Comment isoler un garage efficacement ?

Afficher Masquer le sommaire

Isoler un garage est tout aussi important que d’isoler sa maison, en particulier si vous vous y rendez régulièrement.

Lorsque votre garage est collé à votre logement, il peut être grandement responsable des déperditions de chaleur que vous constatez, si vous ne faites pas en sorte de maintenir une isolation convenable. Un logement mal isolé a des conséquences désastreuses sur le plan économique et écologique.

Une consommation d’électricité ou de chauffage trop élevée est un gâchis d’énergie non renouvelable, en plus de considérablement augmenter vos factures.

Pour remédier à cela, des solutions existent. Il est crucial de déterminer quelles sont les zones de déperdition de chaleur afin d’effectuer des travaux de rénovation.

Si votre logement est bien isolé, mais que vous constatez tout de même une perte de chaleur, l’isolation du garage est probablement la solution à votre problème. Mais, comment isoler son garage et quels sont les isolants à privilégier ?

Quelle isolation prévoir dans un garage ?

Quelle Isolation Prévoir Dans Un Garage

L’isolation de votre garage dépend de plusieurs facteurs. Si celui-ci se trouve en dessous de votre maison, par exemple, il est crucial d’effectuer quelques travaux d’isolation même s’il n’est pas chauffé. Vous pouvez notamment isoler le plafond pour que la chaleur ne puisse pas s’échapper par le garage.

S’il se situe à côté de votre logement et que vous avez un mur en commun avec une pièce de votre maison, l’isolation des murs est impérative. Enfin, si vous souhaitez isoler votre garage dans son intégralité, vous pouvez tout simplement isoler là où la construction présente des déperditions de chaleur.

Quelle épaisseur d’isolant faut-il pour un garage ?

Quelle épaisseur D'isolant Faut Il Pour Un Garage

De manière générale, l’épaisseur de votre isolant est déterminée par deux facteurs :

  • Votre produit isolant
  • Les besoins que vous avez selon votre construction initiale

S’il s’agit de travaux de rénovation, il est possible que vos besoins ne soient pas les mêmes que pour des constructions neuves. Enfin, tout dépend de l’isolant et de son conditionnement.

Le choix des matériaux est crucial lorsque vous effectuez des travaux pour renforcer votre isolation. Certains produits isolants sont plus efficaces que d’autres tout en demandant une épaisseur moindre. Tout dépend surtout de votre budget.

Les isolants les plus accessibles restent les laines minérales, qui sont réputées pour leur prix abordable et leur efficacité en termes de performance thermique pour maintenir la chaleur dans un logement.

C’est notamment le cas de la laine de verre, isolant favori des Français que l’on trouve pratiquement dans un foyer sur deux.

Si la laine de verre est si réputée, ce n’est pas sans raison. Elle propose un prix difficile à concurrencer, pour une isolation thermique de qualité en période hivernale.

En revanche, son isolation lors de fortes chaleurs et ses performances phoniques sont bien moins intéressantes. En ce qui concerne son épaisseur, tout dépend de son conditionnement.

Toutefois, de manière générale, une épaisseur minimale de 12 cm est recommandée. Elle peut aller jusqu’à 16 cm pour des performances optimales.

Vous pouvez également opter pour un isolant synthétique, dont le prix est également très abordable. Cependant, son impact écologique est des plus conséquents.

Non recyclé et non recyclable, c’est un matériau considérablement polluant. Si vous optez pour cet isolant, prévoyez une épaisseur de 10 à 15 cm pour avoir la certitude que votre isolation soit efficace, et surtout conforme aux normes RT2012.

Enfin, vous pouvez tout à fait opter pour des matériaux isolants qui sont biosourcés et éco-responsables. On pense notamment à la ouate de cellulose, ou encore la fibre de bois.

La ouate de cellulose nécessite une épaisseur de 15 à 16 cm cm pour être efficace. Quant à la fibre de bois, elle avoisine généralement les 14 cm, mais aura besoin de se situer à 16 cm pour que ses performances soient efficaces en période estivale également.

