Blog décoration et maison Ctendance

Bricolage

Humidité dans votre cave : nos astuces pour vous en débarrasser facilement !

Avoir une cave, c’est bien ! Mais, une cave sans humidité ? C’est mieux. Voici tous nos conseils pour vous offrir une cave sans humidité rapidement et simplement.

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Humidité dans votre cave nos astuces pour vous en débarrasser facilement !

C’est bien commode une cave, on peut y entreposer ce que l’on veut qu’il s’agisse d’encombrants ou même d’aliments, de meubles ou d’outillage. Cependant, les caves ont souvent un problème notoire, car faisant partie des pièces les plus sombres et les plus fraîches d’une maison ou d’un bâtiment : elles stockent l’humidité. Mais n’ayez crainte, puisque voici en quelques lignes des solutions faciles à mettre en place pour réduire, voir, éliminer l’humidité de vos caves.

Une solution simple, la ventilation

On a tendance à l’oublier, mais qu’il s’agisse d’assainir un espace ou d’éliminer un excès de chaleur ou d’humidité, rien ne vaut la ventilation. Le fonctionnement est, on ne peut plus simple puisqu’il s’agit de renouveler l’air d’un espace par aération (en ouvrant une porte ou une fenêtre si votre cave en est équipée) ou par ventilation.

La ventilation a comme intérêt qu’elle ne dépend pas de la météo ou des caprices du temps (imaginez donc vouloir aérer sans un brin de vent). La ventilation est mécanique, souvent électrique et permet de renouveler l’air d’une pièce à n’importe quel moment. On pourrait penser au ventilateur, mais ce dernier n’est pas assez puissant pour brasser l’air de toute une pièce. Ainsi, la solution la plus simple est d’investir dans un système VMC (pour Ventilation Mécanique Contrôlée) qui permet d’aspirer l’air humide pour le remplacer par un air sain et sec.

À lire Du yaourt au jardin ? Un allié insoupçonné pour booster vos récoltes

La pose d’une VMC doubles-flux selon le modèle a un coût oscillant de 1 500 € à 8 000 €. Bien que le prix paraisse conséquent de prime abord, rappelons que la VMC assure une économie d’énergie qui n’est pas négligeable puisqu’une maison humide consomme plus en chauffage et peut se dégrader au fil du temps.

Contre l’humidité, les absorbeurs

Une autre solution nettement plus abordable est de s’approprier un absorbeur d’humidité. On en trouve de très abordable de 25 € à 35 € sur le marché, et les recharges pour ces appareils coûtent de 2,50 € à 5 € selon la taille du sachet.

Outre l’aspect économique de ces absorbeurs, il est à noter qu’il ne prend que peu de place et peuvent être arrêtés à tout moment si la météo et les températures se montrent plus favorables. Utiliser un absorbeur d’humidité est donc une bonne solution.

Cependant, il est important de préciser que si le taux d’humidité dans votre cave est trop élevé, un simple absorbeur ne suffira sans doute pas à éliminer le risque de moisissure et de perte d’énergie dû à l’humidité dans la pièce. Il est donc essentiel de savoir identifier le taux d’humidité d’une pièce avant d’agir. 

À lire Portail battant ou coulissant : quel type convient le mieux pour sécuriser votre maison ?

Cette mesure peut se faire grâce à un hygromètre (appareil de mesure du taux d’humidité) mais si vous voyez des marques, des tâches et des couleurs sur les murs, c’est que le taux d’humidité est déjà trop élevé.

Enduits, plaques et peintures, des recours intéressants !

Ce n’est pas une solution souvent envisagée et pourtant il doit s’agir de l’une des plus efficaces contre l’humidité d’une pièce : la pose de matériaux anti-humidité sur les murs. Qu’il s’agisse de peintures anti-humidité qui peuvent être appliquées directement sur une surface tant que cette dernière est nettoyée au préalable. Ou bien d’enduits spécialement conçus allant de 15 € à 400 € et permettant d’étanchéifier les murs.

Ces solutions sont pratiques puisque ne nécessitant que l’application des matériaux pour rendre votre cave saine et empêcher les problèmes d’humidité de façon durable. Et si vous ne savez pas comment utiliser de la peinture anti-humidité, figurez-vous que c’est très facile, et qu’il suffit d’un pinceau et d’un peu d’huile de coude !

Un dernier recours possible afin de pallier les problèmes d’humidité est d’investir dans des plaques d’isolants contre les murs humides. Ces dernières sont généralement composées de liège et varient en épaisseur dans le but de faciliter leur application.

Ne négligez pas les traces d’humidité

Attention cependant à ne pas négliger la présence d’humidité dans la pièce ! S’il est important de traiter votre cave humide pour pallier les effets nocifs que provoque le surplus d’eau dans l’air, il faut avant tout penser à vérifier la source de cette humidité. 

À lire Ce gel DIY efficace et économique pour nettoyer la grille de votre barbecue

Cette dernière peut se traduire sous plusieurs formes :

  • la pièce est peut-être mal ventilée
  • la cave a peut-être quelques infiltrations
  • les murs ne sont peut-être pas étanches
  • il y a peut-être un défaut au niveau de la plomberie et du drainage de l’eau.

Pensez à vérifier que votre cave soit saine avant de l’isoler ou d’y installer des appareils électriques. L’humidité qui y règne révèle peut-être un autre problème dans la maison.

Une maison saine est une maison heureuse.

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis