Semer le gerbera : quand et comment le planter ?

Semer Gerbera
Le gerbera est une plante qui orne le jardin avec ses fleurs hautes aux couleurs vives. On aime leur forme de marguerite à la texture épaisse. Il se cultive de préférence en pots dans les climats un peu froids et il se cultive en pleine terre dans les régions au climat plus doux.

Quand semer les gerberas ?

Vous pouvez semer le gerbera dès février sous abri, ou même en automne.

Dans les régions où les températures ne descendent pas en dessous de -5°C en hiver, il peut être planté en pleine terre en avril. Il fleurira alors en été. Il aime particulièrement les températures estivales comprises entre 18 et 24°C.

Quelles variétés choisir ?

Il existe une trentaine de variétés de gerberas et des milliers d’hybrides qui varient par leur couleur, leur taille, et qui ont une corolle simple ou double.

En France, une seule espèce est connue : G. jamesonii.

Le Gerbera jamesonii ou Marguerite du Transvaal : elle possède de grandes feuilles assez épaisses et poilues qui deviennent laineuses en dessous quand elles vieillissent. Ses fleurs sont rouge orangé et présentent un diamètre de 10 à 12 cm.

Le Gerbera G.jamesonii Patio : il présente de fleurs de 12 à 14 cm de diamètre aux couleurs originales et particulières : rouge, ros tyrien, cuivre…

Le Gerbera viridifolia : il fleurit en petits capitules et ses fleurs, solitaires, sont blanches avec une extrémité tirant sur le jaune. Il présente des hampes florales de 45 cm.

Comment les semer ?

Planter le gerbera en pots ou jardinières

Cultivez le gerbera dans des pots de 12 à 20 cm de diamètre pour éviter la stagnation de l’eau.

  • Disposez au fond du pot une bonne couche de graviers ou de billes d’argile pour assurer le drainage.
  • Recouvrez avec un terreau de plantation.
  • Installez le gerbera au centre.
  • Comblez le trou avec le reste de la terre sans enfouir les feuilles.
  • Tassez bien la terre.
  • Arrosez avec modération pour ne pas faire pourrir les racines.

Planter les gerberas en pleine terre

  • Faites un trou qui aura deux ou trois fois la taille de la motte.
  • Mettez un lit de tessons, billes d’argile, gravier pour le drainage.
  • Recouvrez en partie avec la terre
  • Placez votre plant bien au milieu.
  • Refermez le trou sans recouvrir le collet.
  • Tassez bien la terre.
  • Arrosez sans exagérer afin d’éviter le pourrissement.

Multiplier le gerbera

Le gerbera se multiplie généralement au printemps ou à l’automne par semis et dès le printemps par division.

Le semis est assez délicat :

  • Dans une terrine, mettez un substrat composé à part égal de sable, de terreau et de terre de jardin, le mélange sera riche, terreux et un peu acide.
  • Recouvrez de ce mélange les graines que vous avez disposées, la couche devra être fine.
  • Il faut que la température soit située entre 16 et 18°C et qu’il soit exposé à une lumière tamisée.
  • Vaporisez de l’eau très régulièrement sur le mélange, mais sans le détremper. La levée des graines a lieu en douze jours environ.
  • Rempotez vos plantules en les espaçant de 5 cm, et un mois après la levée, placez-les en serre chaude.
  • Dès que les plants seront bien développés, choisissez les plus beaux et vigoureux et mettez-les dans des pots profonds qui devront être drainés avec des gravillons ou billes d’argile.

La multiplication par division

Chez les sujets adultes, divisez la touffe tous les deux ans.

Pour les gerberas en pots, vous le faites au moment où vous rempotez, et pour les fleurs en pleine terre au printemps.

  • Faites la division sans abimer les racines et avec vos deux pouces. Les rejets séparés ont toujours du mal à reprendre, il faut le faire avec soin.
  • Replantez ensuite aussitôt vos rejets dans des pots de 10 cm ou en bordure de serre.
  • Coupez une partie de la surface des feuilles qui sont abimées ou trop grandes sans toucher au cœur.

Où planter les gerberas ?

