Comment se débarrasser des cafards de jardin ?

Cafard De Jardin
Les cafards n‘envahissent pas seulement les maisons, mais ils peuvent également être présents dans nos jardins. Bien que moins nuisibles, ces derniers peuvent être gênants. En fait le nom exact du cafard de jardin est Ectobius Pallidus ou blatte de jardin. Il faut savoir en effet qu’il n’existe aucune différence entre ces deux insectes. Comme ils sont très nombreux dans les jardins, vous pouvez facilement les retrouver dans votre intérieur. Il est préférable de les éradiquer très rapidement.

Les cafards de jardin : comment les reconnaître ?

Les cafards de jardin ou blattes forestières ambrées sont des insectes qui présentent une couleur brun clair. Il ressemble à la blatte classique, la blatte germanique (Ectobius Vittiventris), qui vit habituellement dans nos maisons. La blatte forestière contrairement à celle de nos intérieurs, vit le jour et pas la nuit. Elle sait parfaitement voler et elle ne possède pas de bande noire sur la tête.

Les cafards de jardin mesurent de quelques millimètres à 10 centimètres, et ils sont plats et de forme plutôt ovale. Leur tête présente généralement de longues antennes très fines. Elles possèdent deux paires d’ailes et 6 longues pattes qui sont épineuses.

Ce sont des ravageurs tenaces qui vivent et se développent généralement dans les couches de bois en décomposition. Vous les dénicherez dans les piles de bois ou dans le paillis. Pour s’en débarrasser durablement, il est préférable d’essayer de les priver de leur habitat et de leurs sources de nourriture.

Comment lutter contre les cafards de jardin ?

Le mieux pour lutter plus efficacement contre les cafards de jardin est de détruire leur lieu de vie et de limiter leurs sources de nourritures. En effet, c’est un insecte qui peut envahir votre jardin à tout moment et n’importe où. Ils se multiplient très rapidement et il est particulièrement résistant.

Pour découvrir l’endroit où ils se cachent, il faut rechercher les lieux abrités et plutôt humides. Vous allez alors procéder à l’élimination de tout ce qui est susceptible de les attirer dans votre jardin : tapis de lierre, piles de bois, vieux paillis, rochers décoratifs, bois en décomposition… Tout ce qui peut leur permettre de se dissimuler, tout ce qui abrite de la matière organique et tout ce qui est humide, leur offre une cachette idéale et constitue un véritable nid à cafards. Réalisez cette opération et vérifiez les différentes zones du terrain pendant la journée, quand les cafards sont dans leur nid.

Vous arrachez le lierre, vous soulevez les rochers, vous ramassez le vieux bois et vous renouvelez le paillis pour éviter les invasions. Il faut également s’assurer qu’il ne reste plus de source de nourriture que vous auriez pu oublier et qui leur serait encore accessible.

Il faut veiller à ce que les poubelles soient bien fermées de manière hermétique, que les ordures et les déchets soient parfaitement inaccessibles, que les aliments de vos animaux de compagnie soient bien enfermés, etc. Il faut également essayer d’éliminer les sources d’eau en ôtant les fontaines par exemple.

Comment éradiquer les cafards de jardin ?

Si vous êtes déjà envahi par les cafards de jardin, il est grand temps d’agir, et autrement qu’en les piétinant avec vos chaussures. En effet, un cafard mort servira d’aliment pour les autres qui se jettent dessus goulûment. Il faut de la patience pour s’en débarrasser, de manière efficace et radicale. Le plus simple est de disposer des pièges et de prendre son temps, surtout si vous ne désirez pas employer de produits chimiques présentant une certaine dangerosité. En effet, ces produits toxiques peuvent affecter les animaux domestiques ou les insectes nécessaires à la biodiversité, mais également, les végétaux et les sols. De plus, ces substances ne sont pas suffisamment efficaces.

