Ctendance

Energie

Poêle à pellets : attention, la durée de vie dépend de vous !

Prenez soin de votre poêle à granulés !

Amandin QG

Publié le

Lu 23623

Poêle à pellets : attention, la durée de vie dépend de vous !

Avec la hausse des prix de l’énergie, de nombreux ménages vont devoir changer leurs habitudes de consommation d’énergie. En effet, il va falloir songer à d’autres systèmes de chauffage si vous souhaitez ne pas vous ruiner en chauffant votre maison. Pour cela, de nombreux ménages décident d’investir dans un poêle à granulés, car ce dernier va permettre de vous chauffer à moindre coût. En revanche, si vous désirez profiter au maximum de ce type de poêle, vous devez prendre soin de ce dernier si vous désirez optimiser sa durée de vie. 

Quelle est la durée de vie moyenne d’un poêle à granulés ? 

Bien sûr, le poêle à granulés (également appelé poêle à pellets) à une durée de vie estimée au moment de l’achat de ce dernier. Cependant, comme ce système de chauffage est encore assez récent, il nous est encore difficile d’établir avec certitude une durée de vie précise. 

Néanmoins, lorsque vous décidez d’acheter un poêle à granulés, vous pouvez considérer que ce dernier est fait pour avoir une durée de vie de 15 ans au minimum. Ainsi, vous aurez largement le temps de rentabiliser l’investissement que vous allez débourser dans son achat et son installation. 

De plus, il faut savoir que le poêle à granulés a une durée de vie estimée plus élevée qu’une chaudière au gaz (environ 10 ans) ainsi que celle d’un radiateur électrique (environ 10 ans). 

Comment augmenter la durée de vie de son poêle à granulés ? 

Même si nous avons estimé sa durée de vie à une quinzaine d’années au minimum, vous pouvez toutefois l’augmenter en assurant un bon entretien de ce système de chauffage. En effet, plus vous allez efficacement entretenir votre poêle, plus vous prolongez la durée de vie de votre poêle. 

A lire aussi  Quel est le meilleur poêle à granulés pour un logement de 100 m² ?

Le ramonage 

Comme pour les cheminées ou tous les autres types de poêles qui existent sur le marché, vous allez devoir ramoner votre poêle à granulés si vous voulez assurer son bon fonctionnement. Pour cela, veuillez faire appel à un professionnel qui s’assurera de correctement ramoner le conduit de votre poêle à granulés. Il faudra également procéder à un second ramonage durant l’été. Cependant, ce dernier peut être réalisé par vos soins, sans appeler un professionnel pour effectuer cette tâche. 

Un nettoyage hebdomadaire pour l’hiver 

Une fois que vous avez procédé à cette étape du ramonage, vous allez devoir nettoyer chaque semaine, votre poêle à granulés si vous souhaitez prolonger sa durée de vie. Ainsi, vous allez devoir nettoyer la vitre de la suie qui a pu s’y déposer, mais également le foyer en aspirant toutes les cendres qui résultent de la combustion des granulés au fil des utilisations de votre poêle. Il est également important de ne pas négliger les grilles de ventilations de votre poêle. Ces étapes sont assez simples à réaliser et ne vous prendront pas plus de 15 minutes par semaine. 

Vérifier régulièrement l’état du creuset 

Cette petite partie en fonte, connue aussi sous le nom de brûleur, doit subir un nettoyage de qualité si vous souhaitez optimiser la durée de vie de votre poêle à granulés. En effet, si ce dernier est encrassé, votre poêle à granulés aura une combustion moins puissante et son rendement ne sera plus aussi conséquent qu’auparavant. Si vous négligez cette étape, la durée de vie de votre poêle à granulés est susceptible d’être diminuée. De plus, cette étape ne prend pas plus de quelques minutes. 

A lire aussi  Lavage en machine à laver : Économisez facilement 50% d'électricité avec ce geste super simple !

La qualité de vos pellets 

Pour optimiser la durée de vie, ainsi que le rendement de votre poêle à granulés, il est important que vous choisissiez des pellets d’une excellente qualité. En effet, la qualité de vos pellets va venir influer directement sur la durée de vie de votre poêle à granulés. Pour cela, il est préférable d’éviter de choisir des granulés trop humides ou qui contiennent trop de poussière. Effectivement, ces derniers risquent d’encrasser votre poêle à granulés et de réduire son rendement. 

Le choix de votre poêle à granulés 

Enfin, la durée de vie de votre poêle à granulés va dépendre du modèle que vous avez décidé d’acheter pour chauffer votre logement. En effet, en fonction du prix, du design ou encore de sa qualité, il se peut que la durée de vie de votre poêle à pellets soit directement affectée.

Partagez votre avis