Cave humide : que faire ?

Cave Humide
Votre cave est humide et vous êtes une victime de plus de l’humidité dans le sous-sol. Ce problème est récurrent et l’inconvénient c’est que cette humidité se ressent dans toute la maison. Le matériel que vous y mettez sera abimé et la cave en elle-même risque d’être endommagée également. Comme l’humidité monte, elle peut finir par atteindre les étages. C’est pour toutes ces raisons qu’il faut absolument faire le nécessaire pour y remédier. Voici les solutions à adopter !

Humidité dans la cave : les causes

Généralement il existe trois grandes causes qui peuvent être responsables de l’humidité dans la cave :

  • Un problème d’humidité dans les murs est la cause la plus fréquente ;
  • L’infiltration de l’eau apporte une ambiance humide ;
  • L’air humide contenu dans le sous-sol provoque une certaine condensation qui finit par humidifier votre cave.

La cave est un lieu confiné et sans fenêtre, de ce fait, l’air ne circule que peu ou mal. Les murs sont en contact direct avec le sol ou la terre et de ce fait, en hiver, ils atteignent parfois des températures très basses. L’humidité remonte et si vous ne traitez pas rapidement, elle envahira la maison.

Il faut assainir et traiter l’humidité de la cave. Dans le cas contraire, les moisissures et les champignons comme la mérule se développeront sans entrave. Elles se propagent dans les menuiseries et les murs de la maison jusqu’au rez-de-chaussée. Les revêtements et les objets qui sont entreposés dans la cave vont pourrir et être endommagés et de plus, le tout est accompagné d’odeurs peu agréables.

Comment vérifier le taux d’humidité ?

Pour éviter que l’humidité se propage et s’installe dans votre cave, il faut en mesurer le taux régulièrement.

Un taux normal doit être de :

  • 30 % environ en hiver ;
  • Ne jamais dépasser 55 % en été.

Il faut également vérifier la température. Pourquoi ? Simplement, parce que c’est autour de 25 °C que les moisissures dues à l’humidité apparaissent et cela surtout dans les pièces en sous-sol. Comme ce sont elles qui occasionnent les vrais problèmes, il est important de s’en prémunir. Il faut savoir que l’humidité impacte le prix de votre bien.

Vous avez deux solutions pour vérifier l’état de votre cave :

  • Soit, vous achetez un hygromètre qui vous permet de mesurer le pourcentage d’humidité dans cet endroit, vous en trouverez à partir de 10 euros ;
  • Soit, vous faites appel à un spécialiste qui établira un diagnostic complet.
Cave Humide
© istock

Quel traitement pour régler le problème d’une cave trop humide ?

L’aération naturelle

Les grilles d’aération et les ouvertures dans une cave permettent d’éviter ce problème. Ce n’est pas suffisant cependant dans la plupart des cas, il faut alors ajouter des trouées d’aération dans les murs ou sous la porte afin que l’air puisse circuler plus facilement.

La ventilation

Il existe de nombreux appareils dédiés à la ventilation et qui permettent de régler ce problème d’humidité. Le taux peut facilement atteindre 100 % dans une cave. Ces systèmes offrent la possibilité de réguler l’humidité en ventilant correctement la pièce.

On retrouve différents systèmes :

La ventilation mécanique insufflée (VMI) : si l’air ne peut pas être apporté de façon naturelle, la VMI est idéale. Son principe repose sur un apport d’air mécanique et une évacuation naturelle. Vous contrôlez alors l’apport d’air frais dans la pièce. L’air s’évacue ensuite par les grilles d’aération.

La VMC simple flux : l’évacuation est mécanique tandis que l’arrivée d’air est naturelle. Certains modèles sont capables de capter le taux d’humidité de l’air et de fonctionner alors seulement quand c’est nécessaire.

La VMC double flux : le principe repose dans ce cas uniquement sur un mode mécanique. L’air est apporté et évacué par des tuyaux sans que les différents flux se rencontrent. Ce système peut détecter le taux d’humidité, présent dans la cave pour se mettre en marche quand cela s’avère nécessaire. Il récupère la chaleur de l’air puisqu’il est accompagné par une pompe à chaleur. C’est un moyen efficace et économique.

Application d’un enduit d’étanchéité

Vous commencez par nettoyer toutes les parois concernées avec soin avant de commencer l’application de l’enduit d’étanchéité. Il faut alors procéder par étapes :

  • Retirez tout d’abord les finitions des murs complètement ;
  • Décapez vos murs que vous avez mis à nu ;
  • Procéder à un étoupage pour que le support soit sec ;
  • Vos murs sont prêts à recevoir l’enduit.

Cette technique demande du travail, mais elle est simple à mettre en œuvre. Le produit est ininflammable, inodore et efficace. Son coût représente une somme située entre 30 et 40 euros du mètre carré.

À lire également : Comment assainir un mur humide ?

L’injection de résine

Cette opération se déroule en deux étapes : tout commence par l’assèchement des murs et ensuite, l’injection de résine dans les murs.

Pour l’assèchement des murs, vous pouvez choisir entre plusieurs méthodes : le pompage, la centrale d’assèchement, le forage ou les diodes électriques.

L’assèchement des murs vous reviendra à une somme située entre 30 et 60 euros le mètre linéaire.

L’injection de résine est conseillée quand vous avez des remontées capillaires dans vos murs. Une résine liquide est alors insérée directement dans les murs. Elle se faufile dans les cavités et crée ainsi une barrière qui assure leur étanchéité.

Cette opération vous revient à un prix entre 25 et 50 euros le mètre linéaire.

Injecter Résine Mur Humide
© istock

Réalisation d’un drainage autour de la maison

Pour un drainage du sol et/ou des murs, il faut disposer une bâche à bulles sur les murs ou les sols de la cave humide. Cela permet au nouveau revêtement de cette pièce de rester au sec. L’humidité recueillie et absorbée par la bâche est envoyée ensuite dans les canalisations.

Il faut compter entre 25 et 100 euros par millilitre pour un drainage.

Le cuvelage de votre cave humide

Le cuvelage est un traitement classique, il se peint sur les murs et le sol de la cave. Une première couche d’accroche est posée en premier, puis ensuite elle est recouverte par une couche de mortier hydraulique étanche.

Le point principal auquel faire attention est la jointure entre les murs et le sol, il nécessite un grand soin et beaucoup d’attention. Vous le renforcez avec un talon. Il est en effet très important que le sol soit parfaitement étanche. À la suite de ce traitement, vous avez ainsi une cave intacte pendant une vingtaine d’années.

La pose d’une membrane étanche

Cette membrane étanche sera posée tout le long des murs extérieurs enterrés. Elle est proposée dans divers matériaux : en bitume et caoutchouc, sous la forme d’un enduit, ou en polyéthylène haute densité, présenté en rouleau. Elle permet d’empêcher les remontées capillaires.

Il faut tabler sur un budget compris entre 100 et 200 euros le mètre linéaire pour cette solution.

L’isolation de la cave humide

Pour isoler la pièce durablement, vous disposez de plusieurs solutions :

L’isolation par le plafond : elle est source d’économies d’énergie, cette barrière évitant les ponts thermiques. Vous n’aurez plus de sensation de froid sur les sols de la partie habitation. Les déperditions de chaleur sont moins importantes.

Si la cave n’est pas enterrée : l’isolation par les murs est suffisante. Il suffit de songer à hydrofuger les murs extérieurs.

Si la cave est enterrée, il est préférable de mettre un drain dans les murs dès la construction de la maison.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.