Semer des fèves : quand et comment les planter ?

Semer Feves
La fève est une légumineuse particulièrement riche en protéines, en vitamines et en minéraux. Et elle se révèle aussi succulente crue que cuite, et elle peut aisément être congelée. Pourtant, elle demeure assez rare sur les étals. Pour profiter de ses bienfaits et de sa saveur, l’idéal est donc de la cultiver soi-même !

Quand semer les fèves ?

La fève se sème traditionnellement de la mi-mars à la fin du mois d'avril. Si vous optez pour un semis à chaud – autrement dit sous serre – vous pouvez commencer dès le mois de février. Pensez à échelonner vos semis, en les espaçant de 15 jours : cela vous permettra d'étendre la période de production !

Bien que la fève soit associée à l'été, cette plante annuelle est en mesure de supporter un hiver doux et humide. Une fois levée, elle est même capable de résister à de faibles gelées. Dans le sud de la France ou dans les régions au climat océanique comme la Bretagne, il est donc possible de procéder à un second semis en novembre, afin de profiter d'une récolte dès la fin de l'hiver.

À chaud ou en place, pensez à jeter un œil au calendrier lunaire, afin de procéder au semis en Lune montante !

Quelles variétés choisir ?

La fève – de son vrai nom Vicia Fava – produit des gousses qui peuvent contenir 4 à 10 graines dont le calibre varie suivant la variété. Le choix est vaste, et il dépend principalement du climat et de vos goûts culinaires.

La fève des marais

La fève des marais passe pour être l'une des plus anciennes cultures de l'Humanité. On la cultivait bien avant les haricots et la pomme de terre, généralement près des rivières. Elle est toujours la plus répandue en France et en Amérique du Nord. La fève des marais produit des graines qui se consomment aussi bien fraîches que cuites, et qui peuvent être séchées une fois arrivées à pleine maturité. On distingue la Windsor – aux graines rondes – de la Longpod, qui produit une gousse plus longue et des graines plus petites, de forme plus étirée.

Les Muchamiels

Cette famille regroupe plusieurs variétés précoces, identifiables à leur gousse d'un vert clair. La plus répandue demeure la fève d’Aguadulce, dont la gousse très longue (jusqu'à 35 cm !) abrite 8 à 10 graines charnues. Les gourmets appréciant exclusivement les fèves fraîches plus préfèrent pourtant la précoce d'Aquitaine. Si ses gousses sont de taille plus modeste, elles n'en sont pas moins généreusement garnies de graines gouteuses.

La Red Epicure

Cette variété originaire d'Angleterre se distingue par sa couleur originale. Sa gousse d'un rose clair arbore une belle couleur pourpre lorsqu'elle arrive à maturité, et elle produit des graines rouges. Si la Red Epicure est superbe, elle est avant tout appréciée pour ses qualités gustatives ! Cette variété se prête tout particulièrement bien à un semis automnal.

Que faire avant de semer les fèves ?

Les fèves exigent une bonne exposition : choisissez une parcelle bien ensoleillée. Vicia Fava est une légumineuse, qui fixe l'azote contenue dans l'air. Il n'est donc pas utile d'amender la terre. En revanche, elle appréciera un sol bien souple. Travaillez la parcelle à la fourche-bêche pour ameublir la terre sur 30 cm au moins. Griffez, puis nivelez au râteau. Vous pouvez également incorporez un peu de potasse 15 jours avant de procéder au semis. La principale astuce pour réussir votre semis concerne cependant les graines : faites-les tremper dans de l'eau pendant 24H avant de les planter.

Comment les semer ?

Semis en place

  1. Tracez des sillons de 5 cm de profondeur espacés de 40 cm ;
  2. Disposez les graines en les espaçant de 12 à 15 cm ;
  3. Rebouchez en tassant bien ;
  4. Arrosez généreusement.

Il est à noter que les semis peuvent aussi être réalisés en poquet de 3 ou 4 graines, que l'on espacera alors de 30 à 35 cm.

