Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

Pompe à Chaleur Fonctionnement
Si la pompe à chaleur ou PAC équipe aujourd’hui de nombreuses maisons neuves, elle reste cependant encore méconnue. Pourtant elle présente des atouts certains et notamment concernant les dépenses énergétiques. Elle est également respectueuse de l’environnement. D’ailleurs, elle remplace aujourd’hui de nombreuses chaudières au fuel. Voici quelques informations pour répondre à la question du fonctionnement de la PAC.

Son principe de fonctionnement

La pompe à chaleur est composée d’un évaporateur, d’un générateur à compresseur et d’un condensateur. Elle remplace avantageusement les chaudières traditionnelles au gaz ou au fuel. La pompe à chaleur est un élément important dans la chaine qui consiste à rechercher d’autres moyens pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Elle utilise de plus des ressources naturelles et gratuites.

Son fonctionnement peut être divisé en quatre étapes :

  • L’évaporateur permet de puiser les calories de la source qui est exploitée, celle-ci variant suivant les modèles : air, sol ou eau. Elles sont transmises au colporteur.
  • Elles se transforment alors en gaz chaud grâce au compresseur qui en change son état.
  • Ensuite, ces calories retrouvent leur forme originelle sous l’action de la puissance thermique du condenseur.
  • C’est la dernière phase de l’opération. Le détendeur fait baisser la température. La pression du liquide frigorigène diminue et retrouve ainsi son niveau de départ. Le processus recommence alors.

Le fonctionnement de la pompe à chaleur

Il faut savoir que pour assurer un bon fonctionnement de l’appareil, celui-ci nécessite d’avoir une place suffisante à l’extérieur de la maison. Cet espace doit être assez spacieux pour accueillir le module extérieur, destiné à capter les calories. Dans la maison, il sera placé l’unité intérieure, voire plusieurs dans certains cas, qui sont destinés à diffuser et à répartir la chaleur.

Le fait d’utiliser une ressource naturelle et gratuite vous offre des économies d’énergie appréciables. En revanche, une pompe à chaleur à basse température peut être insuffisante en cas d’hiver très rude. Dans ce cas, un chauffage d’appoint peut être très utile.

Certains équipements proposent également d’inverser ce principe pour que la température intérieure en été soit supportable. Les calories de la maison sont alors absorbées avant d’être rejetées dehors. On appelle ce système : pompe à chaleur réversible. Elle joue le rôle du climatiseur quand les températures sont élevées et difficiles à supporter.

Le chauffage par pompe à chaleur : son fonctionnement

La principale différence entre les divers modèles de pompes à chaleur est le type d’énergie qui est utilisée. Le modèle aérothermique utilise les calories que contient l’air, le modèle géothermique puise l’énergie dans le sol, alors que la pompe à chaleur aquathermique trouve les calories dans l’eau. Ce mode de chauffage est de ce fait très économique puisque ce type d’énergie est gratuit.

Le deuxième critère de distinction concerne la façon, dont la température va augmenter dans la maison.

Le fonctionnement de la pompe à chaleur air-air

La pompe à chaleur air-air est également appelée climatisation réversible.  Elle chauffe la maison en hiver et elle la rafraichit en été. Ce système permet de diffuser de l’air chaud grâce à une unité intérieure. Quand vous en avez plusieurs, le système est appelé multisplit.

Ces émetteurs peuvent se présenter sous la forme de gaines encastrées, de consoles murales ou de cassettes.

Pompe à Chaleur
© istock

Le fonctionnement de la pompe à chaleur air-eau

La pompe à chaleur air-eau est également nommée pompe aérothermique. Elle peut être monobloc ou bi-bloc. Elle est raccordée à un système de chauffage central. C’est l’énergie thermique du fluide frigorigène qui augmente la température du liquide du réseau. Certains modèles proposent en plus du chauffage la production de l’eau chaude sanitaire pour plus d’économies encore.

La pompe à chaleur : à quoi sert-elle ?

La pompe à chaleur repose sur le principe de fonctionnement suivant : elle capte de l’énergie à une source extérieure comme l’eau (nappe phréatique), l’air ou le sol (la terre). Elle vous évite ainsi d’avoir recours aux énergies payantes telles que le fioul, le gaz ou le mazout. Il faut savoir que son amortissement se fait généralement sur 3 à 5 ans. Ce temps est donc relativement court et c‘est pour cette raison que son installation présente un réel intérêt. Cette durée varie suivant le climat de la région et le matériel utilisé.

La pompe à chaleur offre des économies réelles sur votre budget et elle est considérée comme utilisant une énergie renouvelable.

Il faut savoir que récupérer des calories dans l’air, la terre ou l’eau demande une certaine dépense en énergie. Il faut compter 1 kWh pour collecter 3 kWh.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.