Semer des betteraves : quand et comment les planter ?

Semer Betterave
Facile à cultiver et à conserver, la betterave rouge est appréciée pour sa chair sucrée. Cuite ou en salade, elle est riche en vitamines et sels minéraux. Du semis à la récolte, sa culture se fait d’une manière spécifique.

Quand semer les betteraves ?

Si vous semez vos betteraves rouges en pleine terre, les semis peuvent se faire entre les mois d'avril et de juin.

Il est également possible de les semer à l'abri un peu plus tôt. Certaines variétés précoces sont bien adaptées à ce type de semis. Il convient alors de semer les graines dans des pots ou des caissettes adaptés, placés à l'abri du froid. Il est également possible de disposer les semis sur une couche de terre plus chaude.

Dans ce cas, il faudra procéder au repiquage des plants de betterave. Cela permettra de gagner un peu de temps par rapport aux semis en pleine terre.

Quelles variétés choisir ?

Il existe de nombreuses variétés de betteraves. Si vous appréciez le goût sucré de cette racine charnue, certaines variétés vous conviendront mieux. C'est notamment le cas de la betterave blanche Albina Vereduna ou de la betterave crapaudine, dont la peau rugueuse évoque celle de l'amphibien qui peuple nos jardins.

Certaines espèces produisent un jus abondant, comme la betterave ronde de Détroit. D'autres, comme la betterave Burpee Golden, originaire d'Amérique, se consomme tout entière. La racine en est excellente, mais les feuilles se dégustent également en salade.

Crue ou cuite, la betterave se mange le plus souvent froide, surtout en salade. Pourtant, certaines variétés, comme la betterave de Chioggia, se consomment chaudes, en garniture ou en soupe.

Que faire avant de semer les betteraves ?

Avant de semer vos betteraves, il convient de préparer le sol. Avec un outil adapté, il faut travailler la terre en profondeur, sur environ 20 cm. Pensez à la tasser et à l'affiner à la surface.

Vous allez ensuite, à l'aide de votre outil, une serfouette par exemple, creuser des sillons parallèles et peu profonds dans la parcelle destinée aux betteraves. Pour assurer un tracé bien droit, tendez un cordon pour vous guider. Veillez à espacer ces sillons d'environ 30 cm.

Pour favoriser la croissance de la plante, il faut, à ce stade, arroser votre terre, surtout si elle est sèche.

Si vous faites le semis en caissette, choisissez un contenant plat. Mettez du gravier au fond, puis une couche de terreau adapté. Il vous reste à bien tasser la surface.

Comment les semer ?

Planter Betterave Jardin

Une fois le terrain préparé, vient le moment du semis. Placez alors les graines de betteraves dans le creux de la main et, avec l'autre, déposez-les au fond des sillons.

Les graines semées dans un sillon, il faut le recouvrir de terre. N'oubliez pas de la tasser, pour bien enfoncer les graines.

La technique est un peu différente si vous choisissez le semis en pots ou en godets. Ne semez pas plus de deux ou trois graines par godet. Il est très important de couvrir les pots, pour assurer la pousse régulière de la plante.

Pour cela, vous pouvez construire un châssis ou utiliser un couvercle en plastique. L'essentiel est que le semis soit bien au chaud.

Où planter les betteraves ?

La betterave rouge n'est pas une plante trop exigeante en matière de terre. Elle s'épanouit mieux, toutefois, dans des sols meubles et assez profonds. Elle apprécie également les terrains bien drainés, où l'évacuation de l'eau se fait sans difficulté. C'est aussi le cas des sols à la fois argileux et sableux.

Pour donner une belle récolte de betteraves, il est judicieux d'incorporer au sol du compost ou un engrais adapté.

De même, choisissez un coin du jardin où l'ensoleillement est tempéré par un peu d'ombre. En effet, la betterave apprécie la lumière mais supporte mal les fortes chaleurs. Les températures modérées lui conviennent donc mieux.

Comment les entretenir ?

Au bout d'une semaine, environ, les plants commencent à apparaître. Pour en assurer la croissance, il faut en prendre soin.

Si les betteraves apprécient une chaleur modérée, elles aiment aussi la fraîcheur. Aussi convient-il de procéder à des arrosages réguliers, surtout si le sol est sec.

N'oubliez pas non plus de biner votre terre. Cette opération permet d'aérer le sol, de limiter la propagation des mauvaises herbes et de faciliter la pénétration de l'eau dans la terre.

Autour des betteraves, ne manquez pas non plus de désherber le sol et de le protéger par un paillage approprié. Formé par des résidus de tonte, ou d'autres matériaux, ce paillage contribue aussi à alimenter le sol.

Récolter les betteraves : comment faire ?

Pour un semis fait en avril, la récolte de la betterave peut débuter au milieu de juillet pour se poursuivre jusqu'à l'automne. En tous cas, n'attendez pas les premières gelées, car la plante y est très sensible. Vous devez y être encore plus attentif pour les betteraves devant être conservées durant l'hiver.

Les plants de betterave apparaissent sous une forme assez drue. Pour faire une bonne récolte, il faut donc les éclaircir et ne garder qu'un plant vigoureux par trou, ou poquet. Les plants en trop peuvent être repiqués. Cette variété dans les semis permettra d'ailleurs d'échelonner la récolte.

Les maladies des betteraves : que faire ?

La betterave peut être affectée par un certain nombre de maladies. La plupart sont provoquées par des champignons. Ainsi, la cercosporiose, la ramulariose, l'oïdium et la rouille s'attaquent aux feuilles, provoquant des taches caractéristiques ou des pustules, qui entraînent souvent le dessèchement de la plante.

Des conditions spécifiques de températures et de précipitations favorisent l'apparition de ces maladies.

Une certaine forme de rotation des cultures peut parfois limiter la propagation de certaines maladies. Par ailleurs, la surveillance vigilante effectuée par le réseau d'observation des maladies fongiques de la betterave permet aux producteurs de prendre à temps les mesures qui s'imposent.

Enfin, il existe des traitements fongicides, appliqués le plus souvent en deux fois et adaptés à la maladie à combattre, au type de sol ainsi qu'aux modes de culture utilisés.

Encore plus de plantations :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.