Le lys est une fleur qui est toujours source d’admiration du fait certainement de la majesté qui s’en dégage. Elle est tellement élégante et raffinée que vous n’avez aucun mal à comprendre pourquoi elle a dans le passé été associée à la royauté, mais également aux déesses grecques et à cause de la pureté qui en ressort à la Vierge Marie. Elle est évidemment très séduisante dans un jardin, mais elle est toute aussi belle en bouquet et elle figure en bonne place de nombreuses compositions florales. Nous faisons le point sur ses caractéristiques, son histoire, sa signification, sa symbolique et son entretien.

Présentation du lys

La fleur de lys appartient à la famille des Liliacées et au genre Lilium qui comprend un grand nombre d’espèces différentes : une centaine à peu près. On la trouve un peu partout dans le monde : dans le sud du Canada, aux États-Unis, au Japon, en Inde, en Asie et en Europe. Elle pousse plus facilement dans les espaces montagneux ou forestiers.

Si le lys est fortement apprécié, c‘est sans doute dû à sa fleur opulente qui se compose de 3 pétales et 3 sépales identiques, soit six tépales. C’est une fleur qui rencontre un grand succès chez les fleuristes en raison de son apparence majestueuse, de son élégance et de ses coloris variés : orangé, rose, rouge, et bien entendu blanc, mais également mouchetées ou tachetées, elles font des bouquets formidables en les mixant avec goût et adresse. Elle est dans le top 10 des fleurs coupées les plus aimées. Elle est très souvent utilisée dans certaines cérémonies et en particulier à l’occasion des mariages.

Le lys fleurit normalement en été, tandis qu’en hiver il profite d’une période de repos. Cependant, vous pouvez en acheter toute l’année chez les fleuristes, dans ce cas ils proviennent de cultures hollandaises, françaises ou italiennes et poussent sous serre.

Les lys sont répertoriés selon quatre catégories :

  • Les lys asiatiques: ils sont appelés Paris, Madras, Brunello… Leurs fleurs sont groupées en ombelle ou en grappe, elles arborent des teintes vives et elles ne sont pas parfumées.
  • Les lys orientaux: ils sont originaires de l’est de l’Asie, les fleurs sont très grandes et il dégage le plus souvent un parfum assez fort. Ces espèces haut de gamme et luxueuses comprennent quelques variétés comme : Stargazer, Time out, Conca d’Or…
  • Les lys hybrides: ce sont les plus rares. Ils sont généralement roses ou orange et ils proviennent de croisement entre les lys asiatiques et les lys longiflorum.
  • Les lys longiflorum: On les trouve sous la forme de grandes fleurs blanches qui sont souvent agglutinées au bout de la tige par deux ou trois. Ce sont les préférés de pratiquement tout le monde lors des cérémonies de mariage. Ils se présentent sous deux variétés : White Heaven et Snow Queen.

Quelle est la signification de la fleur de Lys ?

Le lys possède différentes significations :

  • La pureté et la beauté de la jeunesse
  • Le renouveau et la renaissance
  • La fertilité et la maternité
  • L’allure majestueuse et la royauté
  • Le dynamisme et la passion

Le lys blanc et sa connotation religieuse évoquent l’amour pur et l’innocence. Son passé royal a laissé des traces en particulier grâce au lys d’or et il est l’emblème des sentiments nobles. Rouge, il renvoie à la passion, orange, au désir, jaune, à l’amitié et à l’enthousiasme et rose à la tendresse et à l’affection. En offrant des lys, vous transmettez également un message à son destinataire.

Au niveau étymologique

De nombreuses vraies fleurs de lys existent dans le monde et elles appartiennent toutes à la famille Lilium. Cependant certains lys ne peuvent être considérés comme faisant partie de cette classification, c’est le cas du lys d’eau ou du lys d’un jour. Et cela, parce qu’ils ne peuvent obtenir le nom de lys véritables. Lilium candidum est l’un des premiers mots qui désignaient la fleur, il faut remonter le temps et voyager au travers de bon nombre de civilisations pour le dénicher. C’est un terme latin qui est un dérivé du mot grec Leirion. C’est ainsi que l’on retrouve des traces du lys et de son importance au cours des millénaires.

L’histoire de la Fleur de Lys

En 466-511 sous le règne de Clovis, premier Roi de France et rois des Francs, c’est l’iris qui est symbolique de la monarchie française. Et cela parce que la Vierge Marie était considérée comme la protectrice des Rois de France. Il ne faut cependant pas confondre l’iris avec la fleur de lis qui ne sont pas de la même famille. Elles ont beau se ressembler vaguement, la légende qui attribue l’origine du lys à cette époque ne peut être affirmée. Il semble que son origine ne soit pas si lointaine.

Un petit aparté : fleur de lis ou fleur de lys sont deux orthographes justes. Lys a été peu utilisée au cours du XVIIe et XVIIIe siècle, elle est devenue très courante et s’est généralisée à partir du XIXe siècle et ensuite surtout au sens héraldique du terme. Avant d’être nommée fleur de lis, elle était plutôt dite reine des fleurs ou fleur royale par les pères de l’Église. Le lis héraldique n’évoque que de très loin le lys des jardins.

Fleur de Lys et Royauté

C’est au cours de la période s’étendant de 823 à 877 que la fleur de lis aurait fait son entrée pour la première fois en s’affichant sur le spectre de Charles-le-Chauve, qui était le roi de Francie occidentale et l’empereur d’Occident, ainsi que le petit fils de Charlemagne. L’emblème a donc été choisi par la royauté française comme d’autres familles royales avaient opté pour le léopard, l’aigle ou le lion.

Lis héraldiqueIl s’imposera pourtant jusqu’à la révolution sur la monnaie, les tapisseries, les tissus, les monuments, la peinture, les objets d’art, les statues, la sculpture… Il ornera notamment le blason de nombreuses familles royales ou nobles.

À partir d’Henri Ier, le diadème des rois est parfois orné de fleurs de lis. Elle sera végétale durant longtemps et stylisée seulement après que le roi Saint Louis IX en eut décoré son second sceau. Tous n’ont pas adopté ce symbole, c’est le cas de Philippe Ier et de Louis VII qui lui avait préféré une espèce de lotus.

Quant à Louis XVI sur sa couronne étaient alternées, fleurs de lys de croix, cependant son spectre se terminait par une fleur de lys qui ressemblait au lis héraldique. C’est d’ailleurs sous son règne que l’abbé Suger est à l’origine de la Basilique royale de Saint-Denis et lui offre une grande croix décorée de lys. C’est à partir de cette époque que la monnaie afficha régulièrement cette fleur. Les rois de France mettront désormais celle-ci sur leurs armoiries.

Les révolutionnaires, opposés à la monarchie et à l’Église, détruisent de nombreuses œuvres d’art et sites historiques ornés par cet emblème. Il n’en reste pas moins que l’on peut encore la voir sur certains bâtiments et monuments, moins qu’avant forcément, mais elles sont présentes malgré tout dans tous les paysages français et quelles que soient les régions.

Son symbole

Le blason de la couronne de France comprenait trois fleurs de lys. Elles rappelaient la Sainte-trinité, le Père, le fils et le Saint-Esprit, mais aussi la fois, l’espérance et la charité, vertus du catholicisme. On pouvait alors évoquer la symbolique de la soumission du roi à l’autorité divine. C’est de là qu’est tirée la notion de droit divin. De toute évidence, le roi était sacré, empereur de son royaume, et il tenait sa couronne de Dieu et non du peuple.

Le lys est assimilé aux rayons du soleil. En effet, dans la liturgie, on fait le lien entre le Christ et la lumière ou le soleil. Il se trouve que la royauté elle-même faisait référence à l’astre solaire. C’est ainsi que l’on peut faire le lien entre royauté et religion chrétienne.

Toujours dans la tradition chrétienne, le lys est un symbole de fécondité, associé à la Vierge Marie, ce qui lui a donné son surnom de lis de la Madone ou lis de la Vierge. Les églises dont la patronne était Marie ainsi que les corporations sous sa protection ont mis en avant le lys. Le lys blanc que tient l’ange Gabriel à la main rappelle la pureté de Marie.

Tout comme de nombreux saints, dont le spectre est orné de fleurs de lys.

L’entretien du Lys

L’entretien du lys au jardin

Si vous avez envie d’orner votre jardin de fleurs de lys, sachez que certaines espèces ne demandent que très peu d’entretien, il s’agit de lys dits rustiques. Vous pouvez parfaitement en profiter dans des massifs, mais également en pots sur une terrasse ou un balcon. Pour les planter en bac, il est préférable d’orienter son choix vers des plantes de petite taille.

Vous plantez vos bulbes par 4 ou 5 par groupe au printemps ou en automne. La profondeur est d’environ 15 cm et il faut les espacer de 20 cm. Si le sol est plutôt trop lourd et compact, alors creusez un trou à 50 cm de profondeur et tapissez le fond avec du gravier sur une hauteur de 10 cm et mélangez-le avec un compost bien décomposé ou un terreau. Il est préférable d’éviter un lieu trop exposé aux rayons directs du soleil, mais pas à l’ombre pour autant. Si vous avez des variétés de grande taille, mettez des tuteurs pour les maintenir.

Arrosez vos plantations régulièrement surtout durant la saison chaude, au printemps et en été. Ajoutez à l’eau de l’engrais tous les 15 jours. Il faut que le sol reste humide sans être détrempé. Dans ce cas, les bulbes risqueraient de pourrir. En paillant le sol, vous évitez les déperditions d’eau en été et conservez ainsi le degré d’humidité idéal. En automne, les arrosages seront moins fréquents et inexistants durant l’hiver.

Entretenir son bouquet de lys

Bouquet de lys

En suivant quelques règles et conseils simples, vous garderez sans peine votre bouquet de lys durant plusieurs semaines.

Voici quelques indications :

  • Recoupez les tiges de 3 cm en faisant attention, les feuilles ne doivent pas tremper dans l’eau
  • Ajoutez dans l’eau de la nourriture pour fleurs coupées sans en abuser et n’oubliez pas de changer l’eau régulièrement pour optimiser la durée de vie de vos fleurs
  • Installez votre vase à l’abri des sources de chaleur, des rayons du soleil directs et des courants d’air
  • Ne placez pas votre bouquet de fleurs à proximité de votre corbeille à fruits, le lys souffrirait du gaz éthylène qui se dégage de ces derniers

Petite astuce supplémentaire :

Le pollen qui se trouve sur les étamines du lys est terriblement salissant et très difficile à nettoyer sur les vêtements et textiles. Retirez simplement les étamines, mais délicatement afin de ne pas abimer le pistil qui est au centre de la fleur. Et si malgré tout, vous faites une tache, ne mettez pas d’eau, mais tapotez avec du scotch.

Quelques propriétés du lys :

Il est antiseptique, antirides et insecticide du fait de l’acide borique qu’il contient au niveau du bulbe et des pétales.

À lire aussi :

Fleur de Lys : signification, origines, symbole et royauté
5 (99.13%) 23 votes