La moisissure peut apparaitre dans les pièces d’eau, mais également dans d’autres espaces de la maison. Il faut savoir y faire face le plus rapidement possible, en connaitre les causes et éviter qu’elles ne réapparaissent très vite. Nous allons vous expliquer comment reconnaitre la moisissure, identifier les causes, les conséquences, savoir comment vous en débarrasser et les traitements à mettre en place pour la prévenir par la suite.

À quoi ressemble de la moisissure sur un mur ?

Les moisissures se présentent sous la forme d’un amas de spores ou champignons microscopiques. On les retrouve alors sous la forme d’efflorescences, d’auréoles ou de mousse blanches, vertes, noirs ou bleues. Le signe qui ne trompe pas est l’odeur de moisi. Elles peuvent se loger sur les murs bien sûr, mais aussi sur les joints de carrelage, les tissus, les fenêtres et elles peuvent même abimer les revêtements de sol ou muraux. Elles se développent plus facilement dans les pièces exposées à la vapeur d’eau.

Il faut également savoir qu’elles attirent blattes et cafards. Elles diffèrent du salpêtre.

Moisissures fenêtre

Les moisissures se trouvent souvent dans les endroits les plus mal ventilés et les pièces humides. Mais elles peuvent cependant envahir la maison. Sachez tout d’abord repérer la présence d’humidité en excès et les micro-organismes pour éviter leur prolifération :

  • les taches de différentes teintes à des endroits variés comme au mur, au plafond, dans les tapis, les revêtements de sol, etc ;
  • l’odeur de terre ou de moisi ;
  • les gondolements, les écaillements sur les murs ou le plafond ou autres signes qui montrent que l’eau s’est infiltrée, peut-être d’ailleurs, derrière les revêtements.

Il peut également être pertinent d’analyser les surfaces et l’air pour confirmer leur présence quand vous ne voyez pas les signaux alarmants, mais que vous soupçonnez qu’elles soient là. Un hygromètre permet de vous assurer que l’air est sain. Et n’hésitez pas à demander à un professionnel un diagnostic d’humidité au moindre doute.

Les causes des moisissures sur les murs

Les moisissures sont généralement plus présentes dans les pièces au nord et exposées à une humidité excessive, généralement supérieure à 55%. Celle-ci peut être d’origine accidentelle : inondation ou dégât des eaux, mais elles sont causées aussi par les remontées capillaires, une infiltration d’eau dans le sol ou les murs ou une ventilation insuffisante. L’absence de lumière solaire favorise également leur formation.

Les causes d’humidité sont nombreuses et variées :

  • La toiture : si elle est dégradée ou défectueuse au niveau de l’étanchéité, l’humidité rentre et provoque des infiltrations dans les murs ou les plafonds.
  • La gouttière : si la gouttière est mal posée ou qu’elle est manquante par moment, le rejaillissement de l’eau sur la maison peut entrainer des problèmes d’humidité.
  • Les remontées capillaires: c’est en fait l’eau qui vient du sol et remonte dans les murs. L’eau poursuit son chemin alors par capillarités dans les murs, les fragilisant.  Si des moisissures ou du salpêtre apparaissent, cela peut venir du sous-sol.
  • Défaut d’étanchéité au niveau des façades: l’enduit est censé réaliser l’étanchéité de la façade, s’il a mal été fait, il devient poreux et l’eau pénètre dans les murs. Comme elle est présente sur l’intérieur des murs de façade, elle est facile à repérer. Examiner les ponts thermiques permet d’éviter ces situations.
  • Mauvais drainage du sol: si le drainage du sous-sol a mal été conçu sous les fondations de la maison, l’eau qui circule dans le vide sanitaire peut atteindre la dalle de fondation ou les murs porteurs créant des remontées capillaires et fragilisant la maison.
  • La ventilation: si la ventilation est mauvaise, l’humidité apparait. L’aération tous les jours est bien entendu nécessaire, mais il faut également installer une VMC qui permet un renouvellement de l’air.
  • Rupture d’un réseau interne: la rupture d’une canalisation, d’un plancher chauffant ou d’un tuyau peut conduire à une diffusion d’humidité et des moisissures.

La moisissure noire est la plus commune de toutes les moisissures dans les habitations. Elle est dangereuse pour la santé et il faut absolument en repérer la cause afin de la supprimer.

Les conséquences

Les conséquences des moisissures dans une habitation se traduisent surtout au niveau de la santé des habitants du logement en question. Bien entendu, les enfants en bas âges, les personnes fragiles et les personnes souffrant de maladies respiratoires sont les plus concernées. Elles présentent surtout des risques allergiques, cependant il faut savoir que les moisissures ont des effets différents selon les souches. Elles produisent :

  • Des allergènes qui sont la cause de pathologies respiratoires, de rhinite allergique, de mycoses et d’asthme.
  • Des composés organiques volatils, appelés COV, ce sont d’ailleurs eux qui sont à l’origine de l’odeur caractéristique. Ce sont eux qui déclenchent ou aggravent les pathologies respiratoires comme l’asthme.
  • Des mycotoxines qui sont particulièrement toxiques pour le système immunitaire, le système nerveux et le foie. Elles présentent aussi des propriétés dites CRM, c’est-à-dire cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques.
  • Elles peuvent également être responsables de maladies respiratoires graves comme l’aspergillose. Cette maladie apparait par suite d’une exposition prolongée aux souches Aspergillus. Dans cette pathologie, les moisissures se développent dans les poumons.
  • On retrouve également des risques de pneumopathie aigüe qui peuvent entrainer une insuffisance respiratoire chronique.

