Fleur violette : la liste des 30 plus belles fleurs violettes

Fleurs Violette

Les fleurs violettes agrémentent votre jardin et le colorent joliment. Du parme au violet foncé, elles offrent une palette importante de tonalités qui apportent de la couleur à votre jardin. Voici un petit aperçu des fleurs qui pourront venir orner celui-ci au fil des saisons.

L’agapanthe

Agapanthe
© Conger Design Pixabay

L’agapanthe est une petite fleur violette qui présente une hauteur comprise entre 60 et 75 cm, dont la variété Peter Pan n’excède pas 40 cm. Elle présente des fleurs en clochettes qui ont une couleur de bleu clair à bleu violet. Son feuillage est persistant et ses fleurs disposées en ombelles apparaissent dès la fin du mois de juin ou en juillet. Elles résistent parfaitement à la sécheresse et vivent de préférence sous les climats doux pour certaines variétés comme la Midnight Blue.

L’allium

Allium © Steve Johnson

L’allium fait partie des fleurs violettes printemps qui apparaissent en mai. Les ombelles de fleurs mesurent entre 8 et 10 cm de diamètre. Elles sont composées par des centaines de fleurs d’une teinte violet foncé, perchées en haut de la tige qui mesure entre 80 cm et 1 mètre. Elles conviennent parfaitement aux bordures, aux massifs, et elles font de très beaux bouquets frais ou secs.

Callicarpa

Callicarpa
© Irene Grassi

Cette plante semi-persistante possède un feuillage vert au printemps et en été, qui devient rose en automne. Les feuilles peuvent mesurer jusqu’à 20 cm. Entre juin et août, des petites fleurs mauves apparaissent et ensuite, elles laissent place à des baies roses. Cet arbuste peut atteindre 3 mètres quand il évolue dans de très bonnes conditions. Il faut cependant le protéger l’hiver.

Cattleya

Cattleya
© Antoni Espinheira

Le cattleya fleurit en fin d’été et début de l’automne, entre septembre et novembre. Il possède un genre de bulbe de 0.12 à 0.25 m à une feuille. Il est généralement d’une teinte mauve clair, mais il peut également être jaune. Il apprécie les climats tempérés sans doute parce qu’il est originaire du Brésil.

Centaurée

Centaurée
© Bru No – Pixabay

La centaurée fleurit de juin à l’automne et elle est appréciée aussi bien pour les massifs que pour réaliser de très beaux bouquets. Ses grandes fleurs frangées peuvent avoir différentes teintes, dont le mauve, le pourpre, le rouge, le rose, le jaune ou le blanc. Elle mesure entre 60 et 70 cm de haut et elle se ressème spontanément.

Consoude

Consoude
© Armin S Kowalski Min

La période de floraison de cette très jolie fleur s’étale durant le printemps et l’été. Elle n’a qu’un seul défaut, elle a tendance à être un peu envahissante. C’est une plante vivace à feuillage caduc à la teinte violette très lumineuse. Elle apprécie les sols argileux et l’humus. Elle est parfaite en massifs, en bordures, mais également en jardinière ou en pot sur un balcon ou une terrasse. Elle aime le soleil.

Droséra

Drosera
© Incidencematrix

Le droséra est une plante originaire d’Afrique du Sud qui est assez simple à cultiver. Il faut juste éviter les gelées. Elle forme de jolies touffes, mais la rosette a tendance à s’atrophier en hiver. Elle fleurit abondamment entre mai et septembre. Ses fleurs d’un mauve bien vif sont attachées à des hampes de 20 cm de hauteur. Elles produisent de nombreuses graines que vous pouvez faire germer.

La cobée grimpante

Cobée © Kevin Kim

La cobée est une fleur violette grimpante assez foncée qui orne les murs, un patio, une clôture, une façade ou une pergola très facilement. Ses fleurs mesurent entre 2 et 5 cm de long, possèdent un tube blanc et les lobes violet pourpre. Elles font leur apparition de juillet à octobre. Cette plante rustique pousse assez rapidement. Elle aime les sols frais et légers. Son feuillage est persistant.

Freesia

Freesia
© Carolyn Jewel

Le freesia est une fleur très décorative qui peut être double dans certaines variétés. Elle fleurit en avril et, mai ou de juillet à septembre et mesure généralement entre 20 et 40 cm. Le freesia vendu chez les fleuristes est une variété géante qui la plupart du temps vient de Hollande. De nombreux hybrides ont été créés. Cette plante se plait au soleil ou à mi-ombre et dans des sols sableux de préférence.

