Blog décoration et maison Ctendance

Energie

Grâce à ces aides ÉCONOMISEZ sur l’installation de votre pompe à chaleur !

La pompe à chaleur est un appareil très avantageux, du fait qu’elle offre une excellente performance énergétique et procure un grand confort. Saviez-vous que l’État propose des aides pour encourager son adoption ?

Amandin QG

Publié le

Étant donné que son installation constitue un réel problème du fait qu’elle représente un investissement initial avec des coûts oscillant entre 2 000 € et 20 000 €, la question se pose : comment réduire ces frais ? Outre les aides, voici quelques stratégies à adopter.

De quoi dépendent les coûts d’installation ?

Le prix d’installation d’une pompe à chaleur dépend de plusieurs paramètres :

À lire Ces pièges communs à éviter lors de l’achat d’une pompe à chaleur !

  • Le type de pompe à chaleur : si elle est géothermique, à air-air ou à air-eau.
  • La marque.
  • La surface à chauffer : c’est le critère déterminant pour choisir une puissance de pompe adaptée à vos besoins.
  • Ses caractéristiques : par exemple, si elle dispose d’un système gainable, si elle est réversible ou si elle est équipée d’une production d’eau chaude sanitaire.

Mais alors, comment choisir judicieusement sa pompe à chaleur ?

Naturellement, le choix du type de pompe à chaleur est vital pour minimiser le coût d’achat. Sachez qu’opter pour un modèle haute performance est synonyme d’investissement pour des économies à long terme, car il est plus efficace et fonctionne de manière plus économique.

Un autre élément crucial est de vérifier l’éligibilité de la pompe qui vous intéresse aux aides, notamment les modèles air/eau qui captent l’énergie, ou ceux géothermiques qui exploitent l’énergie du sol.

D’une manière générale, il est recommandé d’éviter les pompes à chaleur air-air, car elles ne bénéficient pas de ces aides.

Les aides financières proposées par l’État

Pour encourager l’investissement dans les pompes à chaleur, le gouvernement propose de nombreuses aides financières, en partie grâce à la performance énergétique de ce système de chauffage.

À lire Quelle puissance de pompe à chaleur air eau pour 150 m² ?

Éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

Ce prêt permet de financer jusqu’à 50 000 € de travaux sans condition de ressources. Cependant, une demande auprès de votre banque est nécessaire.

MaPrimeRénov’

Ce prêt peut être cumulé avec l’Éco-prêt à taux 0 pour vous aider à financer votre pompe à chaleur :

  • 4 000 € pour un ménage aux revenus les plus bas.
  • 3 000 € pour un ménage aux revenus modestes.
  • 2 000 € pour les revenus intermédiaires.

Les dispositifs pour les appareils obsolètes

Si vous avez une vieille chaudière fonctionnant au fioul, au charbon ou au gaz, cette aide peut s’avérer très avantageuse. En outre, elle est accessible à tous, quel que soit le niveau de revenu.

Pour les budgets les plus serrés, une aide de 4 000 € est prévue. Pour les ménages un peu plus aisés, une somme de 2 500 € est allouée.

À lire Brico Dépôt : arrivage d’un tout nouveau modèle de pompe à chaleur qui va vous faire faire de grosses économies !

Les aides proposées localement

Elles sont souvent accordées pour des travaux dans une résidence principale, sous réserve d’éligibilité. Il est recommandé de consulter les organismes locaux pour obtenir davantage d’informations.

Ainsi, en choisissant des pompes à chaleur de qualité, vous pouvez réaliser des économies tout en bénéficiant d’un chauffage efficace en hiver.

  • Save

Partagez votre avis