est souvent celle qui est choisie dans un premier temps. Vous avez différents moyens à votre disposition :

  • Si vous utilisez un arrosoir classique, en acier ou en plastique, choisissez-le avec un grand bec. Il permet d’être précis et d’éviter ainsi d'arroser la terre où rien ne pousse.
  • Prenez un arrosoir avec pomme amovible de manière à pouvoir alterner le type d’arrosage suivant si cela concerne des semis ou des plants plus vigoureux.
  • Faites attention à la contenance, et adaptez-la en fonction de vos forces. Inutile de choisir un arrosoir de 13 litres si vous avez du mal à le manipuler et à le porter. D’autant plus que certaines parties sont plus difficiles à atteindre.
  • Pour l’arrosage de jeunes boutures ou de semis, prenez plutôt une pomme d’arrosage en pulvérisation de 50 cm. Cet arrosage diffus et doux évite les risques de casse des pousses encore très frêles par éclaboussures.

Vous verrez qu’arroser manuellement est chronophage et même parfois fatigant, l’arrosage automatique est alors une solution plus satisfaisante.

Pourquoi opter pour l’arrosage automatique dans votre serre ?

Dans la serre comme dans le jardin, il faut que l’arrosage soit effectué très régulièrement. Il ne peut donc pas être remis à plus tard et doit être adapté aux différents végétaux et plantes. L’arrosage automatique est une aide précieuse, même quand vous devez vous absenter quelques jours.

Il est également plus économique, car il a la particularité d’être sélectif et le plus souvent il se fait en goutte-à-goutte. Cette technique est d’ailleurs appréciée des plantes. De plus, vous ne perdrez plus de temps que vous pourrez passer à vous occuper autrement de vos semis et de vos plantations.

Ne perdez pas de vue que les plantes en serre contrairement à celles qui se trouvent dans le jardin ne bénéficient pas de la pluie. Il faut donc arroser durant toutes les périodes de l’année et c’est là que l’arrosage automatique est indispensable.

L’arrosage automatique classique

Vous trouverez différents kits d’arrosage automatique, certains sont équipés avec des goutte-à-goutte et d’autres avec des asperseurs. Le plus courant est le premier système, il est en effet pratique pour apporter de l’eau aux pieds des plantes sans que celles-ci n’aient à subir l’humidité au niveau du feuillage. Vous évitez ainsi les champignons et certaines maladies cryptogamiques. Le goutte-à-goutte est très apprécié.

L’arrosage par micro-aspersion se présente sous la forme de deux petits tuyaux. Ils sont perforés de tout petits trous permettant à l’eau de s’écouler. Vous pouvez installer les plants en fonction des trous de manière à vous assurer qu’ils soient correctement arrosés. Les kits les plus sophistiqués proposent en plus des vannes d’arrêt par ligne d’arrosage et de réducteur de débit. Vous contrôlez ainsi l’arrosage de manière quasi parfaite.

Arroser Serre Jardin
© istock

L’arrosage par gravité

Si vous ne pouvez pas ou que votre budget ne vous autorise pas l’installation d’un arrosage automatique, l’arrosage par gravité est un recours qui fonctionne bien également. Vous n’avez besoin d’installation électrique et il est parfait pour utiliser l’eau d’un récupérateur si vous en avez un.

Il faut respecter quelques règles :

  • La cuve de récupération sera placée en hauteur.
  • Il est nécessaire d’ajouter un filtre qui évitera la présence d’algues venant boucher les tuyaux, en effet dans une cuve de récupération, elles ont tendance à se développer.
  • Il est recommandé d’opter pour un sélecteur multivoie.
  • Vous avez la possibilité d’équiper le système avec un programmateur, pour être plus tranquille et ne plus vous occuper de l’arrosage. Certains programmateurs fonctionnent avec l’énergie solaire ou avec des piles ce qui évite d’avoir une prise de courant.

Comment mettre en place le système d’arrosage ?

Le mieux est d’effectuer des lignes d’arrosage qui suivent vos planches. Un point crucial : la circulation de l’eau devra faire une boucle afin que l’arrosage soit homogène tout au long du tuyau. Pour les légumes de petites tailles comme les radis, il faut faire un  quadrillage, ces derniers étant moins espacés que les autres. Mettez donc deux ou trois lignes en longueur et ensuite des lignes transversales pour les petites cultures.

Pour cette configuration, les tuyaux en polyéthylène avec goutteurs, raccords de dérivation et coudes seront nécessaires. Ils seront découpés aux dimensions voulues.

Comment fabriquer vous-même votre système d’arrosage pour la serre ?

Si vous le souhaitez, fabriquez votre propre système d’arrosage. Vous pouvez le faire facilement et à peu de frais. C’est un arrosage solaire en goutte-à-goutte. Il faut simplement que vous récupériez des bouteilles en plastique de 1.5 litre et de 5 litres et en mettre une de chaque par point d’arrosage.

Coupez en deux les bouteilles, vous utiliserez le fond que vous remplissez d’eau et placez au pied de chaque plante. Découpez ensuite le fond du bidon et posez-le sur la bouteille que vous avez mise. Vous économisez beaucoup d’eau avec ce système. Quand il est exposé au soleil, l’air du bidon chauffe et l’eau qui se trouve dans le fond de la bouteille s’évapore et se condense sur les paroi du bidon. De ce fait, les gouttes tombent en goutte-à-goutte au pied de la plante. Comme le bidon protège le sol, l’eau ne s’évapore pas. Les racines peuvent en profiter pleinement. Il est préférable de compléter le système avec un paillage. La seule contrainte : remplir le réservoir quand il est vide.

Bon à savoir : ce système est surtout utilisé dans les régions ensoleillées.

Quel type d’arrosage pour les légumes de la serre ?

Il faut y penser en amont pour réunir les différents légumes selon leur besoin en eau. Le paillage évite l’évaporation de l’eau. L’arrosage par aspersion et automatique est pratique, car il est régulier et ils apprécient. Les tomates et les salades qui sont les plus cultivées sous serre demandent un arrosage spécifique.

Pour les plants de tomates :

La tomate n’est pas aussi demandeuse d’eau que l’on peut l’entendre parfois. Cela dépend de ses stades de développement. Ils sont assez élevés lors de la croissance des feuilles et de la tige et moindre pendant que le fruit se forme. Il faut que l’arrosage soit régulier et le goutte-à-goutte évite certaines maladies. Il faut également qu’elle soit arrosée au pied pour éviter le mildiou. L’eau de pluie à température ambiante est idéale pour elle.

Pour les plants de salade :

Il ne faut pas mouiller les feuilles de la salade, elle sera arrosée au pied et elle demande un arrosage léger pour ne pas monter. L’arroser tous les deux jours en petite quantité est un bon rythme. Durant l’été, les températures montent plus vite sous la serre et l’arrosage sera plus généreux.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.