Plante grasse à fleur : notre liste complète

Plantes grasses à fleurs

Les plantes fleuries sont très agréables, elles comblent le manque de fleurs dans le jardin et la maison. Les plantes grasses à fleurs sont idéales, car elles sont résistantes et faciles d’entretien. Elles se caractérisent par leurs feuilles charnues et épaisses. Elles se singularisent par le fait qu’elles emprisonnent l’eau et qu’elles l’utilisent ensuite en cas de sécheresse. Elles s’adaptent parfaitement à un climat aride. Elles fleurissent même si la chaleur est excessive. Vous trouverez un vaste choix de plantes grasses fleuries pour votre maison ou votre jardin.

Lewisia

Lewisia
© CC BY ND 2.0 -Flickr

Le moment où cette plante est la plus belle et fait ressortir tous ses atouts est le printemps. L’attente en vaut la peine parce que le résultat est spectaculaire. C’est pourquoi certainement cette plante remporte de plus en plus de succès. Elle présente une rosette de feuilles épaisses à partir desquelles apparaissent des hampes assez fines qui supportent des fleurs. Ces dernières se déclinent en plusieurs coloris qui passent du blanc au rose vif et lumineux ou encore qui tirent sur l’abricot.

Queue de rat

Queue de rat
© Stuart - CC BY NC 2.0 - Flickr

Cette plante très singulière appartient à la famille des cactacées, c’est une succulente épiphyte. Quand elle pousse dans son environnement naturel, elle est vivace et elle a une durée de vie de plusieurs dizaines d’années. Elle se développe en touffe très grosse et très drue. Elle est originaire des montagnes mexicaines. Elle peut être cultivée en rocaille de préférence sous les climats méditerranéens, même si elle peut supporter de courtes gelées. Elle arbore un port retombant et certaines variétés peuvent mesurer jusqu’à 1.50 mètre. Les feuilles très allongées sont couvertes de petites épines. Les fleurs sont superbes et le plus souvent d’un rose tirant sur le fuchsia éclatant. Elle est parfaite en suspension dans la maison ou dans une véranda.

Cactus de Noël

Cactus de Noël
© Mr Tindc

Le cactus de Noël est une plante magnifique qui durant tout l’hiver apporte de la couleur à votre maison. Il fait partie des épiphytes et des cacatées succulentes. Ses fleurs très originales et complexes se développent en plusieurs fois successives durant cette saison. Elles présentent différentes teintes : rouges, roses, bicolores blancs et rouges, violets, tendant vers l’orangé, le choix est vaste. Il existe plusieurs espèces qui ont des caractéristiques différentes. Arrosez les plantes progressivement dès que les boutons apparaissent et pendant tout le temps de la floraison. Une fois que les fleurs ont défleuri, durant deux mois, n’arrosez plus. Elle se plait dans un endroit très lumineux et même ensoleillé. L’été elle prend place sur un balcon sans problème.

>> A lire aussi : 30 fleurs de printemps : les plus belles !

Violette du Cap ou Saintpaulia

Saintpaulia
© B&G Médias

Cette plante classique est très répandue certainement parce qu’elle est facile à vivre et demande assez peu d’entretien. La seule condition est de ne pas mouiller la rosette au feuillage velu et d’éviter l’eau froide. Elle peut fleurir jusqu’à 10 mois par an, excluant les mois d’hiver. Ces fleurs sont regroupées en bouquet, elles sont doubles ou simples, bicolores ou unies et frangées. Elle exige un minimum de 15 °C en hiver, il faut éviter les différences de températures qu’elle n’apprécie pas. Il faut que la terre reste fraiche et elle n'aime pas les atmosphères sèches. N’hésitez pas à ôter régulièrement les fleurs fanées et les feuilles qui sont abimées. Le bouturage se fait facilement avec les feuilles.

Aloès

Aloès
© Philipus - 123RF

Cette plante grasse ou succulente offre des feuilles persistantes, épaisses, longues et souples. Elles présentent une couleur, oscillant entre le vert franc et le bleu gris. Elles sont souvent bordées de dents. Une hampe florale porte les fleurs en grappes, rouge, orange ou jaune, qui peuvent être en forme de clochettes pendantes ou de tubes. Cette plante fleurit au début du printemps ou à la fin de l’hiver.

Carpobrotus

Carpobrotus
© Merike Linnamägi CC BY-NC-ND 2.0 - Flickr

On retrouve cette très jolie plante surtout en bord de mer. Elles forment de très beaux tapis de fleurs aux coloris vifs qui animent les paysages. Elles se plaisent dans les talus très rocailleux et elles produisent des fruits comestibles.

