9 astuces pour lutter contre les hannetons au jardin

Hanneton Jardin
Le hanneton est un insecte que l’on trouve fréquemment dans nos jardins. Le problème, c’est que les larves font des ravages dans les cultures. En effet, leur nourriture principale est la racine des plantes, dont elles raffolent. Si vous voulez éviter des dégâts trop importants, voici quelques moyens d’éradiquer ou d’éloigner les hannetons et leurs larves ! Vous pourrez ensuite enfin profiter pleinement de vos récoltes.

Le cycle de vie des hannetons

La femelle pond environ une vingtaine d’œufs, dans la terre. Ils vont ensuite éclore au bout de 45 jours environ. Comme pour de nombreux ravageurs, c’est au stade de larve qu’ils sont les plus nuisibles pour les cultures.

Les larves se régalent des racines des plantes, mais elles s’attaquent également aux cultures de betteraves rouges, de pommes de terre, de navets … Elles sont également capables de ravager les cultures florales et d’abimer vos arbres et vos arbustes.

Ce processus d’évolution dure trois ans, et durant ce temps, les larves muent deux fois et hibernent durant l’hiver en profondeur. Elles sont ensuite de retour dès le printemps au potager avec un appétit très important.

Larves de hanneton et larves de cétoines : comment ne pas les confondre ?

Les larves de hannetons se présentent sous la forme d’un gros ver de terre blanc, mais elles se différencient par leur tache noire sur le bout de leur abdomen, une tête et des pattes plus grosses que celles de la cétoine qui présentent une teinte plus claire.

Les larves de cétoine sont inoffensives, elles se nourrissent de matières en décomposition. Leur mère pond dans les arbres morts ou le compost. L’adulte est un excellent auxiliaire de la permaculture et il joue un grand rôle dans le recyclage des matières organiques. Plus rarement, la cétoine a tendance à se nourrir avec l’étamine des fleurs, mais elle ne fait que de petits dégâts par rapport aux larves de hanneton.

Le stade adulte du hanneton : c’est lors de sa dernière mue que la larve devient cet insecte qui vole durant les soirées d’été. Il ne vit pas plus d’un mois, ce qui lui laisse toutefois le temps de se reproduire et de s’en prendre aux feuilles des arbres. Ils sont redoutables pour vos récoltes, bien que moins nombreux actuellement.

Comment détruire les larves de hannetons ?

C’est quand vous vous occupez régulièrement de votre jardin que vous pouvez les repérer. Les plantes qui jaunissent ou présentent un retard de croissance peuvent vous aiguiller sur la présence des larves. En travaillant la terre, vous pouvez en voir. Il faut alors en profiter pour les déloger.

On peut les laisser à l’air libre et elles sont très vite la proie des animaux qui les apprécient comme les hérissons ou les oiseaux. D’ailleurs, signalons au passage que les poules sont très bonnes dans la chasse aux larves de hannetons.

Si cette méthode ne fonctionne pas, il faut alors passer à la vitesse supérieure :

  • Le champignon Beauveria brongniartii est redoutable. Il suffit de l’introduire dans le sol au printemps et de le laisser détruire les larves ensuite.
  • Optez pour des nématodes auxiliaires comme les : Heterorhabditis bacteriophora, Steinernema feltiae ou Steinernema carpocapsae. Ils ne sont pas nuisibles pour le jardin et pour d’autres auxiliaires, humains ou végétaux. Ces vers parasites microscopiques se nourrissent de larves en les empoisonnant en s’introduisant à l’intérieur par les voies naturelles. Ils se multiplient alors dans leur corps, celles-ci arrêtent de manger et de ce fait elles finissent par mourir. Ensuite, elles quittent le corps de leurs victimes et s’attaquent à d’autres, poursuivant ainsi leur travail de destruction. Vous les trouverez en sachet que vous mettez dans l’eau d’arrosage. En environ une semaine, les larves sont éradiquées. Le traitement est possible toute l’année à partir du moment où le sol est compris entre 5 et 20 °C. La durée d’action est de six semaines, il faut donc renouveler le traitement si besoin. La boite se conserve au réfrigérateur à une température comprise entre 4 et 12 °C.
Hanneton
© istock

À lire également : Les insecticides végétaux : naturels et plus sains

Les moyens naturels pour lutter contre les hannetons au jardin

Le ramassage manuel :

Dès que vous voyez des larves de hannetons, ramassez-les et mettez-les dans une assiette sur le sol. Donnez-les ensuite aux fourmis, aux poules, aux oiseaux et aux hérissons.

Retournez le sol au printemps :

Si vous retournez la terre au printemps, les larves qui sortent d’hibernation remontent à la surface. Il ne faut pas le faire en période trop sèche, car les larves au lieu de remonter, descendraient à une profondeur plus importante encore. C’est une solution qui fonctionne, mais qui a des limites. En effet, vous risquez aussi de détruire une partie de la vie du sol.

Plantez des géraniums :

Le géranium est un plante répulsive puissante pour les hannetons.

Saupoudrez la terre de marc de café :

Si vous désirez protéger quelques plantes, n’hésitez pas à saupoudrer du marc de café autour de ces dernières. C’est un excellent répulsif et en plus écologique et naturel. Voilà une bonne manière de vous débarrasser de votre café utilisé.

Les quartiers de pomme :

Les larves de hannetons sont sensibles à l’odeur de la pomme qu’elles n’aiment pas. Si vous mettez quelques morceaux dans la terre, elles vont bouder cette zone. Le matin en ramassant les morceaux de pomme, vous enlèverez les larves.

Ne chassez plus les taupes :

Si vous avez des taupes, ne les chassez plus, elles sont friandes de ces larves et vous aideront bien à vous en débarrasser.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.