Blog décoration et maison Ctendance

chauffage

Remplacer une chaudière à gaz par une pompe à chaleur : est-ce rentable ?

La transition énergétique conduit les ménages français à changer leur mode de consommation. Payer ou consommer moins ? 

Amandin QG

Publié le

Remplacer une chaudière à gaz par une pompe à chaleur : est-ce rentable ?

Avec les prix du gaz qui sont à la hausse, vous vous êtes certainement penché sur la question de passer à un autre système de chauffage pour votre logement. Des offres semblent intéressantes sur le marché. Comme pour tout investissement, le pour et le contre doivent être posés avant que vous ne vous lanciez dedans. 

La chaudière à gaz 

La chaudière à gaz est l’équipement de chauffage le plus commun des ménages français. Sur le territoire, l’utilisation du gaz naturel pour se chauffer représente 29 % de l’énergie consommée selon le ministère de la Transition écologique. Autrement dit, cela équivaut à 11 millions de consommateurs résidentiels utilisant le gaz pour la fin de l’année 2022.

À lire Comment l’entretien de votre pompe à chaleur peut réduire vos factures d’énergie ?

Une source d’énergie fossile

Sujet à des questionnements de transition écologique, il existe une réglementation en vigueur depuis janvier 2022, qui interdit aux logements individuels neufs l’installation d’une chaudière au gaz. Ce système reste relativement coûteux et son processus de fonctionnement est un fort émetteur en CO₂. C’est pourquoi la réglementation environnementale de 2020 supprime progressivement les autorisations de possession d’un chauffage au gaz. 

Une durée de vie limitée

Les chaudières à gaz ont une durée effective de vie d’environ 15 ans. Cette approximation peut être vouée à évoluer selon le modèle, l’usage et l’entretien qui est fait de l’installation.

La pompe à chaleur 

Face aux systèmes de chauffage énergivores français, il est intéressant d’appuyer ces autres solutions qui s’imposent d’elles-mêmes au vu des avantages que ces méthodes présentent. La pompe à chaleur, ou PAC, est une méthode écoresponsable de réutilisation de l’air ambiant qui transforme de l’énergie thermique d’un niveau à basse température en la transférant à un niveau de haute température. 

Captant la chaleur extérieure de l’air, du sol ou de l’eau, elle permet de la transférer énergiquement afin de générer une température relativement élevée pour chauffer un intérieur. Toutes les pompes ont besoin d’électricité pour fonctionner. La formule n’en est pas pour autant moins simple : elle restitue plus de kilowatts qu’elle n’en consomme.

À lire Brico dépôt : Le prix de cette pompe à chaleur a baissé ! Préparez l’hiver en toute tranquillité 

Passer d’une chaudière à gaz à une PAC

Sur papier, évidemment, les inconvénients d’un équipement pour se chauffer n’équivalent pas à ceux de l’autre. Avant de procéder à un changement d’installation, il faut vous assurer que votre logement présente toutes les caractéristiques requises à un changement. Elles sont calculées suite à un audit et mises en place dans une étude thermique pour proposer l’appareil le plus adapté.

Quelles estimations pour l’installation d’une PAC ?

Le prix est souvent ce qui fait la différence. La PAC puise sa source renouvelable dans l’air, tandis que la chaudière à gaz émet des rejets en carbone important. Le budget est l’élément qui inciterait certains habitants à ne pas passer à la solution la plus éthique. 

Une chaudière à gaz est estimée à 4 000 euros pour une maison de 100 m². L’ADEME émet un estimation selon laquelle le tarif d’une pompe à chaleur air/eau oscillerait entre 65 euros et 90 euros au m² chauffé, soit entre 6 500 euros et 9 000 euros pour la même surface habitable. Ce prix exclut l’éventuel remplacement d’anciens chauffages qui pourraient ne plus être adéquats à l’installation d’une pompe.

Les aides proposées par l’État français

Pour inciter à cette transition énergétique de vos domiciles, le gouvernement a mis en place plusieurs mesures afin d’alléger la facture. 

À lire Grâce à ces aides ÉCONOMISEZ sur l’installation de votre pompe à chaleur !

Si vous souhaitez changer vos installations de chauffage, sachez que cette offre est éligible : 

  • À Ma Prime Rénov. Vous n’êtes pas sans savoir que celle-ci concerne les ménages aux modestes revenus.
  • À un bonus d’un montant de 1 500 €. Ce bonus est une sortie de passoire thermique  et ne serait versé que si votre logement changeait de classe énergétique.
  • Aux Certificats d’économies d’énergie, aux aides locales des caisses de retraite, au chèque énergie et à la TVA à taux réduit à 5,5 %.
  • À l’éco-prêt à taux zéro qui permet de financer la rénovation de votre logement en vous exonérant des intérêts,
  • Aux prêts complémentaires 
  • À la TVA à taux réduit de 5,5 %.

Tous ces dispositifs visent à de vous permettre de passer à un système de chauffage écoresponsable et proposant de meilleurs rendements énergétiques. Toutefois, n’installez pas une pompe à chaleur dans votre maison mal isolée c’est totalement inutile. Alors, qu’attendez-vous pour remplacer votre chaudière à gaz ?

Se chauffer à la pompe à chaleur, c’est miser sur un avenir serein

  • Save

Partagez votre avis