Echeveria

Echeveria © Catherine Delvaux

C’est une plante grasse ou succulente avec un feuillage persistant et qui est vivace et en rosette. Ses feuilles ont une forme allongée, large ou triangulaire et sont épaisses. Elle donne des fleurs en clochettes, soit en grappes soit solitaires. Leurs couleurs sont le plus souvent blanche, jaune, orange ou rouge. Elles peuvent être sur de grandes ou courtes tiges.

Euphorbe

Euphorbe
© Seán A. O'Hara CC BY 2.0 - Flickr

Les euphorbes peuvent être grandes ou petites, vivaces ou annuelles. On aime particulièrement leur forme originale et leur floraison insolite qui étonne le plus souvent. Succulente ou herbacée, elle pousse très facilement. On aime leurs couleurs vives qui animent le jardin en créant des contrastes esthétiques.

Lithops

Lithops
© Michael Wolf

La lithops est une plante succulente et vivace qui appartient à la famille des Aizoacées et que l’on retrouve à n’importe quelle altitude jusqu’à 1500 mètres en montagne ou sur les plateaux du centre. Elle fleurit à partir du mois de septembre et la croissance commence en début d’hiver ou au moins d’août dans l’hémisphère sud lorsque la chaleur est devenue moins intense.

Kalanchoé

Kalanchoé
© MAP - F.Strauss

C’est une plante grasse que l’on trouve de manière très fréquente chez les fleuristes, elle est très répandue chez les fleuristes. Elle présente des feuillages et des ports très variables. Elles ont des feuilles épaisses et charnues et elles mesurent entre 15 cm et peuvent aller jusqu’à plus d’un mètre. Certaines variétés sont en fleurs tout l’hiver, d’autres au printemps ou à tout autre moment de l’année.

Epiphyllum

Epiphyllum
© Christoph Zurnieden CC BY 2.0 - Flickr

L’épiphyllum est un cactus aux tiges succulentes qui pousse dans les arbres et qui de ce fait n’est pas sans rappeler l’orchidée tropicale. C’est ce qui lui vaut le surnom de cactus orchidée. À son origine, il produisait des fleurs blanches et parfumées qui sortaient durant la nuit. Il a depuis été croisé avec différentes espèces comme les Disocactus phyllanthoides à fleurs roses et les Heliocereus à fleurs rouges. De ce fait les hybrides obtenus fleurissent la journée et présentent de nombreux coloris. Les fleurs apparaissent généralement au printemps et en été.

Coussin de belle-mère

Coussin de belle-mère
© Eva Deuffic

Le coussin de belle-mère appartient à la famille des cactacées et son origine est d’Amérique Centrale et plus particulièrement du désert mexicain. On a répertorié environ 15 variétés différentes. Il présente une croissance lente et peut atteindre un mètre de diamètre. Il ne supporte pas le gel ni les températures en dessous de +1°C. Vous pouvez les conserver à l’intérieur en pots et à l’extérieur durant l’été. Les fleurs sont d’une couleur jaune tirant sur le doré et ne fleurissent que les plantes ayant dix ans au moins.

Rhipsalis

Rhipsalis
© Barry Hammel

La rhipsalis appartient à la famille des cactacées. Elle pousse dans l’hémisphère sud, en Afrique et en Amérique, à condition que la zone soit tropicale. Elle pousse sur les branches ou le tronc d’autres plantes. Il en existe une cinquantaine de variétés. Les feuillages peuvent être elliptiques, tubulaires ou plats. Les feuilles sont retombantes et persistantes. On peut l’installer en suspension et même pour les murs végétaux. Sa taille varie entre une dizaine de centimètres ou quelques mètres. Elle ne résiste pas au gel et il est préférable de la rentrer sous une véranda en hiver. Elle fleurit généreusement au printemps et ses fleurs sont rouges, roses, orange, jaunes ou blanches. Elles sont petites, mais jolies, si elles sont pollinisées, vous verrez apparaitre des petites baies.

Delosperma

Delosperma
© steve p2008 - CC BY 2.0 - Flickr

Le delosperma est une succulente que l’on trouve beaucoup plus souvent en jardinerie depuis quelques années. Elle est appréciée pour sa floraison qui est abondante. Ses jolies fleurs en capitules solitaires sont tellement nombreuses qu’elles recouvrent le feuillage presque entièrement. Les teintes varient entre le rose, le violet, le rouge carmin et une espèce donne même des fleurs jaunes. On la retrouve très fréquemment dans les jardins du littoral atlantique et en Bretagne.