C’est pourquoi il est préférable, dans un premier temps au moins, d’avoir recours aux méthodes naturelles qui fonctionnent bien, mais qui demandent plus de temps. Une fois que vous avez nettoyé le jardin, enlever ce qui peut leur permet de se mettre à l’ombre, ainsi que les sources d’humidité, vous allez disposer des appâts et pièges à cafards de jardin. Il faut compter une semaine environ pour que les pièges commencent à tuer un nombre important de blattes ou cafards.

Vous pouvez parfaitement les acheter dans le commerce à condition d’en vérifier l’absence de danger sur l’environnement, ou vous pouvez les fabriquer vous-même.  Dans tous les cas, vous devrez les renouveler régulièrement. Vous pourrez arrêter quand vous ne verrez plus ces insectes indésirables.

Trois procédés pour éradiquer les cafards de jardin

La première solution :

Faites un mélange de farine blanche, de plâtre et de sucre en poudre en parts égales. Semez ce mélange aux endroits où vous avez repéré le passage des cafards. Placez juste à côté une assiette plate que vous remplissez d’eau : le principe repose sur le fait que les cafards mangent la poudre et ensuite, ils vont aller boire. Ils meurent alors par occlusion intestinale. On vous l’accorde, ce n’est pas très glamour, mais ça fonctionne parfaitement et puis ça ne représente aucun danger pour l’environnement.

La deuxième solution :

Elle consiste à employer de l’acide borique en poudre que vous placerez dans un piège maison. Enfilez des gants, puis mélangez de l’acide borique, du miel et de la farine en parts égales. Formez alors des boulettes de ce mélange et placez-les ensuite aux endroits de passage des insectes. Cela suppose en revanche, comme dans le cadre de la deuxième méthode, de les observer durant quelques jours, pour savoir quel est le chemin qu’ils empruntent le plus fréquemment. Que ce soit à la suite de l’ingestion de l’acide borique ou par simple contact avec, les cafards se déshydratent lentement. Il faut faire très attention, car l’acide borique peut tuer d’autres insectes qui eux ne sont pas indésirables. Elle n’est à priori pas dangereuse pour l’Homme, mais il faut éviter l’ingestion et le contact avec ce produit.

La troisième solution :

C’est une solution plus professionnelle qui part du principe que les cafards sortent surtout la nuit pour se nourrir. Si vous voyez des colonies se déplacer durant la journée, cela signifie qu’ils n’ont plus de quoi nourrir suffisamment leur famille, ils entreprennent alors des sorties diurnes à la recherche de nourriture. Dans ce cas, vous verrez le nombre de cafards à l’extérieur en plein jour augmenter considérablement. Il est nécessaire d’employer des solutions plus radicales et dans ce cas, il faut appeler les professionnels à l’aide.

Il faut savoir que les cafards de jardin ne se nourrissent la journée que s’ils sont trop nombreux pour le faire durant la nuit, et c’est souvent le cas.

Les poisons, les sprays et les poussières

Quand vous avez affaire à une population importante de cafards de jardin, vous allez sans doute être obligé de recourir aux poussières et pulvérisateurs qui sont dans ce cas plus efficaces. Ceci pour deux raisons : ils vous dispensent d’attirer les insectes en un endroit précis pour qu’ils accèdent au poison et également parce qu’ils permettent de couvrir une surface beaucoup plus importante.

La plupart des poisons contre les cafards, des sprays ou des poussières sont des dessiccants, ce qui signifie que l’effet ne nécessite pas son ingestion. Ils opèrent de la façon suivante : ils grattent l’exosquelette du cafard, c’est la surface dure qui retient les intestins et l’humidité à l’intérieur du cafard. Le cafard meurt alors dès qu’il entre en contact avec la substance. Il ne meurt pas tout de suite à moins que le produit contienne également une neurotoxine qui le tuera plus rapidement. Ce type d’insecticide est considéré comme étant le moins toxique pour les animaux de compagnie et pour l’être humain.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.