Ctendance

Energie

5 règles à respecter pour construire une maison passive

L'équipe de Ctendance

Publié le

Mis à jour le

Lu 34

Construire Maison Passive écologie

Les maisons passives rencontrent un vif succès aujourd’hui dans la construction. Le fait de respecter l’environnement et d’être économe en énergie n’y est sans doute pas pour rien. Si ce projet vous séduit, il faut connaitre les règles à respecter avant de vous lancer.

Les deux points primordiaux concernant la maison passive sont : sa faculté à conserver de l’énergie, celle du soleil, durant l’hiver et l’isolation thermique pour assurer une certaine fraîcheur en été. Les règles sur lesquelles se baser pour construire une maison passive sont celles du Passivhaus Institut allemand. Petit panorama des critères que vous devez respecter.

La réduction de la consommation énergétique

Une maison passive consomme en moyenne 90 % d’énergie en moins qu’une construction classique. Une maison passive doit consommer au maximum 15 kWh par m² et par an en chauffage. Elle utilise différentes sources pour conserver une chaleur agréable. Elle doit être parfaitement isolée. Les matériaux choisis sont efficaces et des points de lumière sont installés en différents points stratégiques.

Le choix des matériaux

Pour obtenir une maison plus respectueuse de l’environnement, le choix des matériaux est primordial. Concernant l’ossature et la façade, le bois est privilégié. Choisissez un bois issu de forêts françaises qui sont gérées durablement.

Côté isolation, la préférence est donnée au béton écologique fabriqué à base de chaux et de chanvre. Cependant les blocs coffrants isolants, la terre cuite, les briques sont également des options intéressantes.

À retenir : pour qu’elle soit écologique, la maison passive doit utiliser des matériaux nécessitant peu d’énergie, que ce soit lors de leur fabrication ou encore durant leur transport. Il faut donc tenir compte de leur origine et miser sur une production locale, ainsi que sur le transport et la performance du produit. Il faut également que tous les matériaux puissent être recyclés ou réutilisés.

A lire aussi  Chauffage d’appoint : tout savoir pour bien choisir !

L’isolation : un point primordial

Si les performances énergétiques sont particulièrement basses concernant la maison passive, c’est aussi parce qu’elle est parfaitement isolée. En règle générale, l’isolation thermique est d’une épaisseur importante qui peut aller jusqu’à 50 cm. L’ossature en bois est privilégiée pour cette raison. Elle permet en effet de placer l’isolant directement dans le mur.

Les fenêtres sont souvent en bois également pour y mettre un isolant. Le vitrage est triple et non pas double. Entre les parois de verre, ce n’est pas un vide comme pour le double vitrage, mais un gaz rare à faible émissivité qui bloque la chaleur dans les deux sens. En été, il repousse la chaleur extérieure, et en hiver, il renvoie l’air intérieur ce qui permet de garder la chaleur. En plus, vous installez une VMC double flux qui va réchauffer l’air entrant.

L’étanchéité à l’air de la maison passive est renforcée par la pose de membranes et d’adhésifs sur le matériau isolant.

La chasse aux ponts thermiques

C’est pour répondre à l’objectif de la maison passive qu’il ne doit exister aucun pont thermique. Celle-ci doit en effet offrir une température douce et constante dans toute la maison. Il faut savoir que les ponts thermiques proviennent souvent de l’isolation par l’intérieur au moment de la construction. L’ossature n’étant pas continue sur les étages et les murs de séparation, cela crée un pont thermique.

Bon à savoir : l’ossature en bois ou en brique mono-mur permet d’éviter les différences de températures. Elle offre une bonne conduction de la chaleur entre les différents étages et les différentes pièces.

A lire aussi  Pompe à chaleur : Cette procédure qu'il faut absolument connaître pour faire des économies lors de son installation !

L’utilisation d’énergies propres

Évidemment la maison passive utilise des énergies propres comme l’énergie solaire ou la récupération d’eau de pluie permettant de se fournir en eau et électricité. Il est également impératif de bien choisir son électroménager pour qu’il consomme le moins possible. Cela vous permettra d’obtenir votre certification.

À lire aussi :

Partagez votre avis