Gloxinia

Gloxinia
© Armennano

La gloxinia est une fleur violette vivace qui peut atteindre 30 cm de haut. Son feuillage est vert foncé et plus ou moins rouge en dessous. Cette plante fleurit durant les deux mois d’été et elle se repose ensuite pendant six mois. Chaque hampe porte une fleur. Elle est très décorative et fleurit abondamment. Elle apprécie l’ombre ou la mi-ombre, l’humus ou la terre de bruyère.

Monnaie du Pape

Monnaie Du Pape
© Mick Talbot

La monnaie du pape se présente sous la forme de touffe qui présente une hauteur de 50 à 90 cm. Cette jolie plante aux bouquets de fleurs mauves, parfumées au printemps (mai et juin) décore parfaitement les jardins. Elle se cultive comme une annuelle, en massif ou bordure, elle apprécie les sols calcaires, sableux et caillouteux, bien drainés. Vous la placerez plutôt à mi-ombre.

La violette des bois

Violette
© Andreas Rockstein

La violette est une petite fleur violette sauvage que vous pouvez facilement cultiver dans votre jardin. Délicate, elle fleurit à partir de fin février jusqu’au début du mois d’avril. Étant donné qu’elle est très rustique, elle est capable de supporter des températures très basses allant jusqu’à – 34°C. L’exposition qui lui convient le mieux est ombre ou mi-ombre. Elle aime les sols argileux ou humifères, moyennement acide ou neutre.

Le paulownia

Paulownia
© Böhringer Friedrich

Avec ses grandes et larges feuilles en forme de cœur, le paulownia est un arbre caduc qui peut atteindre 20 mètres de hauteur. Si son feuillage est très décoratif, ses grappes de fleurs violet clair ne le sont pas moins. Elles sont de plus très parfumées. C’est un arbre à la croissance très rapide qui vient due Corée et de Chine. Il peut être planté de manière isolée, mais aussi en taillis ou en alignement.

L’ostéospermum

Ostéospermum
© Jon Sullivan

L’ostéospermum est une fleur rose et violette vivace qui apprécie les endroits ensoleillés. Elle présente généralement une hauteur de 20 à 60 cm et elle s’épanouit sur des sols humifères, bien drainés et ensoleillés. Elle fleurit entre mai et octobre, une longue période où elle agrémente votre jardin. Ses pétales en spatule sont aussi étonnants que décoratifs.

La passiflore

Passiflore
© Mary Bettiniblank

La passiflore présente des fleurs d’un bleu violacé très original. Elle est d’autant plus décorative qu’elle peut monter jusqu’à 5 ou 6 mètres de haut. Elle se cultive assez facilement, elle aime les sols argileux, calcaires, sableux et drainés et l’exposition au soleil ou mi-ombre. Elle fleurit de mai à octobre quand toutes les conditions sont réunies. Elle supporte les températures basses jusqu’à – 3°C, au-delà, il faudra la protéger. Elle peut parfaitement être cultivée en bac ou en pot sur un balcon ou une terrasse.

>> Semer des passiflores : quand et comment les planter ?

Hysope officinale

Hysope Officinale
© Hans Pixabay

L’hysope officinale présente des fleurs en épis, d’un violet foncé tirant légèrement sur le bleu. Elles apparaissent entre juillet et septembre et elles sont très décoratives. C’est un arbuste nain qui ne mesure pas plus de 60 cm et qui s’étale sur 1 mètre. Elle résiste aux températures très basses, jusqu’à – 15°C. Elle s’acclimate à tous les types de sols, mais elle apprécie les zones ensoleillées.

Hebe

Hebe
© Manuel Flickr

L’hebe est une plante très décorative avec ses fleurs en ombelles qui se renouvèlent sans cesse de juillet à octobre offrant à votre jardin un tableau d’une jolie couleur violette. Son feuillage est touffu et il présente une couleur bien verte au-dessus et plus claire en dessous. Elle est appréciée pour son port dressé qui peut aller jusqu’à 2 mètres de hauteur et la qualité de sa floraison.

La glycine

Glycine
© Suju

La glycine pour la plupart des variétés fleurit entre avril et, mai et parfois en juin et juillet. Ses fleurs forment des grappes pendantes de 15 à 30 cm. C’est une plante remontante en été, elle apprécie l’exposition au soleil et elle s’accommode de tous les types de sols. Elle est facile à entretenir, elles supportent les températures négatives à condition qu’elles ne descendent pas en dessous de – 15°C. Ses fleurs sont parfumées et les arbustes peuvent grimper jusqu’à 20 mètres de hauteur.

Le crocus

Crocus
© Couleur Pixabay

Le crocus fleurit de mars à avril. Ses grosses fleurs sont odorantes et il se décline en de nombreuses variétés et dans différents coloris : violet, blanc, jaune… Il se plait sur les sols drainés, neutres, calcaires ou caillouteux. Il aime le soleil à mi-ombre. Il peut faire de jolis massifs ou des bordures, mais il se cultive également en pot ou jardinière sur votre bacon ou votre terrasse. Il est d’un entretien très facile.

Véronique

Véronique
© Mabel Amber

La véronique présente de longues feuilles fines et des fleurs violettes en épis un peu comme le lilas. Les fleurs apparaissent de mai à septembre. Elle est très résistante et apprécie tous les sols, ainsi que l’exposition au soleil ou à mi-ombre. Elle se cultive en massifs, en bordures ou en bac et pot.

Tillandsia

Tillandsia
© Jacinta Iluch Valero

Le tillandsia présente des hampes de fleurs violettes au centre de la rosette. Son feuillage est vert, mais rayé de lignes brunes en dessous. Les grandes et longues fleurs apparaissent les unes après les autres. Elle fleurit deux fois dans l’année et elle se cultive facilement en pot ou en jardinière. Elle est plutôt adapte à l’intérieur ou sous serre.

Sophora

Sophora
© DR

Le sophora est un grand arbuste qui présente de très jolies fleurs violettes et un feuillage persistant aux feuilles rondes. Il évoque la glycine par son esthétique, mais il rappelle le parfum de la violette. Il est composé de multiples troncs et peut culminer entre 3 et 9 mètres de hauteur. Il est résistant jusqu’à -16°C.

Polygala

Polygala
© Paul Venter

Le polygala est un buisson qui produit de très jolies fleurs violettes assez petites, entre juin et octobre, soit une floraison assez longue. Il mesure moins d’un mètre de haut sur 1.20 mètre de largeur. Les feuilles sont vert légèrement grisâtre et arrondies. Il est résistant puisqu’il supporte jusqu’à -10°C. Il est très décoratif en potée ou en rocaille.

Le Platycodon

Platycodon
© Ljhimages

Cette plante peut se décliner sous différentes formes au niveau de ses fleurs qui peuvent être simples ou doubles. Elles se plaisent particulièrement dans les sols calcaires, humifères et sablonneux. Elles apprécient le soleil et mi-ombre. Elles mesurent entre 10 et 30 cm. Elles font de jolies bordures, des massifs colorés.

La pervenche

Pervenche
© Peggy Choucair

Avec ses petites feuilles rondes d’un vert éclatant et ses fleurs délicates violettes, la pervenche est une fleur très décorative dans le jardin. Elle fleurit entre mars et mai. Elle se plait aussi bien à l’ombre qu’à la mi-ombre. Elle constitue de très jolis tapis qui peuvent prendre place à n’importe quel endroit. Elle demande très peu d’entretien et elle aime les sols humifères et sableux.

Nepeta

Nepeta
© Leonora Enking

Ces fleurs ont la particularité d’attirer les abeilles et de fleurir très longtemps, de juin à octobre. Ses fleurs sont bleu violacé et elles sont regroupées en épis. Elles présentent une hauteur de 60 cm. Les tiges sont couvertes de feuilles vert grisâtre.  Elles conviennent parfaitement aux massifs et plates-bandes. Certaines variétés sont un peu moins résistantes à la sécheresse.

Muscari

Muscari
© Nicky Pe

Cette fleur très originale et très décorative est présente dans les jardins, entre mars et mai, pour annoncer l’arrivée du printemps. On aime sa teinte violet clair et son aspect duveteux. Elle se plait sur tous les sols, dans les endroits ensoleillés ou mi-ombre. C’est une fleur facile à entretenir et très résistante aux températures basses.

Le lilas

Lilas
© Adina Voicu

Le lilas est certainement l’une des fleurs mauves les plus connues. Il présente différentes variétés, à fleurs doubles ou simples. Il fleurit à l’arrivée du printemps en avril et mai. Ces jolis buissons odorants poussent assez vite. Ils peuvent parfaitement être plantés en haie libre, mais également de manière isolée. Le lilas aime le soleil.

Épilobe

Epilobe
© Ekina

L’épilobe est également appelé herbe de Saint Antoine, elle donne de juin à septembre des fleurs qui peuvent être violettes, pourpres ou roses. Elles se présentent sous forme de belles grappes pointues. Elle supporte bien l’altitude, mais dans le nord de la France, on la retrouve en plaine, au bord de talus et des chemins. La plus grande variété peut dépasser 2 mètres de haut.

Erysimum

Erysum
© Philippe Pechoux

L’erysum est en fleurs de mars à juillet, celles-ci peuvent avoir une couleur variant du rose au mauve. Ses feuilles sont persistantes et selon les variétés sont panachées ou vertes. La plante supporte des températures basses, jusqu’à –15°C. Elles peuvent être cultivées en massifs ou en bordure. Elles sont très décoratives et faciles d’entretien. Elles aiment plutôt les sols secs et drainés.

Vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.