Comment utiliser une peinture anti-humidité ?

Peinture Anti Humidité Istock
Si une pièce ou votre maison présente une humidité excessive qui pose un problème, la peinture anti-humidité peut être utilisée pour la combattre et protéger les murs. Que ce soit à titre préventif ou curatif, il faut généralement l’accompagner d’autres mesures pour un résultat durable. Tour d’horizon sur la manière d’utiliser ce type de peinture !

La peinture anti-humidité : qu’est-ce que c’est ?

La peinture anti-humidité est spécialement conçue pour être posée sur différents supports humides et en particulier sur les murs. Elle évite la formation de moisissures, de salpêtre et de champignons. Elle est fabriquée avec une résine acrylique qui protège votre habitation de la vapeur d’eau, de la condensation et d’autres attaques de l’humidité.

Il faut cependant savoir que sur les agressions plus importantes comme les infiltrations, les fuites ou les remontées capillaires, elle ne pourra pas faire grand-chose à titre curatif au moins. Il faudra dans ce cas envisager des traitements plus profonds et résoudre les problèmes. Elle ne répond qu’aux problèmes d’humidité superficiels et peu graves.

C’est une peinture qui peut être utilisée aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Fonctionne-t-elle dans le cadre de problème déjà existant ?

Il faut examiner soigneusement votre mur pour établir un diagnostic. Dans certains cas, il est nécessaire d’envisager un traitement plus lourd.

Dans le cadre d’un mur humide

Si votre mur contient de l’humidité, il peut y avoir plusieurs raisons à ce problème. Les remontées capillaires en sont souvent à l’origine. Elles peuvent réellement être nuisibles pour votre mur.

Dans ce cas et de manière générale, il faut commencer par identifier la cause de cette humidité avant de poser la peinture. Le traitement offre alors une solution définitive. Dans le cadre de simples infiltrations d’eau, la peinture anti-humidité peut suffire.

Dans le cadre des moisissures

Pour le traitement des traces de moisissure, la peinture anti-humidité est souvent suffisante. Cela n’exclut pas cependant d’en chercher la cause et d’y remédier, sinon, cette solution ne serait pas durable. Il faut absolument trouver le remède à cet excédent d’humidité.

En traitant le problème en profondeur, vous évitez d’avoir à recommencer tout à moyen ou long terme. Commencez déjà par aérer correctement la pièce et par la ventiler avec soin. C‘est un problème récurrent dans les pièces d’eau : salle de bain ou cuisine, qui ne possèdent pas de ventilation performante.

Peindre Sur Mur Humide
© istock

Peinture anti-humidité pour l’intérieur et l’extérieur

Les problèmes d’humidité peuvent être présents aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Il existe des peintures anti-humidité pour ces deux cas de figure.

Les murs extérieurs : la peinture imperméabilisante

Appliquer une peinture anti-humidité sur les murs extérieurs est très utile pour lutter contre les infiltrations d’eau. De plus, elle permet de protéger la façade.

Avant de peindre votre façade, il faut cependant la nettoyer correctement. C’est la seule condition pour que celle-ci adhère.

La protection des murs intérieurs

En appliquant la peinture anti-humidité à l’intérieur, vous protégez vos parois en empêchant l’humidité de pénétrer. Cette peinture vous permet également de dissimuler les taches d’humidité sur les murs en question.

C’est une option intéressante dans les pièces subissant de fortes condensations d’eau comme la salle de bain et la cuisine. Cela évite à l’eau de couler sur les murs.

Comment appliquer la peinture anti-humidité ?

Ce type de peinture se pose comme toutes les autres peintures. Elle est adaptée à tous les supports : brique, ciment, béton… Vous l’appliquez aussi bien à la brosse qu’au rouleau ou au pinceau. Il faut juste être certain que la surface soit bien stable et propre, il faut donc envisager de la nettoyer avant de décider d’appliquer la peinture.

Si votre mur reste un peu humide, ne vous inquiétez pas, cela n’est pas gênant. Le temps de séchage après la première couche risque d’être un peu plus long, comptez au moins deux heures. En revanche, si le mur est vraiment très humide, vous devrez le laisser sécher durant une semaine au moins avant de mettre votre peinture.

Une fois que les deux couches de peinture sont posées, vous pouvez parfaitement la recouvrir de papier peint, d’une peinture décorative ou d’un carrelage suivant vos envies et vos besoins. Si vous préférez vous contenter de cette peinture, il faut alors choisir la teinte désirée.

Côté quantité de peinture, celle-ci varie suivant la nature du support et sa porosité ainsi que la qualité du produit en lui-même.

La peinture anti-humidité : quel est son coût ?

Cette peinture comme beaucoup d’autres peintures spécifiques a un coût relativement élevé. Il faut compter en moyenne 250 euros pour un pot de dix litres de peinture de qualité supérieure.

Certaines peintures sont moins onéreuses, mais elles sont également moins efficaces. C’est généralement le cas des peintures deux en un. Elles sont effectivement proposées à des prix moindres, mais elles ne conviennent pas forcément aux problèmes d’humidité importants.

Comme ce type de travaux a un coût, il est d’autant plus primordial de s’attaquer à l’origine de l’humidité pour résoudre le problème à long terme et ne pas être obligé de refaire la peinture régulièrement.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.