La piscine semi-enterrée : une alternative de choix

Piscine Semi Enterree

La piscine semi-enterrée est une piscine qui présente de nombreux atouts, esthétique, adaptable, économique et durable, elle regroupe les avantages de la piscine enterrée et ceux de la piscine hors-sol. Pour profiter de baignades agréables été après été, c’est certainement la meilleure des options. Vous pouvez choisir vos aménagements et vos options par rapport à vos besoins et envies. Petits et grands se jetteront avec plaisir dans l’eau dès les premiers rayons de soleil.

Qu'est-ce qu'une piscine semi-enterrée ?

Piscine Semi Enterrée Bois
© Desjoyaux

La piscine hors sol semi enterrée est entre la piscine enterrée et la piscine hors-sol. La différence essentielle entre ces deux types de piscines tient essentiellement aux travaux que vous devez effectuer. La piscine enterrée demande de gros travaux de terrassement, alors que la piscine semi-enterrée est très facile à poser comme à retirer. Elle nécessite cependant de creuser le sol, de le stabiliser ou de le terrasser, mais cela reste moins fastidieux que pour la piscine classique. Elle comprend : une partie en partie basse cachée dans le sol et une partie qui demeure visible.

C’est un bon compromis si vous possédez un terrain avec du relief ou un terrain en pente. Comme elle possède un rebord, elle est plus sécurisante, même si cela n’exclut pas les systèmes de sécurité rendus obligatoires par la loi.

Les caractéristiques de la piscine semi-enterrée

Piscine Semi Enterrée Béton
© Marinal

Les matériaux

Avant de parler des matériaux possibles, il faut tout d’abord distinguer les deux types de piscines semi-enterrées : la piscine semi-enterrée en kit et la piscine semi-enterrée personnalisée. La piscine semi-enterrée en kit est généralement une piscine hors sol qui peut être installée en enterrant au trois quarts le bassin. Dans cette catégorie, vous retrouvez :

  • La piscine semi enterrée composite : facile à entretenir, elle est très solide et les panneaux pouvant imiter tous les revêtements, vous les choisissez en fonction de vos gouts.
  • La piscine bois semi-enterrée : c’est la plus esthétique des piscines semi-enterrées, elle est très chaleureuse, elle s’intègre parfaitement à l’environnement, car elle est naturelle. Le bois est élégant et très chaleureux.
  • La piscine semi-enterrée en panneaux modulaires : la résine, le béton, l’alu, l’inox ou le PVC sont les principaux matériaux utilisés. Ils offrent l’opportunité d’obtenir une structure très solide. Ils sont ensuite recouverts par un liner.
  • La piscine semi-enterrée en acier : elle se monte en deux ou trois jours et elle offre de vraies qualités de résistance et de robustesse, c’est pour cela qu’elle est tellement appréciée.

Dans la catégorie des piscines personnalisables, vous découvrirez :

  • La piscine semi enterrée coque : elle arrive chez vous déjà prête, le seul travail consiste à la déposer correctement dans le trou préparé à l’avance et à réaliser les finitions.
  • La piscine semi enterrée béton : c’est le matériau le plus simple si vous souhaitez personnaliser complètement le bassin. Elle offre la possibilité d’y ajouter de nombreux accessoires et options.

Les différentes formes

Vous disposez d’un très grand choix de formes possibles, vous ferez votre sélection en fonction de celle de la taille de votre terrain, du style de votre maison et de vos gouts.

Si votre maison est très contemporaine, la piscine semi enterrée rectangulaire avec ses lignes géométriques convient parfaitement. C’est de plus une forme classique, dont vous ne vous lasserez pas. La piscine carrée est également à son aise dans son environnement. Les formes rondes et ovales restent assez classiques et traditionnelles, elles se marient avec tous les jardins et toutes les architectures.

Si vous préférez l’originalité, pas de problème, vous n’avez que l’embarras du choix et vous pouvez craquer pour une piscine hexagonale, octogonale, en forme de haricot, de 8 ou de L. Vous pouvez aussi imaginer votre propre modèle si vous avez de l’imagination, le terrain et le budget nécessaires.

Pour bien choisir la forme de votre piscine, il faut tenir compte de différents critères :

  • L’agencement du terrain que vous avez.
  • La fréquence d’utilisation: il faut que le bassin réponde parfaitement à vos besoins et vos attentes.
  • Le nombre de personnes qui sera amené à se baigner régulièrement et surtout la composition de votre famille, notamment l’âge des enfants.
  • Les activités que vous envisagez dans cette piscine : vous rafraichir, nager ou simplement vous amuser et jouer en famille.
  • Les éventuels aménagements que vous souhaitez autour de la piscine.
  • La place dont vous disposez dans votre jardin.
  • Les équipements qui vous sont nécessaires.
  • Le coût de l’entretien.
  • Votre budget.

En réfléchissant bien à ces points cruciaux, vous éviterez les mauvaises surprises.

