Travaux : refaire l’étanchéité des fondations d’une maison

Maison Travaux étanchéité
Avec le temps, ou en raison d’une mauvaise conception d’origine, l’étanchéité des soubassements enterrés finit par se dégrader. II s’en suit des infiltrations, et des désordres à I’ intérieur de la maison. Une rénovation, assez lourde, s’impose.

Le drainage

Pour éviter la stagnation d'eau en partie basse des murs, il est conseillé d'installer un système de drainage. Celui-ci se compose de tuyaux percés qui se placent au ras du mur. Ils servent à capter l'eau qui est ensuite dispersée dans le sous-sol par un système d'épandage ou acheminé clans un puisard.

Les infiltrations d’eau dans un sous-sol sont dues à une mauvaise étanchéité des murs enterrés ou d'une remontée par capillarité de l'eau du sol dans les murs. Les conséquences sont plus ou moins graves : elles peuvent se limiter à une dégradation du revêtement mural ou attaquer le mur en profondeur et l'affaiblir. Pour remédier à ce problème, il existe plusieurs solutions. Si le terrain est très humide, il est nécessaire de poser des plaques de drainage sur les murs enterrés avec un système de collecte en partie basse pour évacuer les excédents d'eau.

En revanche, un sol peu humide ne demande pas tant de travaux. Une étanchéité appliquée sur les murs suffit alors à protéger les sous-bassements. En complément, un système de drainage permet d éviter l'accumulation d'eau au pied des fondations.

Fondations Soubassement étanchéité
© istock

Mettre à nu

La première opération consiste à creuser tout autour de la maison au ras des murs pour les dénuder. L'utilisation d'une mini pelle mécanique facilite cette excavation. II est cependant nécessaire de sonder le sous-sol auparavant pour s'assurer de l'absence de canalisations ou de câbles. La largeur de la fosse est aléatoire : il faut juste penser à une dimension suffisante pour évoluer tranquillement lors de la préparation des murs et de l'application de l'étanchéité.

Quant à la profondeur, elle dépend de celle des fondations. L'excavation doit atteindre la base du mur pour en traiter la superficie complète. Une fois la terre déblayée elle est conservée à proximité, afin de simplifier l'opération de remblayage qui viendra conclure les travaux. Pour éliminer les parties en béton (dalles, allées...) l'utilisation d'un marteau piqueur est recommandée.

Préparer les murs

Les murs sont mis à nu dans un premier temps à l'aide d'un grattoir. Ils sont ensuite décapés avec une brosse métallique pour éliminer toute la terre encore collée sur le mur, ainsi que les résidus friables éventuels de l'ancienne étanchéité.

Un nettoyage final au jet d'eau (mieux encore au nettoyeur haute-pression) est nécessaire pour obtenir un mur parfaitement débarrassé des saletés et des poussières.

Cela permettra une meilleure accroche du nouveau revêtement d'étanchéité. Attention, le fond de la fouille va rapidement se transformer en bourbier ! Prévoyez des planches pour progresser au sec I

Les endroits abîmés sont repérés à la craie puis agrandis au burin. De même, toutes les fissures sont élargies au burin ou à la meuleuse. Les trous et grosses fissures sont enfin comblés au mortier de rebouchage. Pour les petites fissures, un mastic acrylique en cartouche suffit. Pour un lissage parfait des joints, on peut utiliser une lame à enduire ou un doigt mouillé d'eau savonneuse.

Travaux étanchéité Fondations
© istock

Appliquer le revêtement

Le produit utilisé est un revêtement bitumineux applicable à la taloche. Disponible dans les négoces en matériaux, sa consommation est de 1 à 2,5 kg/ m2. Il sèche en deux à cinq jours selon la température. Une première couche est étalée de bas en haut à la lame crantée. Lorsque toute la surface est enduite, il faut patienter d’une à quatre heures, le temps que la première couche durcisse. Une seconde passe, horizontale, est appliquée à la taloche métallique lisse. Elle uniformise la couche de protection qui, au total, ne doit pas dépasser 3 à 4 mm.

Il est important de recouvrir la totalité du mur pour ne pas laisser de parties non protégées susceptibles de provoquer des infiltrations. D'autre part, étant donné la nature du produit, il est fortement recommandé d'utiliser des gants de protection lors de l'application.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.