Semer les vesces : quand et comment les planter ?

Vesce
Cette plante était auparavant cultivée en tant que fourragère, cependant maintenant la vesce trouve sans problème sa place dans tous les jardins. Elle est cultivée pour ses atouts en tant qu’engrais vert, et comme plante esthétique et décorative à part entière. C’est une herbacée annuelle qui pousse spontanément en Europe en lisière de bois, dans les prés et dans les haies.

Quand semer les vesces ?

La vesce se sème au printemps, en mars et avril, ou en automne, en août et septembre, selon les variétés. La vesce commune de printemps se sème entre mars et juin et la vesce commune d’hiver entre août et mi-octobre. Hors du jardin, elle est rarement semée seule, la plupart du temps, elle accompagne des céréales. Les céréales sont alors semées en premier et la vesce ensuite.

Quelles variétés choisir ?

Il existe différentes variétés :

Vesce Commune
Vesce Commune

Vesce commune, vesce des champs, vesce cultivée : cette variété est une plante grimpante et annuelle, qui mesure entre 50 cm et 80 cm. Elle donne des fleurs roses et pourpres en massifs colorés. Elle se divise en sous-espèces. En pratique, on peut dire que l’on trouve des variétés de printemps, se semant entre avril et mai, et des variétés d’automne qui se plantent entre octobre et novembre.

Vesce Cracca
Vesce Cracca

La vesce cracca, Jarosse, pois à crapauds, grande cracca : elles sont plus hautes que la vesce commune et c’est une espèce vivace et grimpante. Elle donne un  lourd épi de fleurs allongées d’un joli coloris bleu lavande. Elle est utilisée comme fourrage et elle était anciennement cultivée pour ses graines comme le blé.

Vesces Cerdagne
Vesce de Cerdagne

La vesce de Cerdagne : c’est une vivace qui mesure entre 50 et 80 cm de hauteur et qui fleurit en épis violets. Elle se développe en quelques mois, en un important volume, et elle peut pousser sur tous les terrains mêmes les plus ingrats : pauvres ou lourds.

Que faire avant de semer les vesces ?

Préparer le sol pour faire pousser les vesces n’est pas une obligation. Certaines variétés poussent n’importe où. La Vesce commune préfère toutefois les sols plus riches que pauvres. Il est toutefois recommandé de bien bêcher la parcelle et d’ôter toutes les mauvaises  herbes et les racines et ensuite, il faut émietter finement la terre pour préparer le lit de semences.

Comment les semer ?

L’opération de semi se déroule en quelques étapes, une fois le sol nettoyé et prêt :

  • Vous pouvez parfaitement mélanger les graines de vesce avec du sable sec et vous les semer ensuite à la volée.
  • Répartissez-les ensuite au râteau.
  • Couvrez les graines par de la terre à hauteur d’un centimètre environ.
  • Tassez ensuite légèrement avec le dos de votre râteau.

Dans de bonnes conditions, les graines germent en 10 à 20 jours.

La multiplication de la vesce se fait également par semis. Comme pour toutes les Fabacées, vous pouvez récupérer les petites graines rondes en cueillant les gousses une fois à maturité. Tamisez le contenu et ressemez-les rapidement, elles perdent leurs qualités germinatives au bout de deux ans.

Où planter les vesces ?

La vesce peut pousser facilement sur quasiment n’importe quel sol. Elle n’a pas de problème avec les sols acides, mais elle tolère assez mal les terres légères et privilégie celles qui sont riches et fraîches.

Elle peut facilement résister au froid jusqu’à -5 et -10°C. Elle passe donc sans problème l’hiver en terre dan s la plupart de régions.

Dans un jardin naturel, on essaye de reproduire les cycles observés dans la nature. Vous pouvez parfaitement installer la vesce au pied des buissons bas, des arbres ou des arbustes qui viendra orner les troncs et le bas de façon à l’embellir. Il faut choisir la vesce commune pour ce type de plantation. Étant donné qu’elle possède une floraison opulente, le résultat est très esthétique. De plus, elle attire les auxiliaires et elle est mellifère, vous augmentez ainsi la biodiversité dans le jardin très facilement.

Comment les entretenir ?

Cette plante est très simple à cultiver, elle ne demande pas de soins particuliers.

Vous n’avez pas besoin d’enrichir en fertilisant, celle-ci produisant naturellement de l’azote.

Au moment de la levée des plantules, vous devrez tout de même désherber le terrain même si elle n’est pas très sensible à cette concurrence.

La vesce a tendance à s’étendre facilement, si vous constatez qu’elle étouffe les plantations voisines, ôtez-en une partie en coupant les tiges à ras du sol.

Comment arroser les vesces ?

Comme elle supporte très bien la sécheresse, vous n’avez donc pas besoin d’arroser ou seulement très peu et très rarement, si la période de sécheresse se prolonge réellement.

Récolter les vesces : quand et comment faire ?

Vous devrez faucher la vesce au moins trois semaines avant de mettre une autre plante à cet endroit, c’est la même chose pour tous les engrais verts. Lorsqu’elle fleurit, c’est le moment le plus intéressant, en effet, c’est là qu’elle joue un rôle sur l’équilibre du sol en lui apportant des matières carbonées qui se transformeront en humus et de l’azote.

Vous pouvez la faucher à la faux bien sûr, à la cisaille ou au débroussailleur. Il faut alors la laisser se décomposer sur le sol sans l’enfouir. Vous pouvez passer la tondeuse pour accélérer la décomposition de cette masse.

Si vous l’utilisez en tant qu’engrais vert, vous devrez la broyer avant de l’enfouir. Il ne faut pas attendre qu’elle fleurisse et qu’elle fasse des graines, ces dernières, en se dispersant, elles feraient des mauvaises herbes.

Les maladies des vesces et que faire ?

La vesce est très résistante et n’a pas d’ennemis connus au jardin, ni sur le plan des maladies ni sur le plan des ravageurs dans les jardins.

Planter d'autres fleurs :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.