8 astuces pour entretenir une pompe à chaleur

Pompe à Chaleur
La pompe à chaleur offre une solution de chauffage qui ne manque pas d’atouts : elle est écologique puisqu’elle utilise les énergies renouvelables, et elle est économique. Pour que son fonctionnement reste optimal, il faut toutefois l’entretenir correctement et régulièrement. Les opérations nécessaires varient en fonction des modèles. Voici quelques astuces pour bien entretenir votre pompe à chaleur !

Le contrat d’entretien : la solution la plus simple

Si votre pompe à chaleur n’est pas en parfait état de fonctionnement, la facture énergétique de votre habitation va alors grimper. C’est pour cette raison que l’entretien est nécessaire.

Pourquoi souscrire un contrat d’entretien ?

Pour assurer la maintenance de votre pompe à chaleur, vous avez la possibilité de souscrire un contrat d’entretien qui va être assuré par un professionnel certifié Reconnu Garant de l’Environnement ou RGE. Le contrat d’entretien peut être annuel ou bisannuel dans certains cas et il est conditionné à un examen très minutieux de tous les éléments de votre appareil. Seul, un professionnel compétent pourra s’en charger.

Bon à savoir : les modèles d’une puissance frigorifique égale à 12 kW exigent un entretien obligatoire à raison d’une fois tous les 5 ans au minimum. De plus, les modèles récents de cette puissance nécessitent une vérification dans l’année suivant son installation. Cela permet de déterminer si la performance est suffisante.

Quelles sont les vérifications obligatoires ?

Au cours de la visite, sont à vérifier :

  • Les performances de votre appareil ;
  • Le circuit frigorifique ;
  • Le fonctionnement du compresseur ;
  • L’étanchéité du circuit frigorifique ;
  • Les connexions électriques ;
  • L’état des filtres ;
  • Les débits ;
  • Le dégivrage ;
  • Les températures ;
  • L’absence de dysfonctionnement.

Le contrat d’entretien coûte entre 100 et 300 euros par an.

Les vérifications à effectuer vous-même

Pour assurer une meilleure performance à votre pompe à chaleur, il suffit de petits gestes à réaliser très régulièrement.

Le nettoyage de la pompe à chaleur au quotidien :

Commencez par regarder si la circulation de l’air, dans le module externe, se fait sans encombre. Assurez-vous qu’il n’y ait pas de bouchons : feuilles ou brindilles.

Au passage de l’hiver : dégivrez l’unité extérieure.

Vérifiez que la quantité d’eau présente dans le circuit de chauffage central soit suffisante. Si elle ne l’est pas, le module hydraulique se met à l’arrêt.

Régulièrement, effectuez le dépoussiérage que vous ayez une pompe air-air, air-eau ou à aérothermie. Si cela est nécessaire, réalisez un nettoyage avec une eau savonneuse pour que l’opération soit parfaite.

En fin de vie, le dispositif doit être démonté par un professionnel qui récupère le fluide frigorigène et le recycle ou le détruit.

Pompe à Chaleur Aerothermie
© istock

Un entretien spécifique pour chaque modèle

L’entretien varie suivant les différents types de pompes à chaleur. Les prix changent également. Le nettoyage d’une PAC de piscine coûte entre 120 et 170 euros, alors que celui d’une PAC résidentielle se situe entre 130 et 250 euros.

L’entretien de la PAC air-air :

La PAC air-air comprend une unité extérieure et une unité intérieure. Chaque élément doit être entretenu. Vérifiez les pales d’aspiration du groupe extérieur régulièrement. Enlevez la poussière sur les ventilo-convecteurs du groupe intérieur. Retirez le filtre à air deux fois par mois.

L’entretien de la PAC air-eau :

Nettoyez les capteurs d’air, puis dégraissez l’ensemble de l’équipement. Vérifiez l’étanchéité des circuits pour éviter une fuite de fluide.

Contrôlez la pression  avant de recharger la pompe en liquide frigorigène. Cet appareil est équipé d’un système de dégivrage automatique pour prévenir toute formation de givre sur le ventilateur extérieur.

L’entretien de la PAC géothermique :

Le nettoyage se fait tous les ans, comme l’exige la réglementation. Les installations qui dépassent 12 kW vous obligent à faire appel à un professionnel. Seuls les spécialistes labellisés sont autorisés à manipuler les liquides colporteurs. Il en profite pour examiner la pression du module hydraulique. Il détecte en  particulier la présence éventuelle de fuites qui pourraient impacter la performance de l’équipement.

Les vérifications à faire vous-même

Sur une pompe à chaleur géothermique :

Surveillez la pression contenue dans le module hydraulique qui assure l’équilibre entre le réseau hydraulique du circuit de chauffage et celui de la pompe à chaleur.

Lors du remplissage complémentaire du circuit de chauffage, respectez correctement et précisément la composition du fluide caloporteur que vous ajoutez.

  • Procéder au changement du fluide tous les 5 ans, cela vous permet de conserver toutes les performances de votre installation.

Sur une pompe à chaleur aérothermique :

  • Nettoyez régulièrement la borne extérieure. Si celle-ci est propre, elle assure une bonne circulation de l’air.
  • Dépoussiérez et lavez régulièrement à l’eau savonneuse les bouches d’air intérieures afin de préserver la qualité de l’air dans votre habitation.

Le fluide frigorigène : qu’en faire ?

Les modèles anciens de pompes à chaleur contiennent des fluides frigorifiques qui sont néfastes pour l’environnement. C’est pourquoi ils doivent être remplacés. Il faut savoir que le changement complet du fluide vous coûtera entre 150 et 400 euros par kilo. Le remplacement des fluides appartenant aux catégories CFC et HCFC sont obligatoires à cause de leur émission de gaz à effet de serre. Les fluides HFC étant dépourvus de la présence de chlore sont recommandés puisqu’ils présentent moins de risques écologiques et sanitaires.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.