Comment enlever et nettoyer la moisissure ?

Moisissures fenêtre

Avant d’attaquer l’opération nettoyage, il est conseillé de s’équiper avec :

  • Une blouse à manches longues protégeant vos vêtements
  • Une casquette ou un foulard pour vos cheveux
  • Un masque ou un foulard sur la bouche et le nez
  • Des gants de ménage

Il existe ensuite différents procéder pour le nettoyage de vos murs en profondeur.

L’alcool isopropylique : c’est un puissant désinfectant et un solvant. Imprégnez d’alcool du papier absorbant roulé en boule et tamponnez les zones où la moisissure est présente. Il faut ensuite rincer et sécher rapidement. Attention : l’alcool doit être concentré à 40% au moins.

L’ammoniaque est le produit parmi les plus efficaces. Ouvrez grand les fenêtres, mettez votre masque et vos gants, versez de l’ammoniaque diluée à moitié sur un chiffon et frottez, rincez et séchez le plus vite possible.

Le borax désinfecte et enlève les moisissures. Protégez vos mains et imbibez une éponge trempée dans l’eau chaude et de borax et essorée légèrement. Rincez et séchez correctement. La dose est de deux tasses d’eau chaude pour une demi-tasse de borax.

Les cristaux de soude sont efficaces, vous lessivez le mur complet en insistant sur les taches avec une éponge trempée dans une solution d’un litre d’eau et d’une tasse à café de cristaux de soude. Rincez et veillez à bien sécher.

L’eau javellisée est moins naturelle et écologique, mais redoutable d’efficacité. Il faut frotter le mur avec une éponge préalablement mouillée dans un litre d’eau additionné d’un berlingot d’eau de javel. Vous pouvez traiter directement avec un vaporisateur, rincer et ensuite sécher.

L’eau oxygénée est sans danger et efficace, mélangez 2/3 d’eau avec 1/3 d’eau oxygénée et vaporisez sur le revêtement, frottez ensuite avec un linge, rincez avec un chiffon humide puis séchez.

Les fongicides sont très efficaces contre les moisissures. Vous en trouvez dans toutes les drogueries ou grandes surfaces de bricolage. Respectez la procédure figurant sur le mode d’emploi pour une bonne efficacité.

Le vinaigre pur est un remède de grand-mère très efficace et écologique. Ouvrez la fenêtre, vaporisez du vinaigre pur puis frottez avec du papier essuie-tout en boule. Rincez et séchez. Vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé dans le vinaigre. Ce dernier nettoie les taches tandis que l’huile essentielle détruit complètement les champignons. Ne le faites pas si vous êtes enceinte, si vous allaitez et si un enfant est présent.

Sur le papier peint :

Le bicarbonate de soude et parfait pour les moisissures sur le papier peint. Frottez avec un chiffon sec pour ôter les taches. Si certaines persistent et si le papier est lavable, mélangez ¼ de tasse de bicarbonate avec une tasse d’eau chaude. Frottez, rincez et séchez.

bicarbonate de soude

Il est également possible de nettoyer avec un chiffon sec et propre en frottant le papier peint avec du talc.

Pour les joints : Mélangez deux cuillères à soupe de bicarbonate dans un verre de vinaigre blanc, avec une vieille brosse à dents trempée dans la solution, frottez-les. Laissez agir durant 10 minutes, puis rincez.

Sur les murs en bois ou boiseries : le vinaigre ou la térébenthine est efficace, il suffit de les utiliser purs. Pour un mur en bois brut, imprégnez votre chiffon de térébenthine et frottez. S’il est peint, prenez du vinaigre et de l’eau et frottez avec un chiffon mouillé dans ce mélange. Le vinaigre peut être remplacé par de l’ammoniaque.

Quels traitements mettre en place pour s’en débarrasser définitivement ?

Tout d’abord, faites attention et vérifiez certains points clés de l’extérieur de votre maison comme la toiture, le comble, le revêtement, les gouttières, le drainage, le scellement des joints…

Faites de même à l’intérieur en l’entretenant régulièrement et en inspectant chaque pièce une fois par an au moins. Vous trouverez ainsi les traces d’infiltration d’eau et les moisissures qui peuvent se cacher derrière les meubles, dans les espaces de rangement, au sous-sol…

Si vous en avez et que vous les avez nettoyées, il faut traiter pour qu’elles ne reviennent plus.

Pour éviter que les moisissures refassent leur apparition, il faut supprimer le problème d’humidité en étant la cause. Il existe des solutions simples comme celle qui consiste à s’assurer que la ventilation soit suffisante. Installer un système de ventilation mécanique est la solution anti moisissure.  Vous êtes sûr ainsi de faire disparaitre l’humidité de la maison. Les problèmes de condensation sont résolus par le déshumidificateur, qui permet d’assainir l’air et ne conserver que l’humidité relative nécessaire.

Dans les pièces d’eau à titre préventif, placez un absorbeur d’humidité qui offre la possibilité d’assécher et qui est un bon traitement de l’humidité. Une fois que vous avez soigneusement nettoyé le mur concerné par les moisissures, optez pour une peinture anti humidité. Vous pouvez avant de l’appliquer mettre un produit anti moisissure, ainsi elle ne devrait plus revenir.

Enfin, vous devrez réparer votre toiture, votre gouttière, l’enduit de la façade, les causes des remontées par le sous-sol… pour éviter d’autres soucis.

Moisissure mur : les causes et comment s’en débarrasser ?
4.8 (96.67%) 24 votes