Quantcast

11 astuces pour lutter contre l’humidité dans la salle de bain

Humidité Salle De Bain
Dans la salle de bain, l’humidité est l’ennemi numéro 1 et ce, d’autant plus qu’il est difficile de s’en débarrasser. Les joints de carrelage se couvrent de moisissures, les serviettes de toilette sentent mauvais, l’air est imprégné d’une odeur peu agréable… bref, il faut venir à bout de ce fléau. Quelques solutions relativement simples vous permettront de retrouver une ambiance saine !

Aérez votre salle de bain !

Cela peut sembler évident, mais c’est un point crucial. Cette pièce humide est un environnement parfait pour que les champignons et les moisissures s’installent avec grand plaisir. Ouvrez votre fenêtre tous les jours au moins 10 minutes, c’est le temps nécessaire pour renouveler l’air dans cette pièce et pour éliminer l’humidité, faites-le quand toute la famille a pris sa douche. Si vous n’avez pas d’ouverture, faites courant d’air.

Après votre douche ou votre bain, ne fermez pas la porte de cette pièce. Si vous avez une fenêtre, vous allez la laisser entrebâillée quelque temps. Pour créer une aération permanente, faites des trous dans la porte et mettez une grille de la même couleur.

Vérifiez votre grille d’aération

Dans toutes les pièces d’eau, vous devez avoir une grille d’aération, celle-ci doit être parfaitement propre pour laisser passer l’air. Avec le temps, elle s’encrasse et les dépôts de poussière et de gras l’obstruent. Il faut la démonter. Ensuite, passez-la sous l’eau savonneuse et brossez-la correctement. Une fois qu’elle est parfaitement propre et sèche, remettez-la en place. Nettoyez avant également l’entrée du trou avec un chiffon ou avec l’embout de l’aspirateur pour retirer toutes les saletés.

Choisissez avec soin votre ventilation

En installant une ventilation, vous évitez les problèmes d’humidité stagnante grâce à une parfaite circulation de l’air.

La ventilation mécanique contrôlée ou VMC est certainement la plus performante. Elle capture l’air de la maison et la rejette vers l’extérieur grâce à son simple ou double flux.

La VMC hydroréglable est certainement le modèle le plus astucieux puisqu’il est capable de réguler son débit en fonction du degré d’humidité dans la pièce.

La VMR ou ventilation mécanique répartie est plus simple à installer soi-même.

La VMP ou ventilation mécanique ponctuelle se déclenche dès que vous éclairez la pièce.

La VMI ou ventilation mécanique par insufflation : elle permet d’injecter un air extérieur sain avant d’expulser l’air humide et vicié vers l’extérieur.

Ventilation Salle De Bain
© istock

Protégez vos murs de l’humidité

Pour que vos murs soient et restent parfaitement sains et propres, choisissez un revêtement hydrofuge. C’est le cas de la peinture acrylique de bonne qualité qui contient un film des fongicides et un film protecteur anti-moisissure. Il faut également que les joints des carrelages soient parfaitement étanches. Vous évitez ainsi les infiltrations d’eau au niveau de la baignoire, la douche et le lavabo.

À lire également : Comment utiliser une peinture anti-humidité ?

Les barrières étanches aux murs

Les murs sont abimés par l’humidité très facilement et très rapidement. Il existe deux possibilités pour éviter cette situation : la première consiste à injecter une résine. Elle crée une pellicule protectrice aux pieds des cloisons ou murs. La deuxième solution, c’est l’injection de silicone. Elle est écologique et facile à mettre en œuvre. Elle a la particularité de venir à bout même de l’humidité déjà présente.

Renforcez l’isolation de la pièce

Il ne faut pas avoir besoin de surchauffer l’espace bain, il faut juste que la température soit située autour de 19 ou 20 °C pour être agréable. L’air chaud est un véritable remède contre l’humidité, il évite qu’elle stagne. Il faut réduire les déperditions de chaleur et pour cela le remède, c’est une isolation de qualité et du double vitrage. Pensez aux panneaux en polystyrène extrudé, ils ne redoutent pas l’eau et sont très performants.

Supprimez toutes les sources d’humidité

Savez-vous qu’un robinet qui goutte est une source d’humidité importante dans la pièce. Et c'est encore plus vrai parce qu’elle y est soumise en permanence. Vérifiez les joints de la douche, de la baignoire et des lavabos. Une fois abimés, ils créent des microfuites qui entretiennent l’humidité dans l’air. Il faut également changer souvent de serviettes de toilette, pour l’hygiène bien sûr, mais également parce qu’au bout d’un moment, elles ne sèchent plus complètement.

Robinet Qui Goutte
© istock

Équipez-vous d’un absorbeur chimique

L’absorbeur chimique est une solution efficace. Il fonctionne grâce des cristaux hydrophiles qui possèdent un pouvoir étonnant : ils capturent l’humidité présente dans la pièce et la liquéfient ensuite. Il faudra simplement vider régulièrement le bac pour que l’eau ne stagne pas. C’est une méthode qui peut aider à conserver une atmosphère saine dans votre salle de bain.

Évitez les sources d’humidité

L’étendoir à linge dans la salle de bain, ce n’est pas forcément une bonne idée, il ajoute en effet une source d’humidité dans une pièce qui l’est déjà du fait du mouvement et des activités de la famille dans cet espace. Plus la famille est nombreuse, plus le problème est récurrent. Si vous n’avez pas d’autres endroits pour sécher votre linge, laissez la porte ouverte en permanence et ouvrez la fenêtre si par chance vous en avez une le plus souvent possible. Sinon, le mieux est de mettre votre séchoir à linge dans la chambre. L’humidité favorise une bonne respiration durant votre sommeil.

Optez également pour un sèche-serviette électrique qui évite que vos serviettes mouillées le restent trop longtemps.

Asséchez l’air au maximum

En été, c’est très facile, mais dès l’arrivée de l’automne, tout se complique. Le plus simple est alors d’avoir recours à un chauffage d’appoint ou à un porte-serviette chauffant qui permet de pallier le manque de chaleur quand vous n’avez pas encore remis le chauffage en route. Il faut faire attention au choix du chauffage d’appoint, il faut qu’il soit compatible avec cette pièce humide. Vous l’allumez avant de vous laver et vous l‘éteignez un quart d’heure après avoir terminé. Il aura le temps d’assécher l’air.

Faites appel à un professionnel

Si malgré toutes ces astuces, vous ne parvenez pas à résoudre votre problème, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel ! Celui-ci pourra chercher sa source et vous donnez toutes les indications pour y remédier efficacement. Grâce à ce diagnostic précis et à un bilan complet, vous saurez quelles sont les démarches à entreprendre pour obtenir une salle de bain saine.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.