Planter des œillets d’Inde : comment faire ?

Planter Oeillet D Inde

L’œillet d’Inde embellit autant le jardin que le balcon ou la terrasse, lorsque la fleur n’est pas utilisée pour mettre en valeur un bouquet d’été. Mais dans le potager, la plante a aussi son rôle à jouer. En effet, il s’agit d’un répulsif naturel contre les insectes et les nématodes. En plus, elle s’avère facile à cultiver et à entretenir. Pour mettre de belles couleurs jaune, orange ou rouge dans votre jardin, apprenez à planter des œillets d’Inde. En suivant nos conseils, réussissez vos cultures en toute simplicité !

Caractéristiques des œillets d’Inde

Contrairement à ce que son nom laisse entendre, l’œillet d’Inde n’est pas originaire d’Inde mais d’Amérique latine. Suivant sa variété, la plante de la famille des Astéracées apparait sous des formes et couleurs différentes.

Les fleurs en été sont toujours très décoratives de par leur taille et la puissance de leur couleur, du jaune au marron en passant par l’orange et le rouge. Quant à son feuillage vert foncé, il se révèle très découpé. En outre, il s’agit d’une des grandes stars de l’été, qui s’invite jusque dans les bouquets.

L’autre particularité de l’œillet d’Inde, et non des moindres, c’est son action répulsive contre les parasites du jardin. Grâce à son odeur, la plante peut être très utile dans un potager. En effet, elle représente un moyen de lutte contre de nombreux insectes tels que les pucerons ou les aleurodes.

Enfin, au-delà de ses propriétés répulsives, l’œillet d’Inde est aussi utiliser comme remède naturel pour traiter un certain nombre de maux : diarrhées, toux, nausée, maux d’estomac, douleurs dentaires. Et les feuilles de la plante ont aussi un certain pouvoir, celles d’être aphrodisiaques.

Comment planter des œillets d’Inde ?

La plantation des œillets d’Inde n’est pas à prendre à la légère. En effet, c’est cette étape qui conditionne la croissance et la floraison de la plante. Celle-ci peut atteindre entre 20 et 90 cm de hauteur.

En pleine terre

Des œillets d’Inde achetés en jardinerie se plantent au printemps, entre avril et mai. En petits godets, choisissez des plantes en bonne santé, non flétris, avec beaucoup de feuilles et sans fleurs, de préférence.

Mélangez alors la terre de votre jardin à du terreau spécial plantes fleuries. Entre chaque plant, veillez à respecter une distance d’environ 20 cm. Puis, arrosez au pied.

En semis

Pour réussir votre semis d’œillets d’Inde, suivez ces différentes étapes :

  • effectuez le semis sous abri et en terrine, en février ou mars ;
  • en avril, repiquez individuellement en caissette en espaçant les plants de 5 cm ;
  • un mois plus tard, empotez individuellement en godet de tourber. Et gardez la culture sous châssis froid.
  • en juin, mettez en place les plants avec un espace d’environ 30 cm entre chacun. Pour mieux assurer la reprise, arrosez généreusement lors de la transplantation.

Notez que certaines variétés se ressèment spontanément d’une année à l’autre et que l’œillet d’Inde se multiplie par semis.

Le choix de l’implantation

Et en ce qui concerne l’emplacement, faites le choix d’installer vos plantations au milieu de votre potager, près des tomates. Vous pouvez aussi les disposer près d’un rosier. En effet, les œillets d’Inde permettent de lutter contre les nématodes et les pucerons. Ils peuvent aussi s’associer aux haricots pour en augmenter les récoltes.

Côté exposition, préférez un coin ensoleillé et bien aéré. Ce végétal apprécie aussi les sols légers, même pauvres et secs. Un bon drainage s’avère primordial. Et en présence de vent, posez des tuteurs.

Vous pouvez planter vos œillets d’Inde en bordure, en rocaille, en jardinière ou en potée. Pour mettre en lumière vos plantations, associez la variété avec d’autres fleurs comme le souci ou l’alysse.

Conseils d’entretien de l’œillet d’Inde

Cette plante réclame peu de soins lorsqu’elle bien installée. Pour faire apparaitre de nouvelles fleurs, supprimez simplement les fleurs fanées au fur et à mesure. Les œillets d’Inde s’arrachent et se jettent à l’automne.

N’arrosez qu’en cas de forte chaleur ou dès que la terre se révèle sèche en surface. Sachez aussi qu’un paillage durant l’été permet de faire l’économie d’un arrosage sur deux.

Enfin, attention à vos plantations car les escargots et les limaces apprécient particulièrement cette plante. Pour éviter qu’ils ne vous dévorent vos œillets d’Inde, protégez vos cultures en installant des pièges à bière à proximité.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.