Humidité dans la maison : comment y remédier ?

Remede Humidite Maison
Une humidité excessive dans une maison cause des problèmes : les bois pourrissent, les peintures s’écaillent, la rouille et les moisissures s’installent.

L’importance de la ventilation

Une maison doit être ventilée : ouvrez les fenêtres quand il fait sec ou quand de la buée se dépose sur les vitres. Installez un ventilateur d'évacuation dans la salle de bains, ou entrouvrez la fenêtre après avoir pris une douche ou un bain. Dans la cuisine, installez une hotte d'aspiration avec évacuation extérieure au-dessus de la cuisinière ou des plaques de cuisson. Evitez toujours de faire bouillir de l'eau sans placer de couvercle sur le récipient.

Si vous installez un sèche-linge ou un climatiseur mobile, veillez à ce que leur gaine d'évacuation d'air humide soit bien branchée vers l'extérieur de la maison : un sèche-linge évacue (en moyenne) de 0,7 à 1 litre d'eau par kilo de linge placé sec dans le lave-linge en début de cycle.

Greniers et vides sanitaires

En hiver, l'eau contenue dans l'air se condense et gèle sur le côté intérieur des toitures. Si la sous-toiture est mal ventilée, l'eau de dégel au printemps imbibe les bois de charpente et peut provoquer leur pourriture. Pour éviter cet inconvénient, la sous-toiture doit être parfaitement ventilée entre l'isolant et le matériau de couverture : l'air pénètre par le bas au niveau de la gouttière ou par des chatières (petites ouvertures faites dans les tuiles ou placées dans les couvertures en ardoise ou en zinc) placées en partie basse, puis ressort en partie haute par une autre rangée de chatières.

Si un film de protection en polyéthylène est placé sous les tuiles, il peut créer des problèmes s'il est complètement étanche : l'humidité de la maison ne peut s'échapper, elle se condense et gèle en hiver sur la face intérieure. Lors du dégel de printemps, l'eau s'écoule le long du plastique et s'infiltre par le haut des murs. Seul remède : découpez des ouvertures dans les parties basses et hautes du film de plastique. La pose d'un voile de protection microporeux (imperméable à l'eau mais laissant passer la vapeur d'eau) lors de la construction ou à l'occasion d'une réfection évite cet inconvénient.

Les vides sanitaires doivent toujours être bien ventilés pour éviter l'accumulation d'humidité remontant du sol. N'y entreposez jamais rien et ne bouchez jamais les ouvertures de ventilation.

Murs extérieurs

Humidite Murs Exterieurs
© istock

Si vos murs sont humides, cherchez-en d'abord la cause avant d'appliquer un remède. L'eau peut remonter par capillarité, traverser le mur, ou s'y déposer par condensation. La fuite d'un tuyau encastré peut aussi être la cause du problème.

Capillarité (remontées par le sol)

Vérifiez l'état des gouttières, voyez s'il n'y a pas d'eau stagnante à proximité immédiate de la maison. La pose de drains muraux est peu efficace. Créez plutôt une barrière par injection de résines synthétiques à la base des murs (à faire en période sèche) et drainez les pourtours de la maison.

Infiltrations au travers des murs

Détectez les fissures éventuelles et colmatez-les soigneusement. Dans les cas d'infiltrations, il se forme des dépôts de salpêtre. Hormis le rebouchage des fissures, appliquez un produit hydrofuge transparent sur la face extérieure des murs (Rubson, Polyfilla, Sika, etc.).

Condensation

Maison Humide
© istock

Elle est causée par une mauvaise isolation thermique des murs. L'eau contenue dans l'air se condense au contact des parois froides, causant l'apparition de moisissures mais sans former de salpêtre. Pour y remédier, isolez les murs soit par l'extérieur, soit par un doublage isolant intérieur (double cloison ou pose de panneaux de polystyrène extrudé).

Fuites

C'est le cas le plus pernicieux car difficile à localiser (l'eau n'apparaît pas forcément à l'endroit de la fuite). Pour détecter l'endroit de la fuite, fermez toutes les arrivées d'eau pendant au moins 24 heures. Relevez le compteur avant et après ce temps d'observation ; relevez aussi les indications données par le manomètre du chauffage central. Si l'un ou l'autre ont varié (compteur d'eau en hausse ou manomètre en baisse), il y a fuite quelque part sur l'un ou l'autre des réseaux. Il faut alors inspecter tous les passages de tuyaux dans les murs pour localiser la fuite et faire les réparations nécessaires.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.