Beschornéria

Beschornéria
© Leonora Enking CC BY-SA 2.0 - Flickr

Il a beau être cousin du yucca et de l’agave, ses feuilles sont très différentes, moins dures et elles ne possèdent pas d’aiguillon. La hampe rouge corail qui apparait en mai-juin peut mesurer entre 1.50 mètre et 2.50 mètres de haut. Elle présente un port qui s’incline légèrement vers le sol. La couleur des bractées rouges ou roses crée un contraste avec les fleurs vert pâle. Elle apporte à votre jardin une ambiance exotique incomparable.

Æonium

Æonium
© Inahwen Getty Images- iStockphoto

L’Æonium appartient à la famille des Crassulacées. Elle est originaire du Maroc et de Macaronésie (Madère, Canaries et îles du Cap-Vert). C’est une plante grasse succulente. Ses fleurs présentent une forme en étoile et si elles sont le plus souvent jaunes, elles peuvent également être rouges, roses ou blanches. Elles forment un genre de pyramide qui pousse au cœur des rosettes. Elles fleurissent généralement au milieu de l’hiver quand le climat est doux ou dans les régions au climat plus rude, au printemps.

Lis des Cafres ou clivia miniata

Lis des Cafres
© MAP – GWI T.Sims

C’est certainement la plante que préféraient nos grands-mères. Son très beau feuillage lustré lui donne une fière allure et ses fleurs en tubes portées hautes et en ombelles orangées ne sont certainement étrangères à cet engouement. Elle fleurit au début du printemps, on trouve des variétés plus ou moins jaunes. Il est préférable de lui éviter la chaleur hivernale, elle ne supporte que 8 à 10°C. Il faut l’arroser assez peu du printemps à l’automne jusqu’à ce que la tige mesure 18 cm environ. Elle aime la luminosité, mais en été, elle ne doit pas être exposée aux rayons du soleil et apprécie la mi-ombre, et si vous le souhaitez, vous pouvez la mettre au jardin.

Cyclamen de Perse

Cyclamen de Perse
© Thinkstock

C’est une plante familière qui possède beaucoup de résistance et une longévité importante. Certaines variétés demandent plus de chaleur que d’autres. Les plus faciles à cultiver sont celles qui présentent de grandes fleurs bicolores ou d’une seule teinte, qui peuvent être revolutées ou frangées et parfumées. Elles fleurissent abondamment de l’automne jusqu’au printemps. Leur feuillage est imposant et très décoratif, du fait qu’il est marbré.

Elles aiment la lumière et elles supportent parfaitement les températures entre 10 et 15° maximum. Il faut arroser la motte en la plongeant directement dans l’eau et en plaçant ensuite le pot sur un lit de billes d’argile. Le bulbe ne doit jamais être en contact avec l’humidité et pas entièrement recouvert. Il faut réduire les arrosages à partir du moment où la plante défleurit. À l’automne, vous les reprenez progressivement.

Dracaena marginata

Dracaena marginata
© GettyImages

C’est une plante de la famille des agavacées, originaire de Madagascar. Dans la même famille, on retrouve également le bambou de la chance ou la canne chinoise. Son feuillage est persistant et vert, bordé de rouge, blanc, rose ou jaune. Ce n’est pas une plante rustique, elle se cultive donc dans vos intérieurs en pot, car elle ne supporte pas les températures en dessous de 15 degrés. Elle peut atteindre 2 mètres de hauteur et elles présentent plusieurs ramifications et plusieurs têtes.

Sa fleur de couleur crème se trouve au bout d’une magnifique hampe florale qui peut mesurer jusqu’à un mètre. Elles ressemblent à de petites clochettes, elles sont très parfumées et deviennent vite entêtantes dans une pièce, mais ce n’est pas le cas de toutes les espèces et c'est même assez rare.

Calathea crocata

calathea
© Chhe - Domaine public - Wikimedia

La calathéa est une plante très résistante. Son feuillage est coriace, sombre et dressé. C’est sur cet écrin qu’apparaissent les fleurs en épis serrés, durables et orange vif.  Elle résiste parfaitement au chauffage sans dépasser 22° et si elle est dans une pièce peu éclairée, elle survit sans problème. Il est préférable de maintenir la terre fraiche toute l’année, mais vous arroserez moins en hiver. Elle fleurit durant le printemps et l’été.

Vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.