Comment assainir un mur humide ?

Assainir Mur Humide
L’humidité est un problème qui est souvent rencontré dans les constructions anciennes. Cela dégrade les murs peu à peu et il faut trouver des solutions pour y remédier et éviter une détérioration importante. Dans ce cas, il faut absolument régler le problème avant d’abîmer le mur que ce soit en façade ou de l’intérieur. Il faut également connaitre les raisons de ces infiltrations d’humidité qui peuvent être diverses : fuite de gouttière, ruissèlement…

Quels sont les symptômes et les causes de l’humidité ?

L’humidité sur une façade

S’il existe le plus souvent une solution pour arrêter l’humidité, il faut tout d’abord que la cause soit correctement identifiée, cela évitera sa propagation. Le traitement diffère en fonction de cette dernière. Si l’humidité est à l’intérieur, il est nécessaire d’enlever le revêtement, surtout s’il est dégradé : si le salpêtre ou des efflorescences sont visibles, s’il présente des cloques ou s’il est écaillé… Il faut ensuite lessiver et brosser la surface pour pouvoir prendre en compte le problème dans sa globalité.

Vous pouvez constater la présence d’humidité de diverses manières :

  • Des taches noires localisées souvent dans la partie basse du mur (remontées capillaires) ou dans les angles.
  • Des plaques de moisissures grises : celles-ci se trouvent souvent derrière les meubles dans les zones de condensation.
  • Des efflorescences blanchâtres : elles sont souvent présentes à la base des murs et ce sont des marques de salpêtre, dans ce cas c’est souvent que la maçonnerie est saturée.

Pour déterminer l’origine de l’eau, voici une petite astuce :

Placez sur le mur une feuille d’aluminium de 50 à 60 cm fixée sur tout son périmètre. Vous la retirez après 4 à 5 jours et vous l’examinerez sur les deux faces. Voici les repères :

  • C’est de la condensation quand l’humidité reste sur la face dirigée vers la pièce
  • D’infiltrations dans la maçonnerie si seule la face contre le mur est humide
  • D’un mélange des deux si les deux faces sont humidifiées
Mur Humide
© Leroy Merlin

Infiltrations et remontées d’eau

L’infiltration d’eau dans les murs est sans doute le phénomène le plus dangereux.  Il est très difficile d’en trouver la source.

Les infiltrations remontantes

Dans ce cadre, il faut créer une barrière hydrofuge en injectant dans la maçonnerie une résine organométallique dans des trous qui sont réalisés en biais, tous les 15 cm et à partir d’une dizaine de centimètres de la base du mur.

Les infiltrations descendantes

Elles surviennent généralement à la suite de problèmes de fissures dans les murs, dans les encadrements des ouvertures ou dans la toiture. Le traitement se fait en deux étapes :

  • Il faut localiser la fissure et la combler
  • Après avoir laissé sécher le mur durant un mois, appliquez un produit hydrophobe sur la surface.

Les infiltrations traversantes

Elles proviennent généralement de l’eau de pluie qui est absorbée par une façade poreuse ou fissurée. Il faut alors laisser le mur sécher correctement puis protéger le parement qui va être revêtu une fois parfaitement sec.

À lire aussi : Travaux : refaire l’étanchéité des fondations d’une maison

Traitement des murs contre les infiltrations

Déchausser les fondations

Il faut déchausser les fondations à la base des murs extérieurs sans creuser plus loin que les fondations des murs

Appliquez ensuite un produit pour garantir l’étanchéité sur la base des murs de la fondation, jusqu’au niveau du sol ( généralement un produit bitumineux d’étanchéité). Une fois que c’est bien sec, remettez la terre.

Traitement par injection

Vous pouvez créer une barrière pour éviter les remontées capillaires en injectant un produit dans les chevilles creuses forcées dans les trous percés à la base du mur avec un pistolet à air comprimé.

Injections Mur Humide
© istock

Traitement contre la condensation

La ventilation naturelle

L’aération de qualité est le meilleur remède contre la condensation. Elle évite la prolifération de germes, de champignons allergènes ou pathogènes.

L’aération naturelle la plus efficace est celle qui permet à l’air entrant de passer par les grilles dans la partie haute des fenêtres, puis qui passe ensuite sous les portes pour être évacué par un extracteur ou un aérateur.

La ventilation mécanique

Installation d’une VMC (ventilation mécanique contrôlée), d’une VMI (ventilation par insufflation), dans le cas où l’installation de la VMC est impossible ou encore de ventilations réparties si les deux autres solutions citées sont impossibles.

La pose d’un isolant de faible épaisseur

En luttant contre l’entrée en contact de la vapeur d’eau et d’un mur froid, vous évitez la condensation, il existe deux solutions :

  • La pose d’une isolation thermique extérieure ou intérieure ;
  • La pose d’un isolant mince sur les murs intérieurs.

Une fois que vous avez résolu votre problème d’humidité, vous pouvez simplement traiter votre mur en attendant qu’il soit parfaitement sec. Vous allez ensuite le repeindre en prenant la précaution de mettre une sous-couche spéciale et en l’ayant parfaitement nettoyé auparavant.

À lire aussi :

  • PEINTURE CARRELAGE cuisine & salle de bain - RESINE CARRELAGE
  • Boite 15 lames PVC auto adhésives - 914x152mm - 2 m² - STARFLOOR Auto-Adhesive -Washed Pine - Grey - TARKETT
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.