Semer le pétunia : quand et comment le planter ?

Petunia Voilets
Qu’il s’agisse de fleurir une fenêtre, le balcon ou les jardin, le pétunia est incontournable. On l’aime pour sa floraison abondante, aux teintes éclatantes, et pour son feuillage généreux, qui ne manquent pas d’illuminer l’extérieur en été. Et cette fleur se révèle aussi facile à semer et à cultiver qu’à entretenir. Bref ! Il serait impensable de s’en priver !

Quand semer le pétunia ?

Le pétunia se sème dès le mois de février, sous abri. Pour un semis en place, on laissera passer les dernières gelées et on attendra que la terre se réchauffe (mai/juin).

Quelles variétés choisir ?

Fleur simple ou double, nain, buissonneux, rampant ou retombant, rose, mauve, blanc ou panaché... Il existe des dizaines de variétés de pétunias ! Parmi les variétés les plus populaires, on peut citer :

  • Le Pétunia nain Grandiflora est l'un des plus répandus. Son atout charme : des fleurs – simples ou doubles – dont le diamètre peut atteindre 10 cm. Cette variété semi-rampante n'a qu'un seul point faible : elle n'apprécie guère la pluie. Dans les régions au climat capricieux, on le cultivera donc de préférence en pot, à l'abri d'un auvent ;
  • Le Pétunia Multiflora résiste bien aux intempéries. Et avec son port buissonnant, il se prête bien à la réalisation de massifs. Ses fleurs – simples ou doubles – ont un diamètre d'environ 5 cm. Son feuillage, très compact, a la particularité d'être collant. Il offre un large choix de coloris ;
  • Le Pétunia retombant est idéal pour les massifs ou pour décorer une pergola. Cette variété à fleurs moyennes – 5 cm de diamètre environ – bénéficie d'une croissance rapide. Elle peut atteindre jusqu'à 2 m. Il existe un large choix de coloris, l'Avalanche Red aux fleurs vermillon offrant sans doute l'une des variations les plus spectaculaires.

Le choix dépendra principalement de l'emplacement que vous lui réservez et de l'effet recherché.

Que faire avant de semer le pétunia (préparation etc) ?

Le pétunia aime un sol léger et bien drainé. On travaillera donc la terre sur 20 cm au moins, en ajoutant si nécessaire de la tourbe ou du sable. Si vous optez pour une culture en pot ou en jardinière, prévoyez du gravier ou des billes d'argiles afin d'assurer un drainage optimal lors des arrosages.

Comment le semer ?

Petunia

Semis à chaud

Pour profiter pleinement de la longue période de floraison du pétunia, on opte généralement pour un semis précoce, à chaud. L'idéal est d'opter pour des godets ou pour une terrine, au fond tapissée de graviers afin de garantir un bon drainage. Pour favoriser la réussite de vos semis, préparez un mélange de terreau pour semis et de terreau pour bouturage.

La technique est simple :

  1. Remplissez les godets de terreau ;
  2. Déposez quelques graines de pétunia dans chaque godet ;
  3. Tassez légèrement ;
  4. Arroser en pluie fine pour ne pas déplacer les graines.

Placez les godets dans un lieu chaud et lumineux. Vous pouvez déposer une plaque de verre ou de plastique au-dessus. Attendez, mai/juin pour installer les jeunes plants dehors.

Si vous souhaitez installer vos jeunes plants en pleine terre, prévoyez un espacement de 20 à 30 cm. Préparez un trou de diamètre généreux et un mélange composé de 50% de terre et 50% de terreau. Veillez à manipuler les plants avec délicatesse pour ne pas les casser.

Semis en place

Si vous optez pour un semis en place, il faudra commencer par mélanger la terre à un terreau pour semis. Les graines de pétunia se sèment en surface. Pour une meilleure visibilité, vous pouvez mélanger les graines avec un peu de sable. Après avoir semé, tassez et arrosez finement.

Où planter le pétunia ?

Le pétunia a besoin de lumière pour produire des fleurs de couleur bien éclatante. Il préfèrera donc un emplacement ensoleillé, mais il s'accommodera aussi de la mi-ombre. Il se plaira en pot, en jardinière, sur une fenêtre, la terrasse ou le balcon, ou dans le jardin, en bordure ou en massif. Un seul impératif : lui offrir un emplacement protégé du vent.

Pour composer une déco de balcon ou de fenêtre originale, il est possible d'associer le pétunia à d'autres fleurs. Il s'agit tout de même de garder à l'esprit que le pétunia bénéficie d'une longue période de floraison. Pour réussir vos effets, il est donc judicieux de le planter avec une fleur dont la floraison est aussi longue, par exemple le diascia. Le pétunia cascade se mariera volontiers avec le bégonia ou l'aster.

Si on considère le pétunia comme une fleur ornementale avant tout, il trouvera sa place au potager. On l'installera près des pommes de terre, afin de tenir les doryphores à distance. C'est aussi une excellente plante compagne pour protéger les cultures vulnérables au vers gris (la larve de noctuelle), comme la lavande ou la courge.

Comment l'entretenir ?

Le pétunia ne nécessite que peu d'entretien. Pour profiter d'une floraison plus abondante, vous pouvez lui apporter un engrais pour plante fleurie une fois par semaine. Éliminez les fleurs au fur et à mesure qu'elles fanent, en n'hésitant pas à tailler les branches dénudées à moitié de la tige : cela favorisera de nouvelles ramifications.

Bon à savoir : cultivés comme des annuelles, les pétunias sont bel et bien des vivaces. Si vous les cultivez en pot, vous pouvez donc les hiverner dans un endroit frais et sec jusqu'au printemps prochain !

Comment arroser le pétunia ?

Le pétunia exige un arrosage régulier – quotidien en été, lorsqu'il est très exposé au soleil – et abondant. En dépit de son feuillage abondant et collant, on veillera à l'arroser en positionnant l'arrosoir bien à la base du plant. Car s'il est superbe, le pétunia présente une particularité peu agréable, en particulier sur une fenêtre ou sur le balcon : il sent très fort lorsqu'il est mouillé.

Les maladies du pétunia et que faire ?

Le pétunia redoute peu la maladie. En revanche, il constitue un mets de choix pour les limaces. Il est donc judicieux de protéger les jeunes plants, en utilisant des pièges ou des solutions naturelles, comme des coquilles d’œuf émiettées. Le pétunia attire aussi les pucerons. Pour le protéger, vous pouvez opter pour des options naturelles : utiliser la capucine, qui fera diversion, ou des coccinelles.

A lire aussi :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.