La taille

Les tailles des piscines semi-enterrées sont très différentes et s’adaptent à toutes les configurations et les besoins. Elles commencent, pour les plus petites à 2.50 mètres par 4 mètres, mais elles peuvent aller pour les couloirs de nage jusqu’à plus de 12 mètres de longueur. Au moment de choisir, n’oubliez pas que le coût de l’entretien et le volume d’eau nécessaire varient également suivant la taille de celle-ci, il faut donc en tenir compte pour évaluer votre budget.

La réglementation pour une piscine semi-enterrée

Piscine Bois
© Bluewood

Les démarches administratives indispensables

Dans le cadre d’une piscine semi-enterrée de moins de 10 m², vous n’avez aucune démarche administrative particulière à effectuer. Il existe tout de même des exceptions si vous êtes en secteur sauvegardé, en site classé… Pour le savoir et connaitre vos obligations, renseignez-vous auprès de votre mairie.

Si la surface de votre piscine est comprise entre 10 et 100 m², vous devez faire une déclaration préalable de travaux auprès des services de l’hôtel de ville.

Si la surface dépasse 100 m² ou si elle est couverte d’un abri de piscine de 1.80 mètre ou plus en hauteur : le dépôt d’un  permis de construire est obligatoire.

Côté impôt

La piscine semi-enterrée est soumise à la taxe d’habitation, la taxe d’aménagement et la taxe foncière.

Ce que la loi dit en matière de sécurité

Vous avez l’obligation d’équiper votre piscine d’un système de sécurité à sélectionner parmi ses diverses possibilités :

  • L’alarme: elle peut se présenter sous la forme d’une alarme périmétrique ou d’immersion, mais dans les deux cas elle doit être en conformité avec la norme NF P90-307.
  • La barrière de protection: elle doit répondre à des exigences minimales en matière d’accès à la piscine et doit être conforme à la norme NF P90-306. Soyez particulièrement vigilant si vous avez des enfants en bas âge et faites attention à ce qu’ils ne puissent ni l’escalader ni ouvrir la porte facilement.
  • L’abri: il peut être amovible, coulissant, plat et doit protéger toute la surface du bassin. Le but étant qu’une fois fermée, la piscine soit inaccessible. Il répond aux exigences fixées par la norme NF P90-309.
  • La couverture: elle a pour but d’empêcher les accidents par immersion, mais elle permet également de conserver l’eau à la bonne température. Son avantage est double. Elle doit correspondre aux termes fixés par la norme NF P90-308.

Pour plus de sécurité encore, vous pouvez parfaitement adopter deux dispositifs différents. Couverture et alarme sont un choix très judicieux.

Les avantages de la piscine semi-enterrée

La piscine semi-enterrée est celle qui se rapproche le plus de la piscine enterrée et c’est aussi celle qui présente le plus d’avantages similaires :

  • Elle offre un confort maximal et elle est très solide et durable au fil des années.
  • La profondeur du bassin est comparable aux possibilités qu’offre la piscine classique.
  • D’un point de vue esthétique, elles sont très jolies à regarder et participent au décor du jardin. Elles sont même tendance avec leur finition bois à lui apporter un plus non négligeable.
  • Les travaux d’installation sont moins lourds que pour une piscine enterrée, de ce fait c’est plus rapide et moins compliqué.
  • Son entretien est plus facile, car les feuilles et les saletés du fait de la hauteur s’accumulent moins facilement que dans une piscine classique, surtout si vous avez des petits enfants.
  • Elle est plus économique qu’une piscine traditionnelle.
  • Le choix est très vaste: que ce soit au niveau des dimensions ou de la forme, toutes les fantaisies sont permises. De piscines le plus classiques aux modèles les plus originaux, à vous de choisir ! Il en est de même au niveau des revêtements.
  • Elle est adaptée aux terrains en pente, là où la piscine classique ne pourrait pas être construite.

Les inconvénients

Elle présente bien entendu quelques inconvénients, mais assez peu :

  • Elle demande plus de travaux que lors de l’installation d’une piscine hors sol qui peut être simplement posée sur le sol. Il faudra en effet faire une étude de sol et entreprendre les travaux nécessaires pour assurer sa stabilité.
  • Selon ses dimensions, elle nécessite une déclaration de travaux ou un permis de construire.
  • Elle donne lieu à imposition et ce, quelle que soit sa taille.

Le prix

Piscine Béton
© Carré Bleu

Ce type de piscine est moins couteuse que la piscine enterrée.

Les modèles d’entrée de gamme

D’une manière générale, les modèles premier prix se situent environ à 2 000 ou 3 000 euros pour un modèle octogonal standard de 4.10 mètres de longueur, en bois de classe 4.

Pour une piscine de 3.50 de côté, tablez sur 7 000 euros en moyenne et pour celles qui font plus de 12 mètres de longueur, de type couloir de nage, il faut compter 15 000 euros pour les plus grandes.

