Quel chauffage d’appoint pour une maison passive ?

Poêle à Bois
Dans la maison passive, le chauffage mérite une grande part de votre réflexion. Les maisons passives sont conçues pour ne pas avoir besoin d’être chauffées ou de limiter l’apport de chauffage, tout en conservant un confort optimal pour ses occupants. De ce fait, le système de chauffage sera adapté à ces contraintes. On parle alors plutôt de chauffage d’appoint.

La maison passive et le chauffage

Il faut savoir que ce type de maison permet de diminuer la consommation de 90 % par rapport à une maison classique. En fait, la norme pour considérer qu’une maison est passive implique des besoins en chauffage limités au maximum à 15 kWh par mètre carré et par an. L’isolation thermique est renforcée : les ponts thermiques sont évités complètement, l’étanchéité à l’air est importante et la maison est équipée d’une ventilation avec récupération de chaleur. Les ouvertures, la toiture, les murs et le sol bénéficient d’une isolation très importante.

La norme a changé avec la RT 2020, et ce sont à partir de là, les constructions produisant de l’énergie, en plus grande quantité qu’elles n’en consomment, qui devient plus courant.

Le chauffage reste nécessaire

Même si son utilisation reste très contrôlée, le chauffage est tout de même obligatoire. Les mesures prises en matière d’isolation et plus encore si elles sont couplées avec une ventilation double flux, permettent de limiter les déperditions de chaleur. Pourtant en hiver, vous avez besoin de chauffage afin de conserver un niveau de confort suffisant. Il est donc utile de penser au chauffage d’appoint.

Il se présente alors sous différentes formes :  poêle à bois, un chauffage utilisant les panneaux solaires ou encore une VMC double flux thermodynamique.

Les différentes solutions pour chauffer une maison passive

Le solaire passif : la solution naturelle de chauffage de la maison passive

Il faut savoir que très naturellement, la maison passive possède la capacité de se chauffer naturellement en captant et en retenant les rayons du soleil. C’est ce que l’on appelle le solaire passif. C’est un mode de chauffage à différencier des panneaux photovoltaïques qui sont des équipements solaires actifs.

Comme la maison passive est écologique et intégrée à son environnement, on ne choisit pas n’importe quel type de chauffage. Ce dernier doit respecter ce grand principe. Il est donc impératif d’éviter les chauffages utilisant des énergies non renouvelables. Voici les différents choix permettant de s’adapter au climat :

La pompe à chaleur ou PAC : elle a l’avantage de posséder plusieurs fonctions. Elle est utilisée pour le chauffage, mais également pour la climatisation, puisqu’elle est réversible. Elle est employée aussi dans la production d’eau chaude sanitaire. De plus, cet appareil utilise une faible puissance, de l’ordre de 2.5 kW, voire moins selon certains modèles.

Le poêle à bois : c’est un chauffage d’appoint intéressant, d’autant plus que la capacité d’inertie thermique de la maison passive maintient la chaleur émise, plus longtemps que dans une construction classique. Elle la restitue au moment du déphasage.

La VMC double flux thermodynamique : c’est en fait l’association d’une VMC double flux et d’une pompe à chaleur qui prélève l’air sain extérieur et le chauffe en captant les calories de l’air ambiant. L’air qui est ensuite réinjecté dans la maison présente une température plus importante qu’avec une VMC double flux classique. Cet appareil n’assure pas la production d’eau chaude sanitaire.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.