Lorsque graines germes et que les plantules font leur apparition, veillez à bien aérer la terre, en binant et en retirant les mauvaises herbes. Pour un semis en automne, il est recommandé d'installer un voile d'hivernage.

Semis à chaud

Vicia Fava apprécie plutôt un semis en place, mais elle sait s'accommoder d'un semis à chaud. On utilisera des godets individuels :

  1. Remplissez les godets de terreau ;
  2. Déposez une graine par godet, en la plaçant à 5 cm de profondeur ;
  3. Recouvrez et tassez bien.

Les godets doivent être placés dans un environnement chaud (20/21°C). Pour maximiser vos chances de réussite, vous pouvez recouvrir les semis d'une feuille de plastique. Attendez que les plants atteignent 10 à 12 cm de hauteur pour les mettre en place. Réalisez des rangs espacés de 30 cm, et respectez 25 cm entre deux plants.

Où planter les fèves ?

Vicia Fava apprécie tout particulièrement le voisinage de la tomate. Elle côtoie aussi volontiers la courge, le concombre, l'aubergine, les courgettes et le fraisier. En revanche, elle n'apprécie guère la compagnie de l'ail, de l'oignon, des poireaux et de la ciboulette.

Afin d'éviter la propagation des maladies dans le potager, il est recommandé de procéder à une rotation des cultures sur 3 ans. Après les fèves, l'idéal sera de cultiver des légumes-feuilles (choux ou salade) la seconde année, puis des légumes bulbes tels que l'oignon la 3ème année.

Comment les entretenir ?

Les fèves ne sont pas très exigeantes, et elles se contentent de quelques soins de base :

  • Butter les plants en deux fois : à 10 cm puis à 30 cm de hauteur ;
  • Biner régulièrement la terre pour qu'elle reste meuble ;
  • Désherbez régulièrement.

Il est à noter que les variétés les plus hautes nécessitent d'être tuteurer.

Comment arroser les fèves ?

Si les fèves aiment le soleil, elles n'apprécient guère la sécheresse. Il est donc indispensable de leur offrir un arrosage quotidien. Il est d'ailleurs intéressant de pailler vos plants : non seulement cela optimisera l'arrosage, mais cela limitera aussi la prolifération des mauvaises herbes.

Récolter les fèves : quand et comment faire ?

Les fèves se récoltent environ 3 mois après le semis. On récolte les gousses avant qu'elles n'arrivent à pleine maturité, lorsque les graines sont visibles. Si vous souhaitez obtenir des fèves sèches, en revanche, il faudra attendre que les gousses commencent à noircir pour les récolter.

Si les fèves sont rares sur les étals, c'est qu'elles ne se conservent pas plus de 2 à 3 jours. Pour profiter pleinement de leur saveur, l'idéal est de les récolter au fur et à mesure de vos besoins. Si la production est trop importante, vous pouvez congeler vos fèves. Pour cela, il vous suffira d'ôter la peau qui recouvre les grains et de les placer au congélateur, où elles se conserveront pendant un an.

Les maladies des fèves et que faire ?

Les pucerons constituent le principal fléau des fèves. Lorsqu'ils investissent les plants, ils se nourrissent de leur sève, produisant au passage une importante quantité de fumagine. Cette substance noircit les feuilles, ce qui doit vous alerter. Sans intervention de votre part, les pucerons vont stopper le développement des plants.

Les pucerons ont la particularité de coloniser le haut de la tige des fèves. On veillera donc à pincer la tige entre la 6ème et la 10ème fleur afin de prévenir leur apparition.

En cas d'invasion massive, vous pouvez traiter vos plants à l'aide d'un mélange non toxique : diluez 30 à 35 gr de savon noir dans un 1L d'eau, ajoutez 1 cuillère à soupe d'huile végétale, et pulvérisez ce mélange sur les plants. Ce traitement peut être répété régulièrement, jusqu'à disparition des insectes.

Encore plus de plantations :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.