Ou Semer Gerbera

Vous pouvez aussi bien planter vos gerberas en pots qu’en pleine terre. En pot, choisissez une bonne terre de jardin enrichie d’un engrais à diffusion longue durée ou du terreau pour plante fleurie.

Vous pouvez le garder toute l‘année :

  • Durant l’hiver, placez-le dans une pièce aérée et claire et à une température d’au moins 18°C.
  • Dès que le printemps arrive, placez-la dans un endroit très ensoleillé.

Elle se plait en véranda, mais en l’éloignant d’un radiateur.

Le gerbera aime les endroits ensoleillé, mais pas exposé durant les moments les plus chauds aux rayons directs ou à mi-ombre. Les sols légers, riches en humus et bien drainés sont ses préférés et lui assurent un bon développement.

Vous renouvelez la plante tous les trois ans pour obtenir des massifs en bonne santé.

Comment les entretenir ?

Pour conserver le gerbera en bonne santé :

  • Durant la période de floraison, ajoutez de l’engrais liquide, spécial plante fleurie, tous les quinze jours.
  • Supprimez les fleurs fanées et les feuilles séchées régulièrement.

Le gerbera est rustique dans le sud de la France, mais dans les autres régions, il faut veiller à bien le protéger du gel et du froid. Si vos gerberas sont en pots, rentrez-les en véranda pendant l’hiver et ressortez-les au printemps, à partir du 15 mai. En pleine terre, paillez vos gerberas correctement, ou arrachez la motte et mettez-la dans un pot que vous rentrerez.

Tous les deux ans, rempotez vos plantes et pratiquez la division si celles-ci sont suffisamment vigoureuses.

À savoir : le gerbera à grande tige peut être tuteuré pour éviter qu’il ne ploie, ses fleurs hautes étant fragiles.

Comment arroser les gerberas ?

Les gerberas s’arrosent régulièrement en été et plus rarement en hiver, sans jamais mouiller les feuilles.

En hiver, laissez le substrat sécher entre deux arrosages et l’été maintenez le terreau humide.

Attention : le gerbera n’aime pas du tout l’humidité stagnante.

Si la plante manque d’engrais ou si elle souffre d’un excès d’eau : ses feuilles situées à la base jaunissent ou brunissent. Il faut alors ajouter de l’engrais pour plantes fleuries et espacer les arrosages.

Récolter les gerberas : quand et comment faire ?

Attendez que les fleurs soient complètement ouvertes avant de les cueillir, elles se garderont alors en bouquet une quinzaine de jours. Si vous souhaitez les conserver plus longtemps, fendez les tiges et coupez-les, utilisez un vase propre et de l’eau fraiche. Changez l’eau régulièrement.

Il possède une tige souple, mais si celle-ci a peu de tenue, vous pouvez la piquer de fils de fer à sa base et l’enrouler sur toute la hauteur de la tige pour la maintenir.

Les maladies des gerberas et que faire ?

La chlorose : cette maladie provient du manque de fer ou de magnésium, il faut donc simplement mettre un produit anti-chlorose qui a pour effet de neutraliser le calcaire. Arrosez ensuite à l’eau de pluie si possible. Vous la repérez facilement parce que les feuilles jaunissent, mais les nervures restent vertes.

La pourriture : quand elle est installée au collet, les feuilles se décolorent et finissent par s’affaisser. Il faut alors la rempoter dans un terreau sain et l’isoler.

Les champignons : vous pouvez repérer la maladie grâce aux taches qui se forment sur les feuilles, celles-ci peuvent être plus ou moins importantes, de couleur brune, bordée de pourpre avec des points noirâtres. Quand les feuilles sont envahies, elles finissent par tomber. Des pulvérisations régulières de décoction de prêle peuvent éviter la maladie. Il faut couper le feuillage atteint et le brûler.

Les pucerons et les mouches blanches : sont des ennemis du gerbera, ils attaquent surtout les feuilles et les tiges de la plante. Il faut pour les protéger et les éradiquer en appliquant un insecticide végétal spécialement dédié à base de pyrèthre.

Contre les pucerons : il suffit de pulvériser une solution, à base de savon noir, préparée en suivant cette recette : 25 grammes de savon, dilués dans un litre d’eau.

Planter d'autres fleurs :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.