A lire aussi  Comment isoler un mur intérieur sans perdre de place ?

Vous l’avez compris, quel que soit l’isolant pour lequel vous optez, il faudra toujours prévoir une épaisseur avoisinant les 15 cm si vous souhaitez une véritable efficacité. Cela vous permet donc de ne pas perdre trop de surface habitable dans le cadre d’une isolation par l’intérieur.

Si vous ne souhaitez pas perdre de surface et que vous avez un budget conséquent, vous pouvez opter pour une isolation par l’extérieur.

Toutefois, cela implique de toucher à la façade. C’est donc une méthode qui est recommandée si vous avez besoin de rénover votre façade. Si ce n’est pas le cas, faites en sorte d’opter pour une isolation par l’intérieur pour faire quelques économies.

A lire : Laine de verre soufflée ou ouate de cellulose ? Notre avis

Quel est le meilleur isolant pour une porte de garage ?

Quel Est Le Meilleur Isolant Pour Une Porte De Garage

Il est assez fréquent que la porte d’un garage isolé soit la source principale de déperdition de chaleur. Si l’isolation de votre garage vous semble défaillante, renforcer votre porte est une excellente solution.

En ce qui concerne le choix d’isolant, vous pouvez tout à fait appliquer des plaques de polyuréthane ou de polystyrène.

Si vous souhaitez éviter d’utiliser des matériaux polluants, vous pouvez utiliser du bois. Les panneaux en fibre de bois sont assez lourds, ce qui peut être un problème pour une porte de garage, notamment si elle est motorisée. Privilégiez des isolants plus légers comme des panneaux en liège.

Enfin, plutôt que de revoir toute l’isolation de votre porte, vous pouvez tout simplement renforcer l’isolation des contours de porte avec un produit isolant en vrac.

Il est assez fréquent que la présence de ponts thermiques et d’espaces qui laissent passer les courants d’air soient responsables des déperditions de chaleur dans votre garage.

Comment isoler l’intérieur d’un garage ?

Comment Isoler L'intérieur D'un Garage

Si vous optez pour une isolation par l’intérieur, vous pouvez renforcer différentes surfaces. Le plafond est une bonne option s’il mène au sol de votre maison.

A lire : L’isolation du plancher bas

Si vous souhaitez renforcer l’isolation complète de votre garage, vous pouvez isoler la porte et les murs, notamment en isolant directement ceux-ci, mais également en posant une structure métallique.

Cette technique est plus complexe et engendre une perte d’espace, mais elle sera bien plus efficace pour isoler vos murs.

Quel matériau privilégier pour l’isolation intérieure ? Le polystyrène extrudé est un excellent candidat si vous avez un petit budget. Vous pouvez le poser sous forme de panneaux, directement sur les surfaces que vous pourrez ensuite recouvrir de plâtre.

Simple et rapide, cette méthode d’isolation par l’intérieur est la solution express à moindre coût. Enfin, les laines minérales et biologiques peuvent largement vous convenir si vous prenez une épaisseur suffisante.

Comment isoler un mur de garage en parpaing ?

Il existe des méthodes simples et efficaces pour isoler des murs en parpaing. Vous pouvez notamment vous procurer un isolant dit prêt à l’emploi, qui peut rapidement être collé sur vos murs. Enfin, n’importe quel isolant cité précédemment peut vous convenir pour isoler vos murs de garage.

La fibre de bois et la fibre de liège sont les isolants parfaits si vous êtes dans une optique de respect de l’environnement. Ils sont très efficaces mais représentent un budget plus important que les isolants synthétiques. Ces derniers sauront vous satisfaire si votre exigence est principalement le budget.

Enfin, le juste milieu est d’opter pour la laine de verre ou la laine de roche. La ouate de cellulose présente des performances assez équivalentes aux laines minérales tout en étant respectueuse de l’environnement.

Vous pouvez donc opter pour ce produit isolant si vous cherchez un juste équilibre entre différents critères de sélection.

Partagez votre avis