La piscine semi enterrée acier, en entrée de gamme, est environ à 2 000 euros pour une piscine ronde de 3.50 mètres de diamètre et jusqu’à 10 000 euros pour les plus grandes.

Pour les modèles haut de gamme

Il s’agit des piscines coque polyester ou béton : si le prix est plus conséquent, c’est parce qu’elles demandent l’intervention de professionnels. Il faut compter 10 000 euros pour une piscine en béton standard. Pour une piscine en béton en kit, avec coffrages ou panneaux modulaires, les prix commencent à 5 000 euros. Elle peut être installée sans spécialiste.

Les piscines coques semi-enterrées sont au minimum à 10 000 euros pour une coque en polyester et un peu plus, s’il s’agit d’une coque en acrylique, plus résistante. Les modèles les plus luxueux peuvent être commercialisés à 30 000 euros.

Tout ce qui a une incidence sur le prix :

  • Ses dimensions : plus elle est grande et d’une forme complexe, plus elle sera onéreuse.
  • Les matériaux: plus les matériaux sont de qualité, plus le prix est élevé.
  • Les options: celles-ci chiffrent vite, qu’il s’agisse d’hydromassage, d’arc de nage, de nage à contre-courant…
  • Les travaux nécessaires à son installation: si vous faites appel à des professionnels, le terrassement varie entre 500 et 2 000 euros selon la taille du trou et la dalle de béton vous coutera entre 500 et 1 000 euros.
  • La pose: elle a elle aussi un coût, vous pouvez la réaliser, mais pour qu’elle soit durable il est préférable de demander à un spécialiste.

Les accessoires indispensables

Tous les accessoires ne sont pas essentiels, certains peuvent cependant vous faciliter la vie et réduire le temps que vous passez à l’entretien.

Les systèmes de filtration

Ce sont eux qui vous permettent de purifier l’eau de votre piscine et c’est indispensable bien entendu. Il peut prendre plusieurs formes : le filtre à sable qui est le plus utilisé, le filtre à diatomées, il suppose un entretien plus important, mais il est plus fin au niveau de la filtration, l’électrolyseur, il génère du chlore à partir de sel, il est facile à utiliser, mais il aussi plus cher.

Le désinfectant

Il présente plusieurs formes, le PMHB, le brome ou le chlore.

Le kit pour analyser l’eau

Il sera utilisé deux fois par semaine en pleine saison et il permet de vérifier que l’eau a la qualité requise.

L’épuisette

Elle permet de ramasser facilement feuilles, fleurs ou insectes à la surface de l’eau.

La brosse ou l’aspirateur de piscine

Il est utilisé pour nettoyer le revêtement régulièrement.

L’échelle ou l’escalier

Pour accéder à la piscine en toute sécurité à la piscine.

La bâche de protection

Elle est idéale pour protéger le bassin des impuretés et pour conserver la température de l’eau (voir : bâche à bulles)

La bâche d’hivernage

Elle empêche les déchets de pénétrer durant l’automne et l’hiver quand le bassin n’est plus utilisé.

Les accessoires en option

  • Le réchauffeur d’eau, la pompe à chaleur ou l’échangeur thermique qui permettent de chauffer l’eau pour utiliser votre piscine plus longtemps.
  • Le robot de piscine : il vous permet de nettoyer votre piscine sans effort, il peut être solaire, électrique ou hydraulique.
  • Les équipements de personnalisation : escalier balnéo, lumières, abri de piscine, nage à contre-courant, plongeoir, cascade…

L’entretien

Pour l’entretenir, il faut un bon système de filtration et nettoyer les parois et le sol régulièrement. Le système de filtration élimine les impuretés et les micro-organismes qui peuvent salir la piscine.

Pour le nettoyage des murs, le plus efficace est l’aspirateur de piscine ou le robot nettoyeur ou encore des brosses connectées aux bouches d’aération.

Il faut également traiter l’eau avec du chlore ou des produits à oxygène actif qui ne sont ni irritants ni odorants.  Les répulsifs adaptés vous permettent d’éloigner les insectes amateurs d’eau.

Il est nécessaire de débarrasser la surface de l’eau des impuretés avec une épuisette de manière très régulière et de poser une bâche de protection.

Ne laissez pas trainer de lunettes de plongée, bouées ou nounours dans l’eau, cela peut en effet favoriser l’apparition de moisissures.

L’hivernage

Il s’impose dès que l’eau descend à moins de 13°C si le bassin n’est pas protégé par un abri.

Il faut bien nettoyer le bassin et traitez l’eau avec un produit spécifique, dédié à l’hivernage.

Il faut ensuite baisser le niveau de l’eau et purger le filtre et la pompe, mettez quelques flotteurs d’hivernage ou bouteille d’eau pour réduire la pression de la glace si l’eau gèle.

Il ne vous reste plus qu’à fixer la bâche d’hivernage.

Découvrez d'autres types de piscines :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.