Semer des giroflées : quand et comment les planter ?

Giroflée
La giroflée est une plante fleurie appréciée pour son parfum et son originalité. Elle est parfaite pour donner un peu de gaieté aux jardins durant le mois d’avril. Elle présente un atout supplémentaire : elle s’adapte aux endroits les plus compliqués du jardin comme dans un massif de vivaces.

Quand semer les giroflées ?

Si vous achetez les giroflées en godets, vous les planterez plutôt en automne, de cette manière elles fleurissent tardivement en hiver ou de manière précoce au printemps.

Si vous les semez avec des graines du commerce qui ont déjà été traitées et qui ont subi une induction par le froid, appelée une vernalisation, vous pouvez les mettre en place directement entre le mois de mai et le mois de juillet. Elles fleurissent ensuite au printemps suivant.

Quelles variétés choisir ?

À partir de l’espèce Erysimum cheiri, on a f créé de nombreux cultivars et hybrides qui varient en fonction de la durée de floraison, de leur taille et de la teinte des fleurs.

Le plus souvent dans le commerce les graines sont vendues sous la forme de mélange de différentes variétés.

Les variétés aux couleurs multiples :

L’Aïda : il donne des fleurs crème, carmin, écarlates ou jaune d’or. La plante est parfaitement bien ramifiée et présente une hauteur de 35 cm. Elle est particulièrement destinée aux terrasses, aux massifs et aux rocailles. Elle est rustique et résiste jusqu’à des températures de -15°C.

Charity : cette variété fleurit en plants très parfumés dès le début de l’automne. Ses fleurs sont de différentes couleurs : jaune, vieux rose, écarlate, rouge ou crème. Ce sont des plants assez compacts qui mesurent 25 cm de haut. Il est rustique jusqu’à -15°C. Il est parfait pour les terrasses, les massifs ou les rocailles, il n’a pas besoin de froid pour commencer à fleurir.

Bedder : cette variété donne des petites fleurs jaune, brun, orange, rouge, entre mars et juin. Elle pousse sous une forme érigée et compacte de 35 cm de hauteur. Son feuillage est persistant, elle est rustique jusqu’à -15°C, et elle convient aux rocailles, aux terrasses et aux massifs.

Royal : est une variété qui se présente sous la forme de 6 couleurs très lumineuses qui viennent égayer votre jardin. Elle présente une hauteur de 30 cm, elle est parfaite pour les rocailles, les massifs ou les terrasses et elle supporte des températures allant jusqu’à -15°C.

Sugar Rush F1 : ses fleurs sont jaunes, jaune d’or, bronze, rouges ou mélangées. Elle fleurit entre octobre et ami et elle dégage un parfum agréable. Ce qui la caractérise c’est sa croissance et le fait que ses fleurs poussent rapidement puisque 2.5 mois sont suffisants. Elle mesure environ 28 cm de haut. Elle n’a pas besoin de froid pour fleurir, elle se plait en massifs, en rocailles et sur la terrasse. Elle supporte les températures basses jusqu’à -15°C.

Les variétés à fleurs rouges :

Brune de Dresde : elle donne des fleurs d’un beau rouge profond, et elle mesure 30 cm de hauteur. Elle s’épanouit en rocailles, sur la terrasse ou en massifs et elle résiste à des températures jusqu’à -15°C.

Les variétés de petite taille :

Tom pouce : sa fleur est jaune soutenu, elle présente une petite taille et elle est buissonnante. Elle aime les rocailles, les terrasses ou les massifs et elle est capable de résister à des températures basses jusqu’à -15°C.

Gnome : cette variété naine et ramifiée donne des fleurs jaunes. Elle se plait en potée, en massifs, en rocailles. Elle tient jusqu’à -15°C.

Les variétés à grande taille :

Scarlet Imperator : ses fleurs sont d’une teinte rouge feu. Elle présente une grande taille de 45 à 60 cm et elle supporte les températures basses jusqu’à -15°C. Elle est parfaite en bouquet, mais elle convient aussi aux massifs et rocailles.

Goliath : se présente sous la forme de fleurs brunes qui culminent à 45 cm voire même 60 cm. Elle fait de très jolis bouquets, elle est rustique jusqu’à -15°C.

Cloth of Gold : cette variété donne des fleurs jaune d’or de grande taille puisqu’elles peuvent mesurer de 45 à 60 cm de haut. C’est ce qui fait qu’elle est parfaite en bouquet. Elle pousse en massifs, dans les rocailles et sur la terrasse et elle résiste jusqu’à -15°C.

Fire King : elle donne de jolies fleurs rouge orangé qui durent très longtemps. Elle présente une taille de 45 à 60 cm et elle est rustique jusqu’à -15°C. Elle convient aux terrasses, aux massifs et aux rocailles.

Que faire avant de semer les giroflées ?

Préparer bien votre sol : il faut retourner la terre en bêchant et éliminer toutes les mauvaises herbes, les cailloux ou les racines qui empêcheraient la plante de faire de belles racines.

Il faut également, si le sol est humide, ajouter du sable pour assurer un meilleur drainage et pour qu’il soit plus frais.

Comment les semer ?

Planter les giroflées :

Vous pouvez parfaitement acheter des plants de giroflées en jardinerie.

  • Il suffit de faire un trou et de mettre le plant bien au milieu puis de le recouvrir de terre.
  • Ensuite, il faut l’arroser régulièrement durant quelques semaines sans toutefois abuser.
  • Lors de la plantation, il est inutile d’enrichir en engrais ou en compost.

Semer la giroflée :

Vous pouvez parfaitement semer les giroflées dès le mois de mars en terrine et en l’abritant correctement. Vous pouvez ensuite les repiquer en godets au mois de mai et les mettre en pleine terre en septembre. Elles fleuriront alors au printemps d’après.

Le système racinaire est assez fragile, les repiquages ne sont pas toujours appréciés par cette plante.

Privilégiez plutôt le semis sur place durant la période de mai à juillet. En procédant de cette manière :

  • Sur un sol que vous avez déjà préparé : semez les graines à la volée.
  • Tassez ensuite légèrement la terre avec une pelle ou le dos du râteau.
  • Arrosez de manière très régulière jusqu’à ce que les plantules lèvent. Par la suite, arrosez seulement quand le sol est sec.
  • Dès que les plants possèdent quelques feuilles, vous pouvez procéder à l’éclaircissement des plants. Il faut les espacer d’environ 30 cm pour qu’ils se développent correctement.
  • La floraison débutera au printemps d’après au maximum.

Multiplier la giroflée :

La multiplication par semis est possible, mais dans le cas de certains cultivars, il est préférable d’utiliser le bouturage pour obtenir des plantes identiques, c’est la seule solution.

La multiplication par semis

Il est possible de laisser les plants se ressemer spontanément en les conservant sur place tout simplement. Il faut savoir que dans ce cas, les nouveaux plants peuvent être différents de la plante mère.

Vous avez aussi la possibilité de récolter les graines de giroflée lorsque le fruit qui ressemble un peu à une gousse sèche et commence à s’ouvrir, à la fin de l’été généralement.

Ensuite, vous les laissez sécher correctement et ensuite, vous les placez dans une boite en plastique hermétique ou un sac de congélation. Placez-les alors au réfrigérateur durant 2 à 3 mois pour qu’elles subissent la vernalisation, action du froid. Vous pourrez ensuite les semer dans des godets ou en pleine terre.

La multiplication par bouturage

  • À la fin de l’été, coupez les tiges florales afin de les mettre à bouturer.
  • Prélevez les extrémités des rameaux une fois défleuris sur environ 15 cm et enlevez les fleurs fanées. Conservez seulement deux feuilles par rameau.
  • Plantez-les au 2/3 dans un substrat léger et drainant composé de terreau de repiquage et de 2/3 de sable.
  • Il est également possible de placer la bouture directement en pleine terre. Si vous procédez ainsi, mettez plusieurs boutures au même endroit. Ensuite, une fois que la plante a repris, vous n’en conserverez que deux par emplacement.
  • Arrosez régulièrement jusqu’à ce que les plants soient suffisamment grands.

Où planter les giroflées ?

Giroflée Orange

Vous profiterez de cette fleur en la plantant dans les endroits du jardin où vous n’arrivez pas à faire pousser quoi que ce soit. En effet, celle-ci s’accommode parfaitement des sols pauvres et secs, sa seule exigence : qu’il soit bien drainé.

Elle s’intègre également très bien aux massifs à partir du moment où il est composé d’autres vivaces. Il est préférable cependant de sélectionner un emplacement qui soit bien ensoleillé de manière à favoriser la floraison, la giroflée appréciant le soleil.

Vous pouvez également parfaitement la cultiver en pot ou en jardinière. Dans ce cas, choisissez un terreau de qualité et effectuez un mélange avec du sable grossier pour assurer le drainage.

Comment les entretenir ?

La giroflée ne demande qu’assez peu d’entretien, toutefois certains gestes sont nécessaires pour qu’elles soient parfaitement belles :

Coupez les hampes de fleurs dès qu’elles sont fanées afin de stimuler la repousse et de prolonger la floraison. Laissez seulement quelques hampes pour qu’elle se ressème toute seule grâce au vent.

Paillez le sol, ainsi il restera frais et la plante évoluera dans de bonnes conditions.

Les protections durant l’hiver ne sont pas nécessaires, elles supportent des températures très basses puisqu’elles résistent jusqu’à au moins -15°C.

À savoir : à partir de la troisième année, la floraison et le port des plants que vous avez laissés en place commencent à se dégrader, c’est pour cette raison qu’il est intéressant de pratiquer la multiplication.

La taille : elle n’est pas obligatoire. Il faut cependant savoir que si vous coupez régulièrement les fleurs fanées, vous stimulez d’autant plus la floraison. Si vous rabattez les plants d’un tiers une fois la floraison terminée, vous obtiendrez un port plus compact.

Comment arroser les giroflées ?

Les giroflées se plaisent sur des sols bien drainés et elles ne s’arrosent guère que durant la période où elles sont en fleurs.

Les maladies des giroflées et que faire ?

La giroflée est assez peu sensible aux maladies, toutefois dans certaines circonstances climatiques, certaines peuvent apparaitre. :

La rouille : la giroflée subit des attaques de rouille surtout durant la période du printemps à l’automne, quand ces saisons sont particulièrement humides. Vous la repérez, car elle pigmente les feuilles. Des petites taches jaune-brun apparaissent alors et les plants sont affaiblis. Il faut supprimer les parties atteintes et pulvérisez un purin d’orties.

Le mildiou : il peut se manifester sur le feuillage quand l’été et très chaud et orageux. Vous voyez alors de grosses taches jaunes ou brunes qui provoquent un dessèchement, puis la chute des feuilles. Il faut que la plante bénéficie d’un excellent drainage pour éviter ce problème et vous ne devez pas arroser en quantité.

Côté nuisible, les giroflées attirent surtout les escargots et les limaces qui en sont friands. Vous pouvez les ramasser régulièrement, mais également leur tendre des pièges avec de la bière.

Planter d'